Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir la Nouvelle-Calédonie

Nos destinations > îles > Nouvelle-Calédonie : nos propositions de circuits
Découvrir la Nouvelle-Calédonie

Nouvelle-Calédonie : nos propositions de circuits

Mis à jour le 29 novembre 2017 | ,
Publié le 29 décembre 2013

Explorer le site exceptionnel de Nouméa, découvrir des lagons et des plages de rêves, se dépenser sur la plage ou sur les pistes de calcaire corallien… Voici un aperçu des itinéraires d’une semaine et de trois semaines que nous vous proposons de suivre.

À lire aussi : carte d’identité de la Nouvelle-Calédonie, fiche pratique, les incontournables.

Une semaine dans le Sud et à l’île des Pins

Carte de la Nouvelle-Calédonie      © Hachette Tourisme

Une semaine permet de découvrir quelques-unes des merveilles de l’archipel : la capitale et les couleurs du sud de la Grande Terre vous attendent, sans oublier de parfaire votre séjour sous les cocotiers et sur le sable blanc de l’île des Pins.

Jour 1 : Nouméa
➤ L’aéroport de La Tontouta est situé à 45 km N de Nouméa.
Après un petit déjeuner sous les palmiers de la baie des Citrons, rejoignez le centre-ville pour découvrir Nouméa et son marché couvert. Réalisez ensuite le tour des baies en voiture, en petit train ou à pied sur la promenade Pierre-Vernier. Ne manquez pas le centre culturel Tjibaou pour tout savoir sur la civilisation kanak. Les plus sportifs se promèneront dans la forêt du Ouen Toro : rejoignez son petit parc aménagé pour admirer le coucher de soleil, une institution !

Jour 2 : le lagon et les îlots de Nouméa
➤ Les agences et les hôtels organisent les transferts et les excursions dans le lagon de Nouméa.
Profitez d’une excursion pour découvrir le lagon : rejoignez l’île aux Canards ou l’îlot Maître en bateau-taxi pour de belles séances de snorkeling, ou préférez la visite du phare Amédée, encadrée par une équipe qui propose de nombreuses activités (snorkeling, paddle, balade en bateau à fond de verre, etc.).

Jours 3 à 5 : l’île des Pins
➤ 30 min de vol depuis Nouméa.
Tour de l’île (avec ou sans guide), visite des vestiges du bagne et des grottes. Le lendemain, plongée sous-marine ou sortie en mer, coucher de soleil sur la baie des Rouleaux. Le 3e jour, balade en pirogue puis à pied autour des baies d’Upi et d’Oro, et baignade dans la piscine naturelle.

Iles des pins, Nouvelle-Calédonie

Iles des pins      © Mark_and_Anna_Wilson/Shutterstock

Jour 6 : la baie de Prony
➤ 30 min de vol vers Nouméa. Puis 90 km, soit 2h de route.
Vol retour à Nouméa le matin. Commencez votre découverte du Grand Sud par une randonnée ou une sortie sur l’îlot Casy et, en saison, l’observation des baleines au cap N’Dua (juil.-sept.). Nuit à Port Boisé.

Jour 7 : le parc provincial de la Rivière-Bleue
➤ 80 km, soit 1h40 de route pour aller jusqu’au parc, puis 60 km, soit 1h30 pour revenir à Nouméa.
Vous serez saisi par les paysages du parc, qui marient le rouge de la terre locale chargée de latérites, le vert des forêts denses et sauvages et le bleu azur du ciel ou du lagon, qui n’est jamais très loin. Nuit à Yaté en camping, près des chutes de la Madeleine, ou à Nouméa. Vol retour le lendemain.

3 semaines pour tout voir (ou presque)

Carte de la Nouvelle-Calédonie      © Hachette Tourisme

Jours 1 et 2 : Nouméa et ses îlots
Voir jours 1 et 2 du circuit en une semaine.

Jours 3 et 4 : le Grand Sud
Voir jours 6 et 7 du circuit en une semaine. Vous pouvez programmer une excursion en kayak sur la côte oubliée.

Jours 5 à 7 : Maré
➤ 40 min de vol depuis Nouméa.
Tour de l’île, snorkeling et visite de la grotte de Pethoen. Les deux jours suivants, randonnée guidée avec bivouac à Shabadran : 2h de marche sportive pour atteindre une crique aux eaux cristallines. Pêche au crabe de cocotier et nuit en camping. Marche retour le lendemain.

Jours 8 à 10 : Lifou
➤ 35 min de vol inter-îles.
Découverte de l’île en voiture ou en excursion avec un guide, visite d’une vanilleraie (à Mutchaweng ou Nathalo), détente sur la plage de Luengoni. Le lendemain, snorkeling sur le sentier sous-marin de l’aquarium naturel de Jinek, activités nautiques dans la baie de Chateaubriand. Le 3e jour, randonnée dans la grotte de Wedrumel et déjeuner en tribu, snorkeling aux pieds des falaises de Jokin.

Plage de Luengoni, Nouvelle-Calédonie

Plage de Luengoni, Nouvelle-Calédonie      © Bob TAZAR/Adobe Stock

Jour 11 : Thio et la route à horaires
➤ 40 min de vol vers Nouméa. Puis 150 km, soit 2h45 de route (sans compter l’attente avant de prendre la route à horaires).
Empruntez la transversale par le col de Nassirah pour rejoindre le pays du Xârâcùù et Thio. Découvrez son activité minière grâce à une visite guidée. Rejoignez ensuite Canala par la route à horaires.

Jour 12 : Saraméa et Farino
➤ 55 km, soit 1h15 de route.
Empruntez la transversale Canala-La Foa. Randonnée dans le parc des Grandes-Fougères ou balade à cheval sur les grands plateaux de la région. Nuit à Farino.

Jours 13 et 14 : Bourail et le far west calédonien
➤ 55 km, soit 45 min de route.
Leçon d’histoire à fort Téremba ou au Camp-Brun, puis sports nautiques dans les baies environnant Bourail ou snorkeling à Poé. Pour plonger au cœur du far west calédonien, dormez dans une station (ranch) près de Bourail ou bivouaquez en randonnant à cheval.

Snorkeling, Nouvelle-Calédonie

Snorkeling en Nouvelle-Calédonie      © damedias/Adobe Stock

Jour 15 : Koné, Voh et Koumac
➤ 210 km, soit 2h30 de route.
Cap vers le nord : ne manquez pas le célèbre cœur de Voh. À Koumac, sortie en bateau dans le lagon ou balade jusqu’aux grottes. Visite de l’ancien village minier de Tiébaghi. Nuit sur un voilier à Koumac ou dans un gîte au pied des roches Notre-Dame.

Jours 16 et 17 : la pointe nord et la corniche calédonienne
➤ 70 km, soit 1h de route jusqu’au Relais. 190 km jusqu’à Hienghène, soit 3h10 de route.
Un concentré de nature grandiose, où les chevaux sauvages et les marais salants sont rois ! Visite des marais salants et farniente sur les plages désertes. Halte au Relais de Poingam, table d’hôte très réputée, et nuit sur place. Le lendemain, descendez vers Hienghène en empruntant la corniche calédonienne, route spectaculaire entre montagne et océan.

Jours 18 et 19 : Hienghène
À Hienghène, c’est détente et sports nautiques. Passez une nuit en tribu dans la Chaîne, à Wérap, Tiendanite ou Ouayaguette, pour une immersion au cœur de la culture kanak.

Jour 20 : la côte est, de Hienghène à Poindimié
➤ 70 km, soit 1h15 de route.
Les paysages, la végétation luxuriante et l’accueil des habitants de la côte est vous enchanteront. Vous apprécierez Poindimié en randonnant sur le GR Nord ou les sentiers du pic Koyaboa, ou en profitant de spots de plongée féeriques près de l’îlot Tibarama et du récif. De jolies missions comme Touho et Tié méritent un arrêt.

Jour 21 : retour à Nouméa
➤ 250 km, soit 3h30 de route.

Retour vers Nouméa en longeant la côte est jusqu’à Houaïlou. Appréciez ses paysages : de larges cours d’eau surmontés de ponts authentiques alternent avec les plantations de litchis, bananiers et caféiers, au cœur desquelles se nichent de nombreuses tribus. Empruntez ensuite la sinueuse transversale du col des Roussettes, qui sépare la province Nord de la province Sud : vous quittez alors la végétation luxuriante de la côte est pour retrouver les niaoulis de la côte ouest.

Vol retour le soir ou le lendemain.

Image à la une : L’île des Pins en Nouvelle-Calédonie ©carvala/Adobe Stock
Laissez un commentaire