Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Pays/régions > Bretagne : de Bénodet à Quimper, balade en kayak sur l’Odet
Bretagne : de Bénodet à Quimper, balade en kayak sur l’Odet

Bretagne : de Bénodet à Quimper, balade en kayak sur l’Odet

Mis à jour le 26 novembre 2018 | ,
Publié le 5 mars 2012

Par Anne Recoules, auteur qui a des courbatures aux biceps

L’Odet, mais c’est où déjà ?
– Dans le Finistère Sud, vers Quimper.
– Ah… et on peut naviguer dessus ?
– Bien sûr et on peut même pagayer !
De Bénodet à la jolie Quimper, navigation le long d’une rivière trop souvent oubliée.

Un départ hésitant

Maillot de bain, ok. Crème solaire, ok. Chapeau, ok. Lunettes de soleil, ok. En-cas, ok. Il ne manque rien. Euh… si : l’embarcation. L’Odet à la nage, non merci. On a le choix entre canoë, bateau à moteur ou kayak. Option prise pour ce dernier : nos petits bras musclés (si, si…) nous le rendrons. Départ de Quimper ou de Bénodet ? Petit check sur la marée : elle est montante. Le départ se fera donc de Bénodet. Cela nous épargnera une lutte contre le courant, plutôt costaud dans ce coin (jusqu’à 6 nœuds, soit pas loin de 12km/h). Les kayaks sont sur la plage, chacun tracte le sien jusqu’au bord. Pas très stable tout ça… un pied, deux pieds et la pagaie. C’est parti pour une trentaine de kilomètres (aller-retour). Mais si, vous allez y arriver !

Au fil de l’Odet : de voiliers en manoirs

Sainte-Marine_opt

     © JeanTiffon

À droite, la station balnéaire de Bénodet. A gauche, le charmant port de Combrit Sainte-Marine et ses petits restaurants. On lorgne sur la terrasse de la Crêperie de l’Abri, qui nous attend au retour… mais l’heure n’est pas à la dégustation et maintenant, il faut pagayer ! Le pont de Cornouaille en ligne de mire, on longe les innombrables bateaux au mouillage, amarrés à leur coffre, à la queue-leu-leu. À mesure que l’on progresse, les maisons se font plus rares, laissant la place à de superbes propriétés, les pieds dans l’eau. En passant devant le Manoir de Kerouzien, on se dit que le monde est définitivement injuste : nous on rame tandis qu’au loin, une réception bat son plein dans le parc. Mais nos efforts sont vite récompensés car l’Odet se fait plus étroit et nous arrivons dans la partie des vire-courts…

Bois et rochers : l’Odet, un cours d’eau préservé

C’est l’une de plus jolies parties de la rivière. Des méandres à la végétation dense et boisée, encaissés, aux abords escarpés. Quelques rochers (la Pucelle, le Rocher de l’évêque pour citer les plus connus) qui tombent, abrupts, dans l’eau. On se sent coupés du monde. Enfin presque. « Tuuuuuuuuut ! ». Le nez d’une Vedette de l’Odet fait son apparition au détour d’un virage. Oups. L’éviter… surtout l’éviter… Soit on se range tranquillement sur le côté et on attend qu’elle passe. Soit on se précipite vers la cale qui se trouve à notre droite (divine providence !), pour une escale méritée. Et le bateau à moteur poursuit sa croisière, haut-parleurs (trop) bien réglés pendant que, depuis la rive, on grignote et on explore les lieux. Quelques étirements salutaires et on reprend la « route ».

Bientôt Quimper : à l’abordage !

On s’aventure ensuite dans un bras, qui part sur la droite. A l’intérieur, le Manoir de Toulven, qui porte le nom de cette paisible anse où l’on planterait volontiers sa tente. Et pour ceux qui ne raffolent pas du bivouac ? Après avoir passé la Baie de Kerogan vous pourrez la monter dans le camping attenant au Château de Lanniron, peu avant Quimper. Arrivés à la cale de Créac’h Gwen, les kayaks remontent à terre. Et vous avec ! On se délasse un peu les gambettes en poussant jusqu’à Quimper. Bon, et maintenant ? On attend la marée descendante et on repart. Le courage s’est émoussé ? Un truc, pour vous encourager : rappelez-vous cette crêperie qui vous attend, à l’arrivée…

Quelques adresses :

Club Canoë-Kayak Quimper : Location de kayak (de 1 à 4 places). Ils vous diront TOUT sur l’itinéraire et les lieux à visiter. Pour une demi-journée, comptez 24 euros pour un kayak une place, 29 euros pour une journée.

Vedette de l’Odet : LE « tour operator » de l’Odet. Propose des croisières en bateaux à moteur, avec ou sans escales.

Benodet

     © http://www.flickr.com/photos/skankerfou/4724018608/

Et vous, vous avez déjà navigué sur l’Odet ? Ou visité Quimper ? Racontez !

Laissez un commentaire