Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir les Cyclades

Nos destinations > îles > Nos 12 incontournables des Cyclades
Plage de Mylopotas, Cyclades, Grèce ©Josef Skacel/Shutterstock

Nos 12 incontournables des Cyclades

Mis à jour le 30 novembre 2018 | ,
Publié le 9 janvier 2016

Festive, sauvage, verdoyante, rocailleuse… chacune des Cyclades éparpillées dans la mer Égée possède son propre visage. Les attraits y sont multiples et il est facile de trouver une destination répondant aux envies de chaque voyageur. Voici une petite sélection de 4 îles parmi les incontournables de l’archipel…

Les côtes de Milos

Volcanique, Milos est surnommée l’« île aux couleurs ». Écharpes de sable argentées, dorées ou ivoire, falaises ocre ou noires, mer turquoise : ses côtes déroulent une incroyable diversité de paysages. Les découvrir en bateau est un must.

Milos

Les côtes de Milos      © Jean Tiffon

La cité antique de Délos

Inscrite au patrimoine de l’humanité, cette île est entièrement vouée à l’archéologie. Délos fut un centre économique et religieux très important dans l’Antiquité car elle était identifiée comme le lieu de naissance du dieu Apollon. Abandonnée au vie s. ap. J.-C., sa ville antique a traversé les siècles. Villas, temples, terrasses, théâtre… : on se balade entre des vestiges particulièrement évocateurs.

La Chora de Mykonos

La ville principale (chora en grec) de l’île incarne l’architecture cycladique dans toute sa splendeur. Elle réunit un ravissant petit port de pêche et un labyrinthe de ruelles blanches, où l’on croise maisons de capitaines, églises à coupole et moulins dressés face à la mer. Mais aussi le pélican Pétros, la mascotte de l’île, toujours prêt à poser pour une photo.

Myconos, Grèce

Restaurant sur la plage, Mykonos, Grèce      © Pierdelune / Shutterstock.com

La plaine de la Tragéa (Naxos)

Riche et fertile, l’immense plaine de la Tragéa occupe le cœur de Naxos, la plus grande des Cyclades. Ancienne capitale (Chalki), villages d’éleveurs, forêts d’oliviers, chapelles byzantines sont veillés par le pic minéral du mont Zas, le toit de l’archipel qui culmine à 1001 m. Les possibilités de balades dans cette vaste plaine sont infinies.

La Chora de Sérifos

Sur cette île à peine effleurée par le tourisme, la ville principale (chora en grec) se déploie dans le ciel en s’enroulant autour d’un piton rocheux. Vous aimerez son labyrinthe de ruelles blanches, sa place de la mairie croquignolette avec ses cafés et sa citadelle vénitienne, d’où la vue est saisissante sur le port et la mer Égée.

Un village sur l'île de Serifos, Cyclades

Chora, village de l’île de Serifos, Cyclades      © Lefteris Papaulakis/Shutterstock.com

La caldeira de Santorin

Spectaculaire, l’île-volcan forme un immense cratère en partie englouti sous les eaux. Depuis les villages blancs accrochés à flanc de falaises, la vue est aussi époustouflante qu’apocalyptique. Le must ? Randonner sur le fil de la caldeira, de Fira – la capitale – au charmant village de Oia.

Apollonia et Artémonas (Sifnos)

La capitale de Sifnos, Apollonia, est reliée par un long fil de cubes blancs et de coupoles bleues à Artémonas : les deux villages, magnifiques, sont jumeaux comme les dieux Apollon et Artémis ! Préférez-vous l’animation doucement branchée de la capitale ou le raffinement posé du village des notables ?

artemonas

Le village d’Artemonas      © Jean Tiffon

Naoussa (Paros)

Il y flotte un petit air de Saint-Tropez. Sur les quais, des guirlandes de poulpes sèchent au soleil, tandis que tavernes chic et bars design tiennent compagnie aux caïques de pêche colorés. Dans le lacis des ruelles se cachent boutiques de mode et vieux barbiers.

Ermoupolis (Syros)

C’est la seule vraie ville des Cyclades et la plus belle de Grèce ! Riches demeures néoclassiques, majestueuse place Miaouli, théâtre qui est la réplique en miniature de la Scala de Milan… Ermoupolis, la capitale de l’archipel, est parée comme une grande ville européenne. Née ex nihilo au xixe s., son histoire est fascinante.

Hôtel de ville d'Ermoupolis

L’hôtel de ville (City Hall) d’Ermoupolis sur l’île de Syros, Grèce      © Panos Karas/Shutterstock.com

Pyrgos (Tinos)

Ateliers de sculpteurs, écoles des beaux-arts, musées et carrières : le marbre est à l’honneur à Pyrgos ! L’opulence passée se lit dans les ruelles, entre ses maisons de capitaines et sa superbe place ombragée.

L’Acropole (Athènes)

C’est le symbole de notre civilisation occidentale. Au cœur d’Athènes, l’Acropole s’élève comme une forteresse au-dessus de la ville. Sur son plateau, le rocher sacré porte les monuments incontournables du monde grec : le Parthénon, l’Erechteion, le temple d’Athéna Niké. Pour compléter la visite, faites un tour au musée qui lui
est consacré.

Acropole, Grèce

Vue sur l’Acropole, Athènes, Grèce      © Baloncici / Shutterstock.com

Le monastère de Chozoviotissa (Amorgos)

Cet étonnant monastère est suspendu dans le vide face à l’immensité marine. Il a été construit dans la paroi, sur la côte orientale d’Amorgos qui n’est que falaises tombant à pic dans la mer. Sur huit niveaux, il étage cellules, réfectoires, chapelles et terrasses. Les sentiers aériens qui le rejoignent font l’objet de superbes balades. Des loukoums et la vue sur le grand bleu récompensent les visiteurs.

Image à la une : ©Josef Skacel/Shutterstock
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage