Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > îles > Quelle île choisir aux Canaries ?
Quelle île choisir aux Canaries ?

Quelle île choisir aux Canaries ?

Mis à jour le 21 août 2019 | ,
Publié le 20 mars 2015

Soleil toute l’année, temps de vol plutôt court, prix raisonnables… C’est décidé, cette année, vous partez aux îles Canaries ! Mais parmi les 7 îles principales, laquelle choisir ? Elles sont toutes différentes… Pas de panique, le guide Évasion vous donne toutes les informations pour ne pas vous tromper et trouver l’île qui vous ressemblera le plus.

Tenerife, la multiple

C’est l’île la plus peuplée des Canaries… et la plus connue des touristes. Dominée par la silhouette du Pico del Teide (le plus haut sommet d’Espagne, 3 700 m !), elle possède une grande diversité de paysages : le nord, couvert de forêts, de bananeraies et de vignes contraste avec le sud, aride et désertique. Les plages sont nombreuses : sable noir ou sable blanc, à vous de choisir ! Baladez-vous dans l’univers volcanique de Las Cañadas del Teide, avant de randonner dans le massif du Teno. Envie de visites culturelles ? Partez à la découverte des cités historiques et colorées de Santa Cruz, La Laguna, ou de La Orotava.
Bon plan : Il est à noter que pour un voyage pas cher, c’est l’île des Canaries qui convient le mieux.
Comment y aller ?  La compagnie Ryanair permet, dès 43 € l’aller simple, de rallier Tenerife depuis Paris-Beauvais (4h20). Volotea relie Nantes, Bordeaux, et Toulouse à Tenerife (à partir de 29,99€ l’aller simple). Enfin les Tour Operator proposent des formules séjour (vol + hôtel) à Tenerife : comptez env. 450-500€ la semaine.

Pico del Teide et Los Roques, Tenerife, Îles Canaries

Pico del Teide et Los Roques, Tenerife, Îles Canaries      © JFLPhotography/AdobeStock

Gran Canaria, l’île continent

Cette île des Canaries, en forme de coquille Saint-Jacques, est souvent comparée à un continent. Elle possède différents climats et une large variété de paysages : grandes plages de sable et dunes, horizons côtiers déchiquetés, zones volcaniques austères, plaines fertiles… Sa capitale, Las Palmas, ressemble à une grande métropole : très vivante, nous vous conseillons la visite du quartier Vegueta. Quelles sont les activités possibles ? Vous pourrez musarder dans les rues des villages de Telde, Agüimes ou encore d’Ingenio ; vous balader et vous baigner dans les dunes de Maspalomas ; ou encore découvrir le jardin botanico canario
Comment y aller ? Des vols directs depuis Orly (4h) sont proposés par la compagnie Vueling (à partir de 89€ l’aller simple). Depuis Nantes, Volotea dessert Gran Canaria à partir de 85,99€ l’aller simple. De nombreuses compagnies assurent des vols pour Gran Canaria avec escale à Madrid ou Barcelone : Iberia, Vueling ou Air France (à partir de 300€ env.). Enfin les Tour Operator proposent des formules séjour (vol + hôtel) à Gran Canaria : comptez env. 450-500€. Si vous êtes déjà sur place, à Tenerife par exemple, optez pour le ferry (90 euros, 1h20 A/R), ou pour des vols internes : depuis Tenerife, 30 min, 70 euros A/R.

Las Palmas, capitale de Gran Canaria, îles Canaries

Las Palmas, capitale de Gran Canaria      © gumbao/Shutterstock

Fuerteventura, la solaire

Elle est surnommée « l’Africaine » : sur cette île, tout rappelle en effet le Sahara, à moins de 100 km de ses côtes. Dunes de sable blanc, terre rouge et ocre, horizons lunaires… La végétation est rare, et l’eau manque. Mais ses plages sont sûrement les plus belles des îles Canaries. Le parc national des dunes de Corralejo en offre des inoubliables. Y a t-il néanmoins d’autres choses à faire que du farniente ? Oui, on vous conseille de découvrir La casa de los Coroneles à La Oliva et de visiter Betancuria, cité historique qui vous plongera à l’époque de Christophe Colomb. Pour les sportifs, la magnifique péninsule de Jandia accueille les championnats du monde de kitesurf chaque année.
Comment y aller ? 2 vols directs par semaine depuis Paris Orly (3h50), avec la compagnie Vueling (dès 89€ l’aller simple). Volotea relie Nantes et Bordeaux à Fuerteventura (dès 85€ l’aller simple). De nombreuses compagnies assurent des vols pour Fuerteventura avec escale à Madrid ou Barcelone : Iberia, Vueling ou Air France (à partir de 300€ env.). Enfin les Tour Operator proposent des formules séjour (vol + hôtel) à Fuerteventura : comptez env. 450-500€ la semaine. Si vous êtes déjà dans l’archipel, des vols internes sont possibles. Vous mettrez 50 min depuis Tenerife, 128 euros AR.

Notre sélection des plus belles plages des Canaries.

La Pared, Fuerteventura, Îles Canaries

La Pared, Fuerteventura, Îles Canaries      © elitravo

Lanzarote, la volcanique

Située à l’extrémité nord-est de l’archipel des Canaries, cette île volcanique aux paysages étranges possède de nombreuses curiosités : les Montañas del Fuego, un champ de lave pétrifiée, de magnifiques étendues sablonneuses au sud, un arrière-pays aride planté de figuiers de Barbarie et parsemé de petites localités tranquilles. Envie de déguster du vin ? Organisez une excursion dans la vallée de La Geria, où les vignes poussent sur la terre volcanique, à l’abri de petits murets circulaires. Poussez la porte de la Bodega Rubicon pour déguster de bons petits plats canariens et siroter les crus locaux en terrasse.
Comment y aller ? Depuis Paris-Orly, 2 vols directs par semaine avec la compagnie Vueling (dès 89€ l’aller simple). Depuis Paris-Beauvais 1 vol par semaine avec Ryanair, dès 45€ l’aller simple. De nombreuses compagnies assurent des vols pour Lanzarote avec escale à Madrid ou Barcelone : Iberia, Vueling ou Air France (à partir de 300€ env.). Enfin les Tour Operator offrent des formules séjour (vol + hôtel) à Lanzarote : comptez env. 500€ la semaine. Si vous êtes déjà à Fuerteventura, vous pouvez prendre un ferry pour Lanzarote. Comptez 54 euros AR, 25 min de trajet.

La vallée de la Geria, Lanzarote, îles Canaries

La vallée de la Geria, Lanzarote      © Jan Miko/Shutterstock

La Gomera, la nature

Si vous aimez la randonnée, cette île des Canaries est faite pour vous ! Ses côtes sont abruptes et déchiquetées, et les plages rares… Mais l’humidité de l’île a permis à une végétation exubérante de se développer. Vue du ciel, La Gomera est un volcan recouvert de forêts de lauriers. Baladez-vous dans le parc national de Garajonay, et plus précisément au Bosque del Cedro, où plusieurs circuits de randonnée vous attendent. Trouve-t-on quand même quelques villages intéressants ? Découvrez San Sebastian, la principale ville de l’île. Et pour les accrocs à la baignade, piquez une tête à Valle Gran Rey.
Comment y aller ? En avion, pas de vols directs depuis la France. On trouve 2 vols par jour depuis Tenerife (88 euros AR). Durée 30 min. Si vous préférez prendre le ferry entre la Gomera et Tenerife, c’est possible et plutôt facile (64 euros AR, 50 min de trajet).

Valle Gran Rey, La Gomera, Îles Canaries

Valle Gran Rey, La Gomera, Îles Canaries      © estivillml/AdobeStock

El Hierro, la méconnue

Son nom, « île du fer », vient de la couleur sombre de ses falaises. Si vous voulez être tranquille, c’est sur cette île qu’il faut vous rendre ! Île la moins touristique, la plus petite, et la plus sauvage des Canaries, elle ravira les fans de plongée sous-marine. El Hierro est un véritable paradis pour pratiquer cette activité : la Restinga, en particulier, est un site remarquable. Envie de randonner ? Direction la pinède d’El Pinar, ou le Camino de Jinama. Enfin ne manquez pas la petite capitale de l’île, Valverde, où le temps semble s’être arrêté.
Comment y aller ? Pas de vols directs depuis la France. Vols internes Tenerife-El Hierro en 40 min pour 91 euros AR. Un ferry relie également Tenerife à El Hierro, en 2h45, (comptez 100 euros AR).

Après la plongée, découvrez d’autres activités à faire aux Canaries.

El Hierro, îles Canaries

El Hierro      © underworld/Shutterstock

La Palma, la fleurie

La Palma, en forme de cœur, est surnommée « la isla bonita » (l’île jolie) : il s’agît de l’île la plus fleurie et la plus verdoyante des îles Canaries. Son climat, humide, a favorisé le développement d’une flore luxuriante. On trouve sur cette île la Caldeira de Taburiente, classée parc national depuis 1954 et Réserve mondiale de la Biosphère depuis 2002 (l’une des plus grandes curiosités naturelles de l’archipel !). Une petite randonnée ? Le parc s’étendant sur plus de 47 km, choisissez bien votre circuit si vous ne voulez y passer qu’une seule journée ! Vous préférez les visites culturelles ? Allez à Llos Llanos de Aridane. Et pour la baignade ? Puerto de Tazacorte ou Puerto Naos sont les spots les plus remarquables.
Comment y aller ? Pas de vol direct depuis l’Europe. Vols depuis Tenerife, 30 min, 74 €. Également depuis Tenerife, vous pouvez prendre le ferry (2h50, 84 € AR).

La Caldera Taburiente, La Palma, Îles Canaries

La Caldera Taburiente, La Palma, Îles Canaries      © David Gonzalez Rebollo/Shutterstock

Image à la Une : Playa de Las Teresitas, Tenerife ©Pawel Kazmierczak/shutterstock
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage