Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir la Sardaigne

Nos destinations > îles > Nos 12 incontournables en Sardaigne
Découvrir la Sardaigne

Nos 12 incontournables en Sardaigne

Mis à jour le 30 novembre 2018 | ,
Publié le 2 juillet 2015

Vous venez de prendre vos billets pour la Sardaigne mais ne savez pas quoi visiter ? On a sélectionné pour vous les incontournables pour découvrir cette superbe île italienne. Entre plages, musées et forteresses médiévales vous n’aurez pas le temps de vous ennuyez : il y en a pour tout les goûts. Laissez-vous guider.

Bosa

Classée parmi les « bourgs les plus beaux d’Italie », la ville de Bosa est située au sud d’Alghero. La visite de sa forteresse médiévale permet d’embrasser une vue à 360° sur la ville. Le superbe quartier de Sa Costa sera l’occasion d’une jolie balade dans ses ruelles étroites aux maisons pastel. N’oubliez pas ensuite de flâner le long du fleuve Temo où se trouvent les anciennes tanneries, les Sas Conzas.

Bosa, Sardaigne

Bosa, Sardaigne      © byvalet/Shutterstock

Carloforte

Cette magnifique localité est la seule commune de l’île de San Pietro et se rejoint uniquement par ferry au départ de Calasetta, sur l’île voisine de Sant’Antioco. Ville dont l’identité est ici plus qu’ailleurs liée à la mer, Carloforte forme un charmant contraste avec toute autre localité sarde. L’héritage ligure est ici partout : des ruelles étroites du centre aux façades peintes des maisons, des spécialités gastronomiques jusqu’au dialecte des habitants.

Le phare de Caleforte, Sardaigne

Le phare de Carloforte, Sardaigne      © Antonio/Shutterstock

Archipel de La Maddalena

Au cœur des bouches de Bonifacio, l’archipel de la Maddalena offre l’un des paysages les plus grandioses de toute la Sardaigne. Avec ses eaux cristallines, ses chaos rocheux fabuleux au ras des flots, sans oublier sa faune et sa flore protégées, les sept îles (seulement deux sont habitées) sont littéralement prises d’assaut en été. Mais essayez de venir plutôt hors saison : l’archipel retrouve alors son caractère sauvage et féérique !

Le golfe d'Orosei, Sardaigne

L’archipel de la Maddalena, Sardaigne      © Smitts Janis/Shutterstock

Golfe d’Orosei

Magnifique arc de cercle bordé de falaises calcaires, le golfe d’Orosei dévoile un environnement naturel d’une beauté vierge, qui s’étend sur environ 50 km le long du littoral oriental. La plupart de ses plages idylliques, comme Cala Goloritzè ou Cala Luna, ne sont accessibles qu’en bateau ou par de longs sentiers.

Le golfe d'Orosei, Sardaigne

Le golfe d’Orosei, Sardaigne      © Monitco Lionel/Hemis

Quartier Castello à Cagliari

Au cœur de la ville, le plus ancien quartier de Cagliari renferme de nombreux musées et quelques trésors d’architecture, comme la cathédrale et les tours de guet. Du haut du bastione di San Remy, c’est un panorama épustouflant qui s’offre à vous. Attablé à la terrasse de l’un des nombreux bars branchés, cette vue n’a pas de prix.

Alghero

Alghero reste très attachée à son passé catalan. Elle en garde des traces évidentes dans les magnifiques rues lumineuses du centre et le long de ses imposants remparts ponctués de tours. Admirez le coucher de soleil depuis l’une de ses agréables terrasses de cafés, sur les fortifications, et profitez de merveilleuses plages aux portes de la ville.

Le front de mer d'Alghero, Sardaigne

Le front de mer d’Alghero, Sardaigne      © Maltinti Gabriele/Shutterstock

Village préhistorique de Tiscali

L’accès au site le plus impressionnant de la civilisation nuragique n’est pas aisé. C’est uniquement par une splendide randonnée dans la vallée du Riu Flumineddu, à l’est de l’île, que l’on y accède. Dissimulés dans une caverne dont la voûte s’est effondrée, des vestiges de typiques constructions en pierre de forme conique se dévoilent.

Stintino et l’Asinara

À l’extrémité nord-ouest, Stintino est surtout connu pour la superbe plage de La Pelosa, qui figure incontestablement parmi les plus belles de toute la Sardaigne. Avec ses deux jolies marinas, ce charmant village est également un parfait point de chute pour partir à l’aventure dans l’île de l’Asinara, toute proche, une sublime réserve naturelle accessible uniquement par bateau et encore méconnue des touristes.

La plage de la Pelosa, Sardaigne

La plage de la Pelosa, Sardaigne      © Levranii/Shutterstock

Orgosolo et ses peintures murales

Au cœur de la Barbagia, Orgosolo exprime l’âme contestatrice du territoire. C’est ici que dans les années 1960 un groupe anarchique réalisa une première peinture murale pour dénoncer les injustices sociales. Depuis, plus de cent graffitis décorent les murs de ce charmant village, qu’il faut absolument découvrir le long du corso Repubblica ou en suivant la SP22 vers Oliena.

Les mamuthones de Mamoiada, la Barbagia, Sardaigne

Les mamuthones de Mamoiada, la Barbagia, Sardaigne      © Francescomoufotografo/Shutterstock

Site archéologique de Su Nuraxi

Cette exceptionnelle forteresse néolithique frappe par sa taille et par son plan atypique . Situé à l’intérieur des terres, entre les provinces de Cagliari et Oristano, ce site, inscrit au patrimoine mondial de l’humanité, témoigne d’un passé singulier propre à la Sardaigne : la civilisation nuragique à l’âge du bronze.

Le site archéologique de Su Nuraxi, Sardaigne

Le site archéologique de Su Nuraxi, Sardaigne      © Morandi Bruno/Hemis.fr

Basilique Santissima Trinit à della Saccargia

Non loin de Sassari, cette église est un superbe exemple d’architecture romane de l’île. Reconnaissable par son clocher élancé, sa magnifique et insolite façade extérieure en calcaire et basalte fait deviner une influence pisane. Son abside conserve de remarquables peintures, très probablement réalisées par des artistes pisans.

Supramonte

Ses pics escarpés recèlent les plus belles balades de l’île, notamment celle qui mène au canyon Gorropu, l’un des plus importants d’Europe. Des villages de montagne – Oliena, Orgosolo, Urzulei – se croisent le long d’une route sinueuse, la SP125, qui offre de beaux panoramas jusqu’au golfe d’Orosei.

Vue sur Orgosolo et Oliena, Sardaigne

Vue sur Orgosolo et Oliena depuis le Supramonte, Sardaigne      ©  Davide.D/shutterstock

Photo en une : Cagliari, Sardaigne ©NATALE Matteo/Shutterstock
Vos commentaires

Très bon article sur une belle région, à découvrir dans mon cas.
Ces mamouthones, je n´avais jamais vu. C´est pittoresque.
Amitiés
Elisa, en Argentine

Petite rectification…vous parlez des villages de la Barbagia en citant
les légendaires personnages masqués de Mamoiada.
Sachez que cette tradition est issue non pas de ce village mais d’un autre village voisin; OTTANA avec ces « Boes e Merdules »célèbres sur tout l’île.
Je suis né dans ce village et je tenais à préciser cette réalité.

Bonjour Bruno et merci pour cette précision. Nous allons corriger cette petite erreur sur l’article et dans le guide. Bonne continuation, l’équipe Evasion.

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage
Vos commentaires

Bonjour Bruno et merci pour cette précision. Nous allons corriger cette petite erreur sur l’article et dans le guide. Bonne continuation, l’équipe Evasion.

Petite rectification…vous parlez des villages de la Barbagia en citant
les légendaires personnages masqués de Mamoiada.
Sachez que cette tradition est issue non pas de ce village mais d’un autre village voisin; OTTANA avec ces « Boes e Merdules »célèbres sur tout l’île.
Je suis né dans ce village et je tenais à préciser cette réalité.

Très bon article sur une belle région, à découvrir dans mon cas.
Ces mamouthones, je n´avais jamais vu. C´est pittoresque.
Amitiés
Elisa, en Argentine

Laissez un commentaire