Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Pays/régions > À la découverte de Death Valley National Park
À la découverte de Death Valley National Park

À la découverte de Death Valley National Park

Mis à jour le 14 juin 2017 |
Publié le 22 mars 2016

Par Laura du blog Far West Coast

Désert au nom sans équivoque, Death Valley et ses 13 000 km² est un parc aux paysages époustouflants et extrêmement variés. Du sel, des dunes, des variations de couleurs, il vous en mettra plein les yeux ! Voici quelques conseils pour préparer votre visite.

Carte de Death Valley

Carte de Death Valley     

À quelle saison visiter le parc ?

En hiver : c’est la saison idéale pour visiter le parc. Il fait bon la journée même si les nuits peuvent être froides. Si vous voulez randonner dans Death Valley, c’est à ce moment là qu’il faut venir.

En été : de mai à octobre, les températures peuvent monter jusqu’à 50° faisant de l’endroit le plus chaud sur terre. Visiter le parc à cette période se fait donc principalement depuis son véhicule. Pensez d’ailleurs à surveiller le radiateur de votre voiture ainsi qu’à vous protéger et vous hydrater.

Les incontournables du parc 

Zabriskie Point : ces collines blanches, ridées et ondulées, font partie des paysages donnant à Death Valley son aspect si unique… et incroyable.

Zabriskie Point, Death Valley

Zabriskie Point, Death Valley      © Hit1912/shutterstock.com

Mesquite Flat Sand Dunes : un magnifique panorama fait de dunes de sable, qui s’étendent à perte de vue. Attention de ne pas vous y égarer ! (photo en une de l’article).

Scotty’s Castle : un château en plein désert, voilà ce qui vous attend ici. Cette construction imposante, aux influences hispaniques, et les palmiers qui semblent sortis de nulle part donnent un charme bien particulier à ce lieu (à partir de 15$, faire une réservation). Attention, car suite à une inondation, le Scotty’s Castle est actuellement fermé pour une durée indéterminée.

Dante’s View : surplombant Death Valley, à plus de 1 600 m d’altitude, la vue panoramique en fait l’un des meilleurs lieux pour admirer le coucher du soleil… sans oublier Zabriskie Point.

Badwater Basin : vous voici dans l’endroit le plus bas d’Amérique du Nord, à 86 m sous le niveau de la mer ! Le sol y est recouvert d’une couche de sel qui craque sous vos pas…. et le cadre vous en mettra plein les yeux.

Badwater Basin, Death Valley

Badwater Basin, Death Valley      © Juli Scalzi/shutterstock.com

Les plus belles randonnées

Golden Canyon/Gower Gulch Loop : c’est la randonnée idéale pour découvrir le parc (2 à 3 h ; 6,9 km pour la boucle entière ; niveau modéré). Mais il est aussi possible de faire seulement le Golden Canyon Trail en s’arrêtant à l’intersection de Red Cathedral ; il vous suffira ensuite de revenir sur vos pas (1 à 2h ; 3,2km ; niveau facile). Retrouvez une carte de la randonnée ici.

Artist’s Palette et Artist’s Drive : ici le paysage vous offrira toute une palette de couleurs. Vous pourrez profiter de cette magnifique vue depuis votre voiture en empruntant Artist’s Drive, une route étroite et à sens unique (1/2 heure ; 14,5km). Mais si vous voulez prendre l’air, garez-vous sur le parking d’Artist’s Palette et aventurez-vous dans le petit canyon coloré. Vous ne le regretterez pas !

Artist's Palette, Death Valley

Artist’s Palette, Death Valley      © DUCEPT Pascal/hemis.fr

Autres activités

À Furnace Creek, plusieurs activités s’offriront à vous. Vous pourrez jouer au golf, dans un bout de verdure au milieu du désert (73,50$/18 trous), ou profiter d’une balade à cheval dans le parc (sauf en été).

Où loger ?

Stovepipe Wells Village : un établissement qui propose des nuitées dans un univers aux airs de Far West (à partir de 130$ la nuit).

Furnace Creek Inn : cet hôtel est comme un oasis de luxe en plein désert (à partir de 350$ la nuit).

Le parc dispose aussi de nombreux campings. Si vous êtes seulement de passage, vous pourrez trouver des motels plus abordables dans les villes voisines du site, du côté du Nevada, ou même en Californie, au sud du parc.

Excursions autour de Death Valley

Alabama Hills : cette formation rocheuse est située à l’ouest de la vallée, juste à côté de Lone Pine. Au pied du Mont Whitney, ces paysages désertiques sont un lieu de tournage apprécié par Hollywood depuis les années 1920.

Alabama Hills, Death Valley

Alabama Hills, Death Valley      © Victoria Lipov/shutterstock.com

Ash Meadows : dans cette réserve naturelle, vous admirerez la limpidité des sources d’eau, tout en appréciant les magnifiques panoramas. Ce refuge abrite d’ailleurs l’un des derniers oasis du désert de Mojave (entrée gratuite).

Informations pratiques

Accès : situé à 2h30 de route de Las Vegas et à 4h30 depuis Los Angeles, Death Valley NP est traversé du Sud à l’Ouest par la I190. Une troisième entrée est située à l’Est, côté Nevada. Enfin, depuis l’entrée Est de Yosemite National Park, comptez 3h30 de route.

Tarif : 20$ par voiture (valable une semaine) ou avec le pass America the Beautiful.

Image à la Une : ©liseykina/shutterstock.com

 

 

Laissez un commentaire