Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir la Colombie

Nos destinations > Pays/régions > 11 raisons d’aimer la Colombie
Découvrir la Colombie

11 raisons d’aimer la Colombie

19 octobre 2018 | ,

La Colombie recèle de trésors fabuleux ! Entre observation de la faune, découverte de la diversité des paysages, exploration de villages coloniaux, et activités aquatiques, il y en a pour tous les goûts. Pour vous y retrouver, nous avons sélectionné les meilleures raisons pour partir en Colombie : à vous de choisir !

 Toutes les infos à connaître avant un voyage en Colombie.

La faune sauvage

La Colombie abrite environ 1 900 espèces d’oiseaux (près de 20 % des espèces existantes). Vous pourrez les observer sur tout le territoire, et particulièrement dans les parcs nationaux et les réserves naturelles. Le santuario de fauna y flora Los Flamencos héberge des milliers de flamants roses. À Providencia, la migration des crabes noirs est un événement annuel qui se produit entre avril et août. Pour observer les baleines à bosse (juil.-oct.), Bahía Solano et le parque nacional natural Utría, où elles s’approchent très près du littoral, sont les spots idéaux.

Les villes coloniales

La vieille ville de Carthagène, remarquablement préservée derrière ses murallas (murailles), est l’archétype de l’architecture coloniale colombienne. Découvrez également la belle et paisible Mompox, le village pittoresque de Barichara et les façades blanchies à la chaux de Villa de Leyva, autant de témoignages formidablement préservés de la présence espagnole au XVIe s.

 Découvrez notre sélection des plus beaux villages colombiens

Carthagène Colombie

Carthagène, Colombie      © emperorcosar/AdobeStock

Les lacs d’altitude

Le relief très montagneux de la Colombie abrite une multitude de lacs d’altitude, parfois faciles d’accès, comme la Laguna de Guatavita, dans la région de Bogotá, un cercle parfait à 3 000 m d’altitude entouré de végétation, la Laguna Verde, au sud de Pasto, aux eaux d’un vert intense, ou la Laguna Iguaque, près de Villa de Leyva, un lac sacré situé à 3 650 m d’altitude. Dans la Sierra Nevada El Cocuy ou le parque nacional natural Los Nevados, de superbes randonnées, plus éprouvantes, mènent à des lacs nichés entre les cimes enneigées, comme la Laguna del Otún (3 950 m d’altitude).

La plage

La Colombie est le seul pays d’Amérique du Sud à avoir une côte caraïbe et une côte pacifique, ce qui explique ses plages si variées. Le parque nacional natural Tayrona, où des ruisseaux descendent des sommets enneigés jusqu’à la mer, est le joyau de la côte caraïbe. Au large, les îles San Andrés et Providencia sont des paradis tropicaux, temples du farniente où vous vous adonnerez au snorkeling dans des eaux translucides. La côte pacifique déroule des plages désertes bordées par la jungle.

Parque nacional natural Tayrona Colombie

Parque nacional natural Tayrona      © schame87/AdobeStock

Les espaces naturels

La Colombie offre une extraordinaire diversité de milieux naturels. Les hauts sommets andins de la Sierra Nevada El Cocuy, à découvrir lors de treks dans un décor minéral époustouflant, des landes d’altitude (le páramo), des vallées verdoyantes où se nichent des plantations de café, ou encore la dense jungle amazonienne, la forêt tropicale, avec ses palmiers et ses fougères, et les étendues désertiques de La Guajira ou de la Tatacoa, sans oublier les récifs coralliens du littoral caribéen. À vous de choisir !

Le café

Si le Brésil et le Vietnam sont les deux plus grands producteurs mondiaux, l’arabica pousse dans toute la Colombie. Sa culture est un élément constitutif de l’identité paisa (paysans établis à partir du XVIIIe s. dans la région de Medellín) et revêt une importance particulière dans la région du café, des champs de café à perte de vue abritant des fincas (petites exploitations), autour des villes de Manizales, Armenia et Pereira. Découvrir les processus d’élaboration du café et séjourner quelques jours dans une finca est un incontournable d’un séjour en Colombie.

plantations café Manizales Colombie

Plantations de café près de Manizales      © Danaan/AdobeStock

La plongée et le snorkeling

Les récifs de San Andrés et de Providencia sont un paradis pour les adeptes de la plongée et du snorkeling, de même que le parque nacional natural Corales del Rosario y San Bernardo, près de Carthagène. Plonger à Bahía Solano vous donnera l’occasion d’apercevoir des espèces plus grosses que sur la côte caraïbe et d’explorer une épave, celle du Sebastián de Belalcázar, coulée pour en faire un récif artificiel.

récif corallien littoral caribéen Colombie

Récif corallien, littoral caribéen, Colombie      © damedias/AdobeStock

Les sites précolombiens

Les sites précolombiens de Tierradentro et San Agustín ont laissé un témoignage marquant des sociétés peuplant la région au IIe s. apr. J.-C. Vous pourrez également admirer des vestiges de civilisations disparues à la Ciudad Perdida, l’une des cités antiques les plus mystérieuses d’Amérique du Sud, dont la construction débuta à la même période.

Ciudad Perdida Colombie

Ciudad Perdida      © jkraft5/AdobeStock

La randonnée

La Colombie offre des paysages incroyables, que vous partiez pour un trek de six jours ou pour une randonnée de quelques heures. La vallée de Cocora se découvre sans guide, de même que la Laguna Verde ou le Camino Real, entre Barichara et Guane. Pour les sportifs, des treks plus longs permettent une vraie immersion en pleine nature, comme le trek pour la Ciudad Perdida ou l’ascension de sommets dans le parque nacional natural Los Nevados ou la Sierra Nevada El Cocuy.

Vallée Cocora Colombie

Vallée de Cocora      © piccaya/AdobeStock

Les festivals de musique et de danse

La Colombie est festive de nature, mais elle le devient encore plus pendant ses festivals colorés de musique et de danse. La Feria de Cali est une succession de concerts de salsa en plein air. N’oubliez pas Medellín et son Festival Internacional de Tango. La cumbia – un mix de musique indigène, africaine et espagnole – est au cœur du Carnaval de Barranquilla. Enfin à Bogotá, de juillet à décembre, de nombreux festivals prennent place au parque Simón Bolívar : Salsa al Parque, Jazz al Parque et Rock al Parque.

La salsa

Les habitants de Cali considèrent leur ville comme la capitale mondiale de la salsa. Vous pourrez écouter des groupes dans l’une des nombreuses salsotecas de la ville, assister à un spectacle ou apprendre quelques pas lors d’un cours. Mais tout le pays vibre au rythme de la salsa, et même si vous ne passez pas par Cali, vous aurez tout le loisir d’entendre des groupes et d’admirer des spectacles dans d’autres villes.

Photo à la une : Parque nacional natural Tayrona, Colombie ©Micha Weber/shutterstock
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage

Colombie

22.50 €