Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > îles > Les trésors de Chypre nord
Les trésors de Chypre nord

Les trésors de Chypre nord

Mis à jour le 9 janvier 2018 |
Publié le 8 janvier 2018

Par Annie Crouzet, auteure pour Guide Évasion

Depuis 1974, Chypre est partagé en deux entités, grecque au sud et turque au nord. Le nord de l’île, certes moins facile mais loin d’être impossible d’accès (voir notre article ici), regorge de sites historiques de première importance, châteaux, abbayes… On y a aussi rendez-vous avec l’Orient des derviches tourneurs et quelques fantômes. Le tout dans une ambiance bien moins touristique qu’au sud. Autant de bonnes raisons de passer la frontière !

Des spectacles qui font chavirer

La ligne de démarcation, dite Ligne verte, coupe en deux Nicosie (Lefkoşa en turc). D’un coup, passé les checkpoints de Ledra Street ou du Ledra Palace, on bascule dans un autre univers, presque dans un autre siècle. Nous voici en Orient. Ici, la journée est rythmée par l’appel du muezzin. Et les marchés tiennent du souk. Les derviches tourneurs ont fait d’un exercice spirituel à l’origine un spectacle… chavirant. Il se tient dans une ancienne église, dont la restauration a été financée par l’Europe.
Infos pratiques : www.danceofcyprus.com. Tous les jours, entre 12h et 17h, sauf dimanche, près de la mosquée Selimiye ; entrée 7 €.

Des nids d’aigle

Régnant de 1192 à 1489, les Lusignan, « rois de Chypre et de Jérusalem », fortifièrent à tout va la côte au nord de l’île. On a aimé le château de Saint-Hilarion, dont Walt Disney se serait inspiré pour Blanche-Neige et son palais de la méchante reine : rude grimpette mais panorama fantastique. Notre préféré reste quand même le château de Kyrenia, qui domine la mer. À l’intérieur, la muséographie n’a rien de folichon, mais la balade vertigineuse sur les remparts y est de toute beauté.

Le château de Kyrenia, Chypre Nord

Le château de Kyrenia, Chypre Nord      © Annie Crouzet

Un hammam authentique

À Lefkoşa, le Hamam Büyük passe pour le seul hammam historique de tout Chypre, revendiquant un fonctionnement continu depuis 1590 et le début de la période ottomane. Superbement restauré, il offre des soins traditionnels et des soins plus dans l’air du temps, tel un gommage au café. Une vraie affaire, sabots, serviettes, savons étant fournis !
Infos pratiques : http://grandturkishhamam.com. Fermé lundi. Pour une expérience authentique, évitez les périodes mixtes, réservées aux touristes, comme le vendredi toute la journée. 85 livres turques, soit environ 20 €, pour un gommage et un massage traditionnels.

L’humour acide de Lawrence Durrell

L’écrivain Lawrence Durrell choisit Bellapais, dans le nord de Chypre, à 5 km de Girne, pour y vivre de 1953 à 1956. Il en tira un livre divertissant, Citrons acides, chronique d’un petit village avec ses chamailleries et ses personnages hauts en couleurs. Vous dénicherez sans peine sur la place « l’arbre de la paresse », un robinier. Pour atteindre sa maison jaune sur les hauts, rue Aci Limon, ce sera un peu plus difficile (elle se visite ponctuellement). N’en oubliez pas pour autant de visiter l’abbaye, qui est un pur joyau gothique (début du XIIIe s).
Un bon tuyau : le restaurant Kybele, près de l’abbaye, offre une vue XXL sur toute la côte.

Le fameux arbre à paresse en face de l'abbaye de Bellapais

Le fameux arbre à paresse en face de l’abbaye de Bellapais      © Annie Crouzet

Des plages sauvages abritant des tortues

Y a pas photo ! Golden Beach, tout au bout de la péninsule du Karpas, est la plus belle plage, sauvage, non seulement du nord mais de toute l’île de Chypre. Imaginez une plage de sable fin, longue comme un jour sans raki (l’apéritif local) : protégée par les dunes, elle s’étend sur près de 4 km. Des tortues de mer, tortues vertes (chelonia mydas) et tortues caouannes (caretta caretta) viennent même y enterrer leurs œufs entre début juin et début août.
Infos utiles :  Tout près, à Ronnas Bay, vous pouvez participer à des night watchs pour observer, de nuit, la ponte ou la naissance des tortues.

Chypre tortue

Naissance d’une tortue verte      ©  Nicola Weber

Une ville fantôme

Terminus : Famagouste (Gazimağusa en turc), à l’est. Shakespeare y situe en 1604 le décor de son Othello, plus de 30 ans après le siège sanglant de cette « Venise du Levant », qui a résisté 10 mois durant aux Ottomans avant de se rendre. Tous les visiteurs se laissent aussi conter l’histoire de Varosha (Maraş en turc), quartier de Famagouste qui fut jadis une station balnéaire chic et tapageuse, abandonnée du jour au lendemain devant l’avancée turque en 1974. Impossible d’y entrer. Reste la vision poignante de ses tours fantomatiques, aux fenêtres béantes, où le vent s’engouffre.
Infos utiles : depuis le sud (Protaras, Ayia Napa et Larnaca), Eman organise des excursions à la journée sur Famagouste, Varosha, Salamine ou Kyrenia (24 € à 42 €/personne).

Image à la Une : Kyrenia ©S-F/Shutterstock

par La Rédaction

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage

Chypre

15.90 €

Bannière Adserver