Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir l'Écosse

Nos destinations > Pays/régions > 12 raisons d’aimer l’Écosse

12 raisons d’aimer l’Écosse

Mis à jour le 18 novembre 2019 | ,
Publié le 15 novembre 2019

Extrait du guide Évasion Écosse

Légendes, paysages et traditions : en Écosse, il y en a pour tous les goûts ! Nous avons sélectionné pour vous une liste d’inspirations thématiques pour découvrir le pays selon vos envies.

À lire aussi : notre sélection d’incontournables pour ne rien manquer de l’Écosse.

Des châteaux de conte de fées

On en recense plus d’une centaine, disséminés à travers tout le territoire (avec une grosse concentration dans le comté d’Aberdeen). Les plus photographiés sont ceux de Dunnottar, Eilean Donan et Urquhart qui campent, solitaires, au bord de l’eau depuis le Moyen Âge. Mais il y en a de très opulents comme Culzean ou Dunrobin, demeure du clan Sutherland. La plupart sont ouverts d’avril à septembre.

ecosse urquhart castle chateau que voir si vous aimez

Château d’Urquhart, au bord du Loch Ness      ©  Kullathida/Adobe Stock

Des lacs poétiques

L’Écosse est criblée de lochs ! Ce mot désigne aussi bien un lac qu’un bras de mer (fjord) entaillant la terre. Le plus profond est le fameux loch Ness ; et le plus vaste, le loch Lomond, que l’on peut sillonner l’été en waterbus. Quant au plus enchanteur de tous, il se cache dans le Wester Ross, près de Gairloch : le loch Maree, aux eaux argentées et aux îlots hérissés de pins.

Des paysages de bout du monde

Il suffit d’un petit tour au Knoydart pour se retrouver loin de tout. Cette péninsule n’est accessible que par bateau ! À Neist Point, vous serez seul face au fracas des vagues. La sensation de vertige devant l’immensité du paysage est encore plus forte dans les deux îles les plus septentrionales des Hébrides et des Shetland : au pied du phare de Butt of Lewis et au bout d’Hermaness, il n’y a rien d’autre à l’horizon que l’Océan…

Découvrez tous les sites écossais où vous sentir au bout du monde.

Des vestiges de la Préhistoire

Pas d’hésitation : mettez le cap sur les Orcades ! Cet archipel concentre à lui seul 60 sites préhistoriques, dont un grand cercle de pierres (Ring of Brodgar) et un village de plus de 5 000 ans, Skara Brae, si bien préservé qu’on le surnomme le « Pompéi écossais ». Un fascinant ensemble mégalithique vous attend également sur l’île de Lewis : Callanish. La terre ferme aussi a quelques beaux restes, comme Kilmartin et Corrimony Chambered Cairn.

callanish ile de lewis ecosse si vous aimez que voir

Ensemble mégalithique Callanish, île de Lewis      © Helen Hotson/Shutterstock

Des ambiances de fête

Il faut venir à Édimbourg pour le Nouvel An (Hogmanay), qui se fête ici jusqu’au bout de la nuit – le 2 janvier aussi est férié ! – et en août pour le frénétique Fringe, qui se déroule en marge du prestigieux Edinburgh International Festival. Bonne humeur assurée ! Si vous aimez les airs de gigues et le fiddle, essayez d’assister à un cèilidh. On s’emmêle un peu les pas, mais c’est toujours chaleureux ! Dans les pubs folk d’Édimbourg ou de Glasgow, musiciens et whisky font très vite monter le mercure.

Des trains panoramiques

Entre Glasgow et Mallaig, le train de la West Highland Line longe le plus grand loch et le plus haut sommet d’Écosse, avant d’emprunter un viaduc rendu célèbre par Harry Potter. Plus au nord, la Kyle Line, moins connue, offre un superbe travelling sur le Glen Carron. Et on ne vous dit rien de l’Inverness-Thurso tout au nord (Far North Line). Envie d’enchaîner les trois ? Procurez-vous le pass Spirit of Scotland et asseyez-vous près de la fenêtre !

Des petits ports de charme

Bien que rongés par les vagues, les villages côtiers du Grand Nord ne riment pas toujours avec rouille et grisaille ! Certains sont charmants, comme Plockton, Tobermory et Portree. Maisons chaulées, toits de tuiles orange, casiers bleus à homard : dans les villages côtiers de l’East Neuk (péninsule du Fife) et du Moray, on se croirait presque dans un livre d’images !

ecosse que voir si vous aimez portree

Portree, île de Skye      © Richie Chan/Adobe Stock

Des lieux romanesques

Vous adorez plonger dans les romans historiques ou les polars haletants ? Vous êtes au bon endroit ! Édimbourg, berceau de Conan Doyle (l’auteur de Sherlock Holmes) et de R. L. Stevenson (L’Île au trésor), continue d’inspirer les écrivains. En poussant la porte du manoir d’Abbotsford, vous pénétrerez l’univers de Walter Scott. Les fans de George Orwell ne sont pas en reste : la maison où il a écrit 1984 existe encore, tout au bout de l’île de Jura.

Du whisky à la couleur dorée

Au pub, bien sûr, vous aurez l’occasion de goûter à la boisson nationale, mais aussi dans les distilleries qui organisent des tours guidés. Celles du Speyside ont la cote, telle Glenfiddich, qui a le mérite de montrer tout le processus. Pour une visite plus confidentielle, essayez Benromach, dans le pur style traditionnel ! L’île d’Islay fera de vous un expert avec les mythiques Lagavulin, Laphroaig et Ardbeg alignées en bord de mer.

Des mythes et légendes

Vous savez déjà tout du monstre qui se cacherait dans les profondeurs du loch Ness, mais connaissez-vous le Fairy Glen de Skye habité, dit-on, par des petits êtres surnaturels ? Les ruines de la cathédrale de St Andrews seraient hantées par une dame portant des gants blancs, et le château de Glamis par le fantôme d’un héritier difforme enfermé dans une pièce secrète. Édimbourg aussi a son lot de revenants : ils errent dans les venelles souterraines de Mary King’s Close.

chateau glamis angus

Château de Glamis, Angus      © e55evu/Adobe Stock

Des croisières en haute mer

Pour relier les îles à la terre ferme, la Caledonian MacBrayne – CalMac pour les intimes – assure chaque jour des dizaines de rotations en ferry qui sont autant de minicroisières. On glisse lentement sur l’eau en compagnie, parfois, des dauphins. Notre favorite : la tournée du samedi dans les quatre Small Isles. Vous préférez les bateaux traditionnels en bois ? La traversée Mallaig-Knoydart, à bord du Western Isles, a le goût de l’authentique, tout comme l’excursion sur le Misty Isle au départ d’Elgol.

Des traditions ancestrales

Certaines sont encore bien vivantes, tel le tissage du tweed sur Harris et Lewis. Un conseil : passez une journée aux Highland Games ! Vous y croiserez le chef du clan local en kilt et bâton de berger, mais surtout vous pourrez y écouter les cornemuses dans l’art délicat du ceòl mòr.

Retrouvez nos activités favorites pour découvrir toutes les beautés de l’Écosse.

Image à la une : Tobermory, île de Mull ©e55evu/Adobe Stock
Vos commentaires

Le Palais de Holyrood fut fonde par David Ier d Ecosse en 1128 et est toujours utilise par la Reine Elisabeth II aujourd hui. N oubliez pas de visiter le « Buckingham Palace d Ecosse ».

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Vos commentaires

Le Palais de Holyrood fut fonde par David Ier d Ecosse en 1128 et est toujours utilise par la Reine Elisabeth II aujourd hui. N oubliez pas de visiter le « Buckingham Palace d Ecosse ».

Laissez un commentaire