Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > îles > Un printemps à Tenerife aux Canaries
Un printemps à Tenerife aux Canaries

Un printemps à Tenerife aux Canaries

Mis à jour le 3 décembre 2018 |
Publié le 27 mai 2013

Si la plupart des touristes vont aux Canaries en hiver, c’est sans doute pour y trouver le soleil, les plages et la chaleur. Mais plutôt que de suivre les foules, on a décidé d’y partir en mai, car, on partage un secret, c’est à ce moment là que la campagne est la plus belle. En plus, il y a moins de monde. Alors, suivez le guide !
Organisez votre voyage avec Tourisme Tenerife sur www.webtenerifefr.com

Tenerife la belle

Bon quand on vous dit Canaries, on parle en fait de Tenerife, parce qu’en une semaine, impossible de tout voir de ces sept magnifiques îles. Tenerife, c’est la plus grande, et avec Lanzarote et La Palma, la plus belle de toutes. C’est aussi et surtout la plus changeante. Dominée par le Pico del Teide, on passe sans s’en rendre compte d’un champ de lave à des bananeraies exubérantes, des forêts de pins aux plages de sable noir, des stations balnéaires aux rases campagnes…

canaries-tenerife-santa-cruz

Santa Cruz de Tenerife photo credit: Secret Tenerife via photopin cc     

Un programme sur mesure

En quatre jours, vous pourrez faire le tour des essentiels de l’île, voici un programme idéal :

Premier jour : découvrez Santa Cruz, la capitale très animée où il fait bon flâner puis filez à  La Laguna, l’une des plus belles villes de l’île dont le centre historique est classé au patrimoine de l’Unesco. Vous pourrez consacrer l’après-midi à la pointe Nord de l’île, incontournable pour les amateurs de nature et de paysages. C’est ici que vous trouverez les plages les moins fréquentées, car accessibles aux seuls randonneurs !

Deuxième jour : Commencez la matinée par un petit tour à La Orotava. Ses maisons des XVIIe et XVIIIe s. sauront vous séduire puis filez vers l’extraordinaire Jardin Botanico à l’est de Puerto de la Cruz. Créé en 1786 sous la houlette de Charles III d’Espagne, c’est un inextricable fouillis d’espèces (philodendrons, ficus géants, tulipiers…) provenant du Nouveau Monde.

canarie-tenerife-la-orotava

La Orotava photo credit: Frank Lindecke via photopin cc     

Troisième jour : Longez la côte Nord jusqu’à atteindre le Macizo del Teno, un massif volcanique difficile d’accès mais qui offre des paysages incroyables et des occasions de superbes randonnées. Outre des rapaces (faucons et buses), vous aurez peut-être la chance d’appercevoir l’un des rares pigeons à queue blanche ayant élu domicile dans la forêt. Vous redescendrez ensuite vers les plages du sud.

Quatrième jour : Baladez-vous dans l’univers volcanique de Las Canadas del Teide, un des plus grands parcs naturels du monde, où vous passerez de la désolation volcanique à la forêt verdoyante, en prenant le temps de monter sur le Pico del Teide, et retournez à La Laguna en empruntant la Carretera dorsal, une route qui serpente à flanc de volcan, découvrant des panoramas incroyables.

Nos conseils

Même si le réseau de transports en commun est très développé, optez pour une voiture de location, vous serez plus libre de vos mouvements.

Pour tâter à la réalité profonde de Tenerife et pour dépenser moins, rien ne remplacera jamais les casas rurales disséminées dans toutes l’île comme à Garachico ou à la Orotava. Attention, pensez bien à réserver avant votre départ.

Retrouvez toutes nos adresses et nos visites dans le guide évasion Canaries

canaries-tenerife-canadas-del-teide

photo credit: Neticola via photopin cc     

Image à la une : Garachico © M. Steinbach/shutterstock.com
Article sponsorisé
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage