Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir Maurice

Nos destinations > îles > Nos 11 incontournables de l’île Maurice
Cap Gris Gris, Île Maurice ©Olena Granko/Shutterstock

Nos 11 incontournables de l’île Maurice

Mis à jour le 30 novembre 2018 | ,
Publié le 11 septembre 2015

Vous vous envolez pour l’île Maurice dans quelques jours ? Suivez notre sélection pour faire le tour des incontournables de l’île, entre nature, plage et monuments.

La maison créole Euréka

Au sud de Port-Louis, blottie au pied du mont Ory, cette splendide demeure coloniale du XIXe s. appartient toujours aux descendants de la famille Le Clézio. Elle s’est reconvertie en musée, laissant admirer ses meubles de la Compagnie des Indes. Son histoire ressemble à une version de Dallas sous les tropiques. Bruissant d’oiseaux et de cascades, le domaine (20 ha), qui se visite, est un enchantement.

Le jardin de Pamplemousses

Le fleuron botanique de l’île Maurice. Créé au XVIIIe s. par Pierre Poivre, qui n’a pas hésité à se transformer en « flibustier des épices », il regorge, sur plus de 37 ha, d’espèces glanées aux quatre coins du monde : camphriers de chine, nénuphars géants d’Amazonie… les visiteurs les plus chanceux auront droit à un tallipot en fleurs, événement rarissime (la dernière fois, c’était en 2008).

Jardin des Pamplemousses, Île Maurice

Jardin de Pamplemousses, Île Maurice      © Myrtilleshop/Shutterstock

L’aventure du sucre

Ancienne forge, « indigoterie », puis usine sucrière, Beau Plan a fermé ses portes en 1999. C’est aujourd’hui un écomusée diablement passionnant. Interactif, ludique… toute l’histoire de l’île Maurice défile à travers le prisme de ce qu’on appelle aujourd’hui « l’industrie cannière ». À la sortie, dégustation en règle de rhums et sucres comme le « brun clair mou », une variété de sucre qu’on ne trouve qu’à Maurice.

Le morne Brabant

La «montagne» (556 m) est inscrite depuis 2008 au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, en tant que « paysage culturel ». En accueillant avant 1835 nombre d’esclaves «marrons » (en fuite), cette citadelle, truffée de cavernes, est devenue le symbole de la résistance à l’esclavage. Au sommet, accessible aux randonneurs, la vue grandiose embrasse tout le sud-est de l’île.

Le Morne Brabant, Île Maurice

Le Morne Brabant, Île Maurice      © Jon Arnold/Hemis.fr

Le parc national des gorges de la Rivière noire

Sur plus de 6500 ha, le parc national des gorges de la rivière Noire protège 163 espèces de plantes et 28 espèces d’oiseaux endémiques, certaines étant en danger. Le temps d’une balade, le visiteur qui traverse en voiture le parc comme le randonneur retrouvent l’île originelle, couverte de forêts épaisses. Avec paille-en-queue et macaques, une Maurice verte, inattendue, fascinante.

La plage de Belle mare

Frangée de filaos, la plage publique de Belle mare s’étire sur près de 1500 m. Cette belle grève de sable fin est propice au farniente. Le week-end, elle s’anime car les mauriciens aiment s’y retrouver. Cela fait partie du mauritian way of life. Ils y vont par cars entiers (il y a des bus spéciaux !). Sinon, on charge la voiture de victuailles. Ambiance bon enfant, colorée, familiale, bruyante… et pique-nique géant. Là est la vraie vie de Maurice.

Plage de Belle Mare, Île Maurice

Plage de Belle Mare, Île Maurice      © Rieger Bertrand/Hemis.fr

Les falaises de gris gris

À Souillac, dans le sud, elles offrent une facette insolite de Maurice, où l’île se fait bretonnante. Faute de barrière corallienne, les vagues, dans un battement incessant, viennent se fracasser sur les falaises volcaniques de Gris Gris. Un paysage de toute beauté, dramatique. Le nom garde ses mystères : est-il emprunté à une sorcière ? à un chat ? Chacun choisira sa version en se baladant sur les crêtes.

Le trou aux cerfs

Si vous doutiez que Maurice soit une île volcanique, Curepipe vous en apporte la preuve. Son trou aux cerfs (à 605 m d’altitude) est en réalité un ancien cratère de volcan, l’un des vingt-six répertoriés sur l’île. D’une forme bien conservée, il mesure 300 m de diamètre et 85 m de profondeur. À pied, on peut en faire le tour. Par grand beau temps, la vue porte à des kilomètres à la ronde.

La plage du Trou aux cerfs, Île Maurice

La plage du Trou aux cerfs, Île Maurice      © Pawel Kazmierczak/Shutterstock

Blue Bay

Peu profond, entre 5 et 6 m grand maximum, le parc marin du lagon de Blue Bay offre une palette de bleus incroyable, pouvant virer jusqu’au bleu nuit. Il faut absolument découvrir ce fabuleux jardin de corail, où vivent (et souffrent parfois) 38 espèces, la température de l’eau devant se maintenir entre 25 °c et 29 °c. On partira à leur découverte à bord d’un bateau à fond de verre. Mieux encore : avec masque et tuba…

Grand Bassin

Au centre de l’île Maurice, Grand Bassin (appelé aussi « Ganga talao ») est d’abord un lac de cratère, perché à 550 m d’altitude. Mais considéré comme une « résurgence » du Gange, il est, à ce titre, sacré pour la population indo-mauricienne, largement majoritaire dans l’île. Spectaculaire, le lieu, où vous accueillent les statues géantes de Shiva et Maa Durga, regorge de temples. Vous y observerez les rituels hindous…

Le Grand Bassin, Île Maurice

Le Grand Bassin, Île Maurice      © DEGAS Jean-Pierre/Hemis.fr

Bois chéri

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le thé, votre breuvage préféré ou non, vous le trouverez à Bois chéri, en suivant la route du thé. Et en live ! Les champs moutonnent, les cueilleuses s’affairent, l’usine ronronne, et une dégustation vous attend. Au restaurant, gastronomie rime même avec thé. Maurice est un petit producteur de thé : en 2014, cette culture couvrait 672 ha pour 7607 t de feuilles récoltées.

Rodrigues, la réserve François-Leguat

C’est sans doute l’une des tentatives les plus étonnantes pour renverser le cours du temps. Les tortues, qui pullulaient trois ou quatre siècles plus tôt, avaient totalement disparu de Rodrigues. Aujourd’hui, 1 250 descendantes de spécimens d’aldabra (Seychelles), voire de Madagascar, coulent des jours heureux dans cette réserve. Intriguées, elles viennent parfois à la rencontre des visiteurs.

Image à la une : Cap Gris Gris, Île Maurice ©Olena Granko/Shutterstock
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Photos
Faire du kitesurf à l'Île Maurice
Port-Louis, Île Maurice
Golf du Paradis au pied du Morne Brabant
Jardins de l'Alcazar de Cordoue
Real Alcázar à Séville
Vue sur la plage depuis la falaise de Gris-Gris à Souillac
Le Morne Brabant, Maurice
Curepipe, musée des maquettes de Bateaux Comajora,
Plantations de thé, Maurice