Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Pays/régions > 5 films à voir avant de partir en Australie
5 films à voir avant de partir en Australie

5 films à voir avant de partir en Australie

Mis à jour le 24 juin 2019 | ,
Publié le 21 juin 2019

Par Marion Liautaud, du blog Allez Gizèle

Peu connu hors des frontières de l’île-continent, le cinéma australien a tout de même produit quelques longs-métrages qui résonnent aux oreilles du grand public. Du cultissime Priscilla, folle du désert, à Crocodile Dundee et son inimitable chapeau, passage en revue des films qui donnent envie de fouler les grands espaces de l’Australie.

Nos réponses aux questions que vous vous posez avant un voyage en Australie.

Priscilla, folle du désert, de Stephan Elliott

Le pitch est simple : trois drag queens décident de parcourir le désert d’Australie en bus aménagé et de rallier Sydney à Alice Springs pour s’y produire en spectacle. Leurs folles aventures dans l’outback, aussi drôles que touchantes, ont conquis le public dès la sortie du film au cinéma en 1995. Leur réalisateur, Stephan Elliott, décrocha même l’oscar des meilleurs costumes.

australie outback tournage film cinema

Australie, tournage au crépuscule      ©  Janelle/Adobe Stock

Crocodile Dundee, de Peter Faiman

Qui n’a jamais vu le look inimitable de Crocodile Dundee ne devrait pas être autorisé à poser ses valises en Australie ! Avec son chapeau bardé de dents de crocodile, son gilet multipoches digne de MacGyver et ses muscles bandés prêt à dompter n’importe quel animal sauvage, Michael J. « Crocodile » Dundee et le plus grand chasseur de crocos de toute l’Australie. Le succès du film à sa sortie en 1986 a valu au personnage de Paul Hogan, l’acteur principal, une renommée planétaire. Si Crocodile Dundee est devenu culte, l’acteur, lui, n’a pas franchement réussi à poursuivre sa carrière au-delà des marécages du Territoire du Nord. Dommage !

Australia, de Baz Luhrmann

Imaginez Nicole Kidman et Hugh Jackman filmés à cheval au beau milieu d’une nature grandiose, malmenés par une intrigue ayant pour toile de fond la Seconde Guerre mondiale. Voilà le scénario grandiloquent du film Australia de Baz Luhrmann, le réalisateur chouchou des Australiens. Si le pitch peut laisser perplexe, cette fresque de cinéma s’avère une excellente introduction aux grands espaces d’Australie autant qu’un rappel de l’histoire du pays. Il y est notamment question du triste sort réservé aux « générations volées », ces enfants aborigènes enlevés à leurs familles pour être élevés par des colons britanniques au cours des XIXe et XXe s.

Mad Max, de George Miller

Ce western futuriste porté à l’écran par le réalisateur australien George Miller en 1979 a bercé des générations d’amateurs de films d’action et de science-fiction. Il met en scène Mel Gibson en flic tentant péniblement de faire régner l’ordre dans un monde en proie au chaos suite à une pénurie d’essence. Trois autres volets suivront ce premier film, dont le dernier Mad Max : Fury Road est sorti en 2015.

Wake in the Fright, de Ted Kotcheff

Le réalisateur du premier Rambo signe là, au début des année 1970, le « film le plus terrifiant jamais réalisé sur l’Australie », tel que le qualifiait Nick Cave. À la fois documentaire et fiction hallucinatoire, il raconte l’histoire d’un enseignant originaire de Sydney qui se retrouve au fin fond de l’outback. Il est contraint de séjourner dans une petite ville isolée, au milieu de paysans arriérés obsédés par la chasse aux kangourous, l’alcool et la baston. Le film fut un choc et reste culte aujourd’hui.

australie outback cinema film

L’outback, source d’inspiration pour de nombreux réalisateurs      ©  mastersky/Shutterstock

Si votre envie de mieux connaître le cinéma australien ne s’est pas tarie après ces visionnages, d’autres films, comme le polar Animal Kingdom de David Michôd ou le plus récent Lion de Garth Davis, vous permettront de sonder l’étendue et la qualité des productions australiennes. L’occasion rêvée de préparer ou de prolonger votre séjour sur l’île.

Comment visiter le Red Center australien ?

Image à la une : Silverton, lieu de tournage de nombreux films © Avril/Adobe Stock
Laissez un commentaire