Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir les Baléares

Nos destinations > îles > Quelle île choisir aux Baléares ?
Quelle île choisir aux Baléares ?

Quelle île choisir aux Baléares ?

Mis à jour le 26 avril 2018 | ,
Publié le 5 avril 2018

Extrait du Guide Évasion Baléares

Majorque, Minorque, Ibiza ou Formentera ? Chacune des îles Baléares est un pur concentré de Méditerranée : criques idylliques sur fond de mer bleu azur, plages magnifiques, sentiers parcourant des terres plantées de pins ou d’oliviers… Mais chacune a également ses spécificités, qui s’accorderont plus ou moins avec vos envies et le style de vacances que vous recherchez. On vous aide à choisir sur quelle île jeter votre dévolu !

Majorque, la plus variée

Surnommée la perle des Baléares, Majorque est l’île des superlatifs : la plus grande, la plus peuplée, la plus haute (1 445 m tout de même). On dit de Palma qu’elle est une capitale à taille humaine. Il est vrai qu’il ne lui manque rien : un patrimoine bien mis en valeur, une cathédrale majestueuse, des musées et des galeries d’art, et ce qu’il faut de bars et de restaurants réinterprétant le terroir. En dehors de Palma, la plus visitée des îles Baléares a plusieurs visages. Elle est spectaculaire dans la Serra de Tramuntana, cette chaîne de montagnes qui barre tout le nord-ouest de l’île : au programme, petites routes vertigineuses plongeant vers la mer, villages pittoresques, chemins de grande randonnée, vignobles et orangers. Au nord-est, les péninsules de Formentor, d’Alcúdia et de Llevant sont le paradis du tourisme vert et des activités de plein air. Enfin, les petites villes balnéaires de la côte est, ourlées de plages de sable, sont idéales pour se détendre.

Comment y aller ?

Depuis Paris-Orly, Bordeaux, Lyon, Marseille, Nantes, Rennes, Toulouse et Bruxelles, vols directs (environ 2h) avec Vueling. Depuis Paris-Beauvais, Marseille et Bruxelles, vols directs avec Ryanair. Depuis Paris-Charles-De-Gaulle, vols directs avec Air France et Easy Jet, qui relie également Lyon, Nice, Toulouse, Genève et Bâle-Mulhouse. Depuis Bordeaux, Nantes et Toulouse, vols directs d’avril à octobre avec Volotea.
Air Europa, Air Nostrum et Air Berlin relient quotidiennement Majorque à Minorque et à Ibiza.
Les tour-opérateurs proposent des formules vol + hôtel : comptez 350 € en moyenne pour une semaine avec Promovacances et Look-Voyages, et 450 € avec Expedia.

baleares majorque fornalutx

Fornalutx, dans la Serra de Tramuntana à Majorque      ©  vulcanus/Adobe Stock

Minorque, la plus nature

Estampillée Réserve de la biosphère par l’Unesco depuis 1993, c’est l’île nature par excellence. Minorque entend d’ailleurs préserver sa tranquillité en jouant la carte d’un tourisme raisonné. On y cultive l’authenticité en promouvant un art de vivre simple autour des produits du terroir et des activités de plein air. Constellée de criques accessibles seulement par la mer ou à pied, Minorque est un paradis pour les randonneurs, cavaliers et kayakistes. La mer, d’une rare limpidité, vient comme une récompense. Côté patrimoine, Minorque vous surprendra : l’île est couverte de vestiges d’une civilisation préhistorique propre aux Baléares, dont les tours mégalithiques (talayots) et les sépultures sont uniques.

Comment y aller ?

Depuis Paris, vols directs en été seulement avec Vueling et Easyjet, qui relie également Lyon, Toulouse et Genève. Depuis Nantes, vols directs avec Volotea de mi-juin à mi-septembre.
Air Nostrum et Air Berlin relient quotidiennement Minorque à Majorque et Ibiza, et Air Europa relie Minorque à Majorque.
Pour les séjours tout compris, le budget oscille en moyenne entre 300 € et 500 € la semaine avec Expedia et Look-voyages.

minorque baleares cala mitjana

Minorque, Cala Mitjana      ©  Naeblys/Shutterstock.com

Ibiza, la plus festive (mais pas seulement)

Pour faire la fête aux Baléares, sur le sable ou dans les méga boîtes de nuit, direction Ibiza ! Mais attention, cette île hédoniste et cosmopolite ne se limite pas à ses clubs et à ses DJ de renom. La tendance alternative y est aussi très développée, et ce depuis que les hippies ont découvert ce joyau de la Méditerranée dans les années 1960. Car Ibiza est d’abord une île sublime où la nature préservée déroule d’immenses pinèdes qui ondulent jusqu’à la mer et réserve des dizaines de criques sauvages. Les randonneurs et les amateurs de farniente sur des plages isolées seront donc comblés ! Repaire d’artistes, de créatifs et de bobos branchés, Ibiza est aussi l’île du bien-être et de la coolitude : il y souffle un formidable vent de liberté. À savoir cependant : l’arrivée croissante de people et de super riches lui donne parfois un air de Saint-Tropez et fait grimper les prix.

Comment y aller ?

Depuis Paris, vols directs (2h) avec Transavia, Air France et Easyjet, qui dessert également Lyon, Genève et Bâle-Mulhouse. Depuis Marseille et Bruxelles, vols avec Ryanair. Depuis Bordeaux et Nantes, vols avec Volotea de mi-juin à mi-septembre. Vueling relie Ibiza à Paris et Toulouse en été seulement.
Air Nostrum et Air Berlin relient quotidiennement Ibiza à Majorque et Minorque, et Air Europa relie Ibiza à Majorque.
Formule vol + hôtel pour une semaine : environ 300 € avec Promovacances et Expedia.

îles Baléares Ibiza rue restaurants

Dalt Vila, la vieille ville d’Eivissa à Ibiza      © SergioTB/Shutterstock

Formentera, la plus confidentielle

Cette île qui se veut écologique a des allures de paradis : la plus petite des Baléares habitées arbore des kilomètres de côte préservée. Vous serez ébloui par la couleur de la mer, avec ses dégradés de bleu époustouflants, mais aussi par celles du sable et des falaises blanches, blondes ou dorées. Véritable rêve de Robinson, des paillotes aménagées ici et là sur les plages servent boissons fraîches, cocktails et tapas dans une ambiance décontractée. À l’intérieur des terres, une poignée de villages blancs pittoresques s’animent grâce à des bars doucement branchés et des marchés hippies. Formentera conserve encore le souvenir du passage de Bob Dylan, de Pink Floyd ou de Jimi Hendrix… Envie de tête-à-tête grandiose avec les éléments ? Deux phares se dressent à chaque bout de ce petit monde. Le bémol : vous ne serez pas seul à Formentera au cœur de l’été.

Comment y aller ?

Formentera est accessible uniquement en bateau depuis Ibiza : depuis Eivissa, environ 50 min de traversée en ferry ou 30 min en catamaran rapide ; également des traversées depuis Es Canar ou El Figueral.

baleares formentera cala saona

Cala Saona, à Formentera      ©  AlexanderNikiforov/Adobe Stock

 

Et si vous avez du temps (et de l’argent), rien ne vous empêche de combiner deux îles : Majorque et Minorque peuvent se visiter de manière approfondie en 2 bonnes semaines, tandis qu’Ibiza et Formentera peuvent faire l’objet d’un séjour de 10 jours. Une bonne façon de ne pas avoir à choisir entre ces différents paradis !

Photo de couverture : Minorque ©Bildgigant/Adobestock

par La Rédaction

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage

Bannière Adserver