Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Pays/régions > Algarve : où faire les plus belles randonnées ?
Algarve : où faire les plus belles randonnées ?

Algarve : où faire les plus belles randonnées ?

Mis à jour le 30 novembre 2018 | ,
Publié le 27 octobre 2016

Par Sabrina, auteur du guide Evasion Algarve et du blog Détours du monde

Très réputé pour ses plages, l’Algarve offre également de jolis sentiers de randonnée pour les marcheurs de tous niveaux. Voici 5 randonnées à ne pas manquer.

Rota Vicentina, randonnée côté terre ou côté océan

Vous avez de bonnes chaussures de marche ? Mettez le cap sur les sentiers du GR 11 Rota Vicentina pour découvrir un autre Algarve. Côte sauvage, immenses plages, petites criques secrètes et villages de l’intérieur… Depuis quelques années seulement, ce GR11 permet d’explorer la côte ouest de l’Algarve à pied, soit par le littoral, soit par les terres grâce aux différents itinéraires proposés. Vous avez le choix entre le « Chemin historique » (Algarve intérieur), le « Sentier des pêcheurs », un peu plus exigeant, pour ne jamais quitter des yeux l’océan, et les cinq boucles (idéales si vous n’avez qu’une demi-journée devant vous).

D’une longueur de 300 km, le GR Rota Vicentina s’étend du Cabo São Vicente en Algarve, à Santiago do Cacém, dans la région de l’Alentejo, au nord.

Difficulté : plutôt facile dans les terres, et moyenne sur le littoral. Toutefois, vous trouverez toujours un tronçon adapté à votre niveau !
Pour qui ?  Les randonnées de ce GR sont ouvertes à tous les niveaux, et les enfants sont les bienvenus.
S’informer : www.rotavicentina.com (site en français)
Bon à savoir : il vaut mieux partir bien équipé en juillet et août pour se mettre à l’abri d’une déshydratation ou d’un coup de soleil. Il y a des hébergements tout au long des deux sentiers.

cote vicentine portugal

Côte Vicentine,      © Sabrina Pessanha, Détours du Monde

Montagnes et cascades de la Serra de Monchique

On surnomme cette chaîne de montagnes de l’ouest le « Jardin de l’Algarve ». À juste titre. Végétation luxuriante, fontaines naturelles et beaux panoramas sont au programme sur les sentiers balisés de la Serra de Monchique. C’est la destination idéale si vous aimez marcher hors des sentiers battus ! Parmi nos coups de cœur, il y a le belvédère de Picota, le pic de Fóia – point le plus haut de l’Algarve -, et la cascade de Barbelote. Une région qui promet de belles balades à l’ombre d’une forêt dense et humide. À ne pas manquer : une petite dégustation d’eau-de-vie d’arbouse locale (à consommer avec modération).

Difficulté : de moyenne à difficile, selon les zones. La partie la plus difficile est celle des cascades.
Pour qui ? Pour les amoureux de la nature en bonne condition physique.
S’informer : office de tourisme de Monchique (Largo de S. Sebastião).
Bon à savoir : renseignez-vous au préalable sur l’état des sentiers, notamment en hiver.

Monchique

Monchique      ©  Peter Etchells

Via Algarviana : randonnée au cœur de l’Algarve

Et si vous exploriez le cœur battant de l’Algarve ? Loin des longues plages de sable fin et du tourisme de masse de la côte sud, le centre de la région se prête tout particulièrement à la randonnée. D’ouest en est, on choisit le tronçon qui nous convient le mieux sur les 300 km de sentiers balisés que compte le GR 13 – Via Algarviana. Autrefois, cet ancien sentier mozarabe était emprunté par les pèlerins espagnols qui se rendaient au Cap Saint-Vincent. Les paysages défilent : maisons blanchies à la chaux, moulins à vent abandonnés, ancien four communautaire, artisans en plein travail… On est vraiment au cœur de l’Algarve rural et authentique !

Difficulté : tous niveaux. Certains tronçons présentent un degré élevé de difficulté. Renseignez-vous en visitant le site web officiel du GR (voir plus bas).
Pour qui ? Pour toute la famille, à condition d’être curieux et en bonne condition physique.
S’informer : www.viaalgarviana.org
Bon à savoir : il est possible de sillonner l’intérieur de l’Algarve à pied, en VTT ou même à cheval. Le printemps est la saison idéale pour arpenter les sentiers de la Via Algarviana.

Paysage de l'Algarve intérieure, près de Loulé

Paysage de l’Algarve intérieure, près de Loulé      © Jon Arnold Images/hemis.fr

Le sentier des 7 vallées suspendues

Du côté de Lagoa, il existe une randonnée d’une douzaine de kilomètres au nom original, qui offre des vues à couper le souffle sur les falaises d’or et l’océan Atlantique. Falaises calcaires sculptées par l’eau de mer, buissons de genièvre, oiseaux marins et chauves-souris se plaisent bien dans les grottes karstiques. Chacune des 7 vallées suspendues témoigne de l’érosion intense à laquelle ce bout de littoral est exposé depuis des siècles. Le clou du spectacle, c’est la grotte de Benagil et sa plage minuscule, uniquement accessible par bateau ou à la nage.

Difficulté : moyenne. On peut facilement faire cette randonnée dominicale en famille. Altitude maximum : 45 m.
Pour qui ?  Tout public. La promenade plaît aussi bien aux parents qu’aux enfants car il y a de nombreuses formations géologiques à observer sur le parcours.
S’informer : à l’office de tourisme de Carvoeiro, à deux pas de la plage du même nom (Largo de Carvoeiro).
Bon à savoir. Il existe deux accès au sentier : le premier au niveau de la plage de Vale Centianes, et le second au niveau de la plage de Marinha. Parkings à proximité immédiate.

algarve

7 vallées,      © Sabrina Pessanha, Détours du Monde

Randonnée au vert au fil du fleuve Guadiana

Située à l’extrême est de l’Algarve, la vallée du fleuve Guadiana est sans doute la zone la moins touristique du territoire. D’un vert profond, les abords de ce fleuve frontalier offrent des paysages d’une subtile douceur. On les découvre à pied ou en VTT, sur les sentiers du GR15 Grande Rota do Guadiana qui traversent plusieurs villages restés dans leur jus : Castro Marim et ses salines, Junqueira, Azinhal, Odeleite, Guerreiros do Rio et son musée de poche, puis Alcoutim et les ruines de son château médiéval. On parie que vous serez surpris(e) ? Et si vous le souhaitez, à Alcoutim, vous pourrez poursuivre vos aventures vers l’ouest, sur le GR Via Algarviana.

Difficulté : moyenne. L’itinéraire s’étend sur 65 km seulement.
Pour qui ? Tous niveaux, à condition d’avoir une bonne condition physique.
S’informer : dans les offices de tourisme de Vila Real de Santo Antonio, Castro Marim et Alcoutim.
Bon à savoir : les saisons idéales pour cette randonnée sont le printemps, l’automne et l’hiver.

La réserve naturelle de Sapal de Castro Marim et le pont reliant le Portugal à l'Espagne

La réserve naturelle de Sapal de Castro Marim et le pont reliant le Portugal à l’Espagne      © Kartouchken/shutterstock

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage