Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir la Nouvelle-Calédonie

Nos destinations > îles > Nouvelle-Calédonie : où faire de la randonnée ?
Nouvelle-Calédonie : où faire de la randonnée ?

Nouvelle-Calédonie : où faire de la randonnée ?

16 octobre 2019 | ,

Par Florian Braure, Un jour en Calédonie

Qui a dit qu’on ne faisait que se la couler douce dans les îles ? Si vous appréciez découvrir de nouveaux paysages en randonnant ou vous challenger sportivement, la Nouvelle-Calédonie offre un terrain de jeux incroyable. Nous avons sélectionné 6 magnifiques randonnées à ne pas manquer sur la Grande-Terre et les îles Loyauté. Alors abandonnez vos tongs pour une journée et chaussez vos chaussures de rando, c’est parti !

Partez à la découverte des incontournables de la Nouvelle-Calédonie.

Le pic Malaoui ou Chapeau du Gendarme, à Nouméa

Située aux portes de Nouméa, cette randonnée offre un panorama à 360 degrés sur la ville, la forêt environnante, le mont Dore et la route qui s’enfonce vers le nord.
Le début du parcours, en pente relativement douce, permet de découvrir la végétation bien verte et luxuriante de la forêt humide calédonienne. Un vrai plaisir de pouvoir admirer de près la hauteur ou la fantaisie de certains végétaux et d’entendre les oiseaux ! La suite du chemin est de difficulté un peu plus accrue, avec notamment le passage d’un pont suspendu effondré et un chemin en pierres étroit qui mène jusqu’au pied du mont. Mais c’est aussi à ce moment-là qu’on profite des premiers points de vue ! La dernière partie est acrobatique, car il faut escalader une petite partie du mont pour accéder à la pointe. Une fois là-bas, vous pourrez vous reposer et admirer la vue finale, qui est grandiose !
Infos pratiques : randonnée de 3h environ. Départ à l’auberge des mont Koghis à Auteuil (20 min en voiture depuis Nouméa).

pic malaoui noumea nouvelle-caledonie randonnee

Pic Malaoui ou Chapeau du Gendarme, Nouméa
     ©  Florian Braure

Le mont Dore, à Nouméa

Cette magnifique randonnée pour atteindre le mont Dore est très sportive. On peut la réaliser de manière linéaire en laissant un véhicule de l’autre côté du mont ou revenir sur ses pas. Depuis le point de départ à Plum, le sentier relativement facile serpente dans le maquis minier local. La deuxième partie du chemin est ensuite très pentue. On marche jusqu’à la pointe dans la terre rouge typique du Sud de la Nouvelle-Calédonie. Profitez de votre arrivée au sommet pour une pause méritée avec une vue imprenable sur Nouméa et l’océan ! Si vous ne revenez pas sur vos pas, la descente de l’autre côté du mont sera encore beaucoup plus pentue et intense, avec de nombreuses marches à descendre. Cette randonnée vous laissera des traces sur les vêtements (gare à la terre rouge !) et quelques courbatures. Mais aussi la grande fierté de l’avoir réalisée pour admirer les différents paysages !
Infos pratiques : comptez la journée pour faire la randonnée de manière linéaire, en laissant un véhicule de l’autre côté du mont ; 4h environ si vous revenez sur vos pas.

mont dore noumea randonnee

Mont Dore, Nouméa      ©  Florian Braure

La faille aux Requins (sentier Boé Arérédi), dans le domaine de Deva

Cette randonnée de 4,5 km est l’occasion d’aller à la rencontre du joyau de la Nouvelle-Calédonie : son lagon. La première partie de la randonnée est plate, à travers une petite plaine herbeuse qui mène aux banians, des arbres grandioses et sacrés pour les Kanaks. Ensuite, on attaque la seule montée du parcours. Serpentant dans la montagne, elle permet d’admirer les paysages de savane à niaoulis. La dernière partie, moins pentue, conduit au plus beau point de vue. On se trouve alors devant l’immensité du lagon et pile en face de la faille aux Requins. Le dépaysement est total, les nuances de bleu impossibles à compter ! Au sommet se trouvent un banc et un panneau informatif sur la biodiversité locale. Au retour, la descente est plutôt tranquille : on serpente à nouveau sur le flanc du mont parmi la flore locale et les petits cumulus de pierres, typiques eux-aussi de la culture kanak.
Infos pratiques : le sentier de Boé Arérédi se parcourt en 2h. Depuis l’entrée du domaine de Deva, marqué par une case traditionnelle kanak, il faut 10 min de voiture pour atteindre le départ du sentier. Plan disponible à l’entrée du domaine.

Faille aux Requins Deva randonnee

Sentier Boé Arérédi, domaine de Deva
     ©  Florian Braure

La baie de Shabadran, sur l’île de Maré (Iles Loyautés)

Une des plus belles randonnées de Nouvelle-Calédonie, mais aussi une des plus difficiles. Par conséquent, elle est à faire obligatoirement avec un guide. Pour rejoindre le point de départ, on traverse tout d’abord une cocoteraie en pick-up pendant une vingtaine de minutes. La première partie de la marche longe des terrasses et de grands bassins d’eau au pied des falaises. On évolue ensuite la plupart du temps sur le flanc de la montagne, avec un ou deux passages d’escalade ainsi que sur la roche corallienne. Après un passage dans la forêt humide, on traverse une première plage de sable blanc avant d’arriver à la magnifique baie de Shabadran. L’eau y est turquoise et abritée des forts courants par d’imposants rochers. Après une pause pique-nique et baignade d’environ 3h, il est temps de prendre le chemin du retour pour revenir à la plaine où vous attend le pick-up. À moins que vous n’ayez cédé à la tentation de bivouaquer, pour profiter encore un peu plus de cet avant-goût du paradis !
Infos pratiques : randonnée vivement déconseillée aux enfants. Départ à la maison de Damas Bearune (tribu de Kurine), à 20 min de La Roche.

Shabadran iles loyaute nouvelle-caledonie randonnee

Baie de Shabadran, Îles Loyauté
     © Florian Braure

Envie de vous baigner sur les plus belles plages de Nouvelle-Calédonie ?

Le parc de la Rivière-Bleue et le parc des Grandes-Fougères

Il nous était impossible de vous conseiller sur les randonnées en Nouvelle-Calédonie en ne choisissant qu’un seul de ces parcs pour conclure cet article ! Très différents, ils regorgent de randonnées accessibles à tous et pour tous les goûts.

Le parc de la Rivière-Bleue

Ce parc provincial qui s’étend sur 9 000 ha est parcouru par pas moins de 18 sentiers de randonnée ! On marche au cœur de la faune et de la flore du sud, qui allie le bleu du ciel au vert de la forêt et à l’incontournable terre rouge de la région. Le parc est également traversé par une rivière, qui offre des trous d’eau fraîche pour se baigner. Tous les sentiers possèdent leur particularité. Le sentier Cagou vous permettra à coup sûr de rencontrer cet oiseau endémique et emblématique de la Nouvelle-Calédonie, le sentier du Grand Kaori vous mènera jusqu’à un arbre vieux de plus de mille ans, sans oublier celui des Méliphages ou encore celui de La Source, pour une baignade en famille. Vous pouvez également réserver une visite guidée pour que le Parc n’ait plus aucun secret pour vous !
Infos pratiques : randonnées de niveaux très facile à difficile. Les sentiers sont bien balisés et répertoriés sur une carte, disponible gratuitement à l’entrée.

parc riviere bleue nouvelle-caledonie randonnee

Parc de la Rivière bleue
     © Florian Braure

Le parc des Grandes-Fougères

Vous l’aurez deviné à son nom : dans ce parc, vous allez randonner parmi de nombreuses espèces de fougères, endémiques et magnifiques. Il offre environ 40 km de sentiers balisés au cœur de la forêt dense humide, avec des vues panoramiques sur la chaîne centrale de montagne, mais aussi sur le lagon ouest depuis les crêtes. Le parc abrite également de multiples creeks ombragés pour se baigner. Les randonnées permettent d’y découvrir de nombreuses espèces d’oiseaux locales comme le cagou, le corbeau calédonien, le notou, plusieurs espèces de perruches ou encore le pigeon vert qui vit exclusivement dans cette région de la Grande-Terre. Sans oublier le cœur de Farino, cœur creusé à même la roche par la rivière qui traverse le parc ! Profitez donc du parfait aménagement du parc et de sa beauté pour une merveilleuse rencontre avec la faune et la flore de Nouvelle-Calédonie.
Infos pratiques : le parc des Grandes-Fougères est équipé et balisé pour la randonnée (aires de pique-nique et sanitaires).

À lire aussi : nos itinéraires pour découvrir la Nouvelle-Calédonie.

Image à la une : Randonnée à la baie de Shabadran, à Maré (Loyauté) ©Florian Braure
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage