Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > îles > Sicile : où faire les plus belles randonnées ?
Sicile : où faire les plus belles randonnées ?

Sicile : où faire les plus belles randonnées ?

Mis à jour le 30 novembre 2018 |
Publié le 13 octobre 2016

Par Lucie du blog L’Occhio di Lucie

Avec sa forme triangulaire, la Sicile offre plusieurs facettes aux visiteurs qui s’y aventurent. Loin d’être une simple destination farniente et plage, l’île est le terrain idéal pour les randonnées, qu’elles portent vers les hauts sommets ou le long de paysages marins et sauvages. Pour les sportifs en quête de nouveaux paysages, voici un petit guide des lieux à privilégier.

Randonnées sur les volcans siciliens

La sombre silhouette de l’Etna culmine à plus de 3 000 m et domine presque toute la côte sud. De Syracuse à Taormine, on l’aperçoit au loin, blanchi de neige en hiver, parfois coiffé de nuages. Son ascension doit se préparer : interdiction de dépasser les 2 000 m sans faire appel à un guide ! En altitude, les cratères, crevasses et dangers sont en effet nombreux. Accompagné, vous pourrez entreprendre plusieurs randonnées vers les sommets, conseillées aux bons marcheurs et aux personnes en bonne santé. Plus bas, de belles balades plus familiales sont accessibles pour tous. Baladez-vous autour du Refugio Citelli pour découvrir les bois de bouleaux et les anciens cratères, d’où l’on plonge le regard sur l’ensemble du golfe de Catane.

Amoureux de randonnées sur les volcans ? La Sicile permet de se concocter de véritables vacances volcaniques. Dans l’archipel des îles Éoliennes, le volcan star, c’est le Stromboli. Chaque soir, il démontre sa puissance et sa majesté en produisant une petite éruption. Rien de dangereux, et si l’on est accompagné d’un guide (obligatoire), il est possible d’entreprendre l’ascension pour admirer le spectacle.

Difficulté : élevée pour approcher des sommets. Sur l’Etna, facile à moyenne autour des refuges.
Pour qui : les amoureux de volcans. Les familles avec enfants sous les 2 000 m.
S’informer : à l’office de tourisme de Catane pour l’Etna, à Stromboli ; sur internet pour réserver.
Bon à savoir : il peut faire froid en toute saison en altitude. Porter des chaussettes montantes pour éviter de se remplir de sable volcanique.

L'île de Stromboli en Sicile, Italie

Randonnées dans l’île de Stromboli en Sicile, Italie      © funkyfrogstock/Shutterstock

Balades dans le massif des Madonie

Les Madonie, c’est un vaste parc propice aux randonnées, articulé autour de son point culminant, le Pizzo Carbonara (1979 m., point culminant de la Sicile hors cimes volcaniques), qui s’étend au sud du port de Cefalù. Quand on entre dans le parc, c’est tout un univers de villages médiévaux, d’églises de pierre et de forêts de chênes qui se révèle. Au détour des virages en épingle, on aperçoit Castelbuono, Isnello ou Gangi (classé plus beau village d’Italie), qui semblent s’accrocher aux éperons de la montagne.
Pour parcourir les nombreux sentiers du parc, signalons deux accès principaux : Piano Pomo et Piano Battaglia. Le premier, autour du Rifugio Crispi, propose une promenade qui entraîne les marcheurs dans un bois de houx géant, qui s’ouvre de temps à autre sur un large panorama. Deuxième option, plus haut perchée : à Piano Battaglia, station de ski pendant les mois hivernaux, on pourra randonner d’avril à octobre sur des sentiers forestiers ou jusqu’au sommet du Pizzo Carbonara.

Difficulté : très facile au Rifugio Crispi, de moyenne à élevée à Piano Battaglia.
Pour qui ? les enfants adoreront entrer dans les cabanes de bergers disséminées dans le parc.
S’informer : à Cefalù, le bureau du parc vend des cartes.
Bon à savoir : soyez vigilants côté météo en hiver.

Marches au cœur du parc des Nebrodi

C’est une Sicile tranquille, à l’écart de l’agitation des côtes et des principales routes touristiques. L’immense parc naturel des Nebrodi s’étend de la côte nord jusqu’aux pentes de l’Etna. Le long de ses routes sinueuses, qui grimpent sec au milieu des bois, on croise des villages de pierre aux églises superbes de simplicité. Sur les places, vous trouverez l’incontournable bar du village où vous fournir en panini avant d’entreprendre l’une des nombreuses randonnées. Parmi les plus belles excursions, on notera la balade à la Cascade des géants, un coin de baignade féerique, ainsi que les promenades autour du lac de Biviere. Sur ses rives tranquilles, les cyclistes et les familles se promènent en profitant d’une vue exceptionnelle sur l’Etna et les îles Éoliennes.

Difficulté : adapté aux grands débutants et aux enfants
Pour qui ? pour ceux qui ont envie de nature et de calme avec peu de dénivelé.
S’informer : dans les points d’informations disséminés dans les villages du parc.
Bon à savoir : peu d’ombre en été, prévoir beaucoup d’eau et un équipement adapté.

Randonnées le long des côtes de Sicile

L’une des merveilles de la Sicile, c’est ses nombreux kilomètres de côtes qui offrent une variété de plages presque infinie. Tour à tour noir ou blanc, le sable est caressé par les eaux turquoises d’une mer limpide. Alors autant combiner les plaisirs de la rando et de la baignade ! Dans la réserve du Zingaro proche de Palerme, sur les sentiers du mont Capo Gallo ou encore près de Noto dans la réserve de Vendicari, il existe de nombreuses possibilités de randonnées, avec vues sur la mer. Au milieu des figues de barbarie et des palmiers nains, ces sentiers permettent souvent d’observer les oiseaux migrateurs qui s’arrêtent dans ces régions.

Difficulté : variable d’un parc à l’autre, et selon l’intensité de la chaleur, de facile à moyenne.
Pour qui ? pour les amoureux de baignade qui s’ennuient sur leur serviette
S’informer : chaque parc dispose généralement d’un bureau d’information, si ce n’est pas le cas, se référer à l’Office de Tourisme de la ville la plus proche.
Bon à savoir : il n’y a pas d’ombre au bord de la mer, il est donc indispensable de bien se protéger et d’emporter de grandes quantités d’eau.

Randonnées dans la réserve naturelle de zingaro

La réserve naturelle du Zingaro, Sicile      © Marcin Krzyzak/Shutterstock

Promenade dans une nécropole de l’âge de bronze

Amateurs de paysages grandioses et surprenants, vous allez tomber sous le charme de Pantalica ! Cette nécropole datant de l’âge de bronze réunit quelques 5 000 tombes creusées dans ses parois rocheuses. Des sentiers permettent de s’y promener et d’entrer dans quelques tombes, dont certaines restent encore inexplorées aujourd’hui. Au fond de cette spectaculaire gorge de calcaire, coule un fleuve appelé l’Anapo. Pendant les mois de chaleur, il y règne une bienheureuse fraîcheur et nombreux sont les baigneurs à en profiter pour se détendre les pieds dans l’eau.

Difficulté : assez facile mais mal signalé, attention à ne pas vous aventurer hors des sentiers
Pour qui ? pour ceux qui préfèrent la rivière et qui aiment les paysages monumentaux
S’informer : un bureau d’information est situé dans le parc après le village de Ferla
Bon à savoir : beaucoup d’ombre mais fort cagnard au soleil.

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage