Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir la Thaïlande

Nos destinations > Pays/régions > Thaïlande : fiche pratique
Découvrir la Thaïlande

Thaïlande : fiche pratique

Mis à jour le 30 août 2017 | ,
Publié le 23 septembre 2013

Préparez votre prochain voyage en Thaïlande avec notre fiche pratique. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de plus de conseils.

Quand partir ?

La période de nov. à fév.-mars est la meilleure saison car le climat est sec sans être trop chaud et les fêtes sont nombreuses (donc beaucoup de jours fériés : pensez à réserver en avance hôtels, vols intérieurs et trains – couchettes !). Il y a trois saisons en Thaïlande : tempérée (nov.-janv.), chaude (fév.-mai) et pluvieuse (juin-oct. : période de la mousson, alternance de pluies violentes en fin de journée et de grand soleil).

Comment y aller ?

En avion Bangkok est desservie par une trentaine de compagnies internationales depuis l’Europe. De France, les compagnies Air France et Thaï Airways International proposent des vols quotidiens Roissy-Bangkok. Comptez env. 11 h pour un vol direct de Paris.

Quel budget ?

N’hésitez pas à réserver par Internet ou via les agences de voyages pour profiter de tarifs négociés avantageux pour tout ce qui est hébergement.   Y aller. À partir de 700 € pour un vol direct. Cependant ces prix ne sont pas valables lors de la haute saison, des fêtes de Noël à la fin mars. Attention, les écarts de prix peuvent cacher des escales.                        Taxi à Bangkok. De 50 à 200 THB.
Riz frit dans la rue. 40 THB.
Sandwich. 80 THB.
Un combat de boxe. 220-2000 THB.
1 h de massage (Spa). 800-1000 THB.

Argent

Devise. (Vérifier le cours) L’unité monétaire est le baht (THB). En juin 2017, 1 € valait 38 THB environ (1 THB = 0,026 €).
Carte bancaire. Leur usage est très largement répandu. Vous trouverez des distributeurs automatiques partout. La carte Visa permet des retraits également aux guichets des banques (sur présentation du passeport). Beaucoup de commerçants et prestataires prélèvent une commission (jusqu’à 5 %) sur les transactions. En cas de reçu manuel (de plus en plus rare), inscrivez la somme en toutes lettres pour éviter la fraude. L’escroquerie la plus répandue consiste à imprimer plusieurs reçus à partir de la même carte.

Se déplacer en Thaïlande

Il est facile de se déplacer en Thaïlande à tous les prix, mais pour les grandes distances, préférez l’avion ou le train de nuit. Attention, les taxis collectifs ne partent que quand ils sont complets ! Ayez toujours sur vous l’adresse en thaïlandais de l’endroit où vous voulez vous rendre afin d’éviter tout malentendu avec le chauffeur. Mieux vaut se munir de la carte de visite de son hôtel ou prendre en photo votre adresse avec votre téléphone, avant de partir, par exemple.                                            En avion. (Thaï Airways, Bangkok Airways, Air Asia, Nok Air) Le réseau intérieur est excellent en termes de destinations et de fréquences (env. 30 vols/j. Bangkok- Chiang Maï, ou entre Bangkok et Phuket) et ce quelle que soit la compagnie choisie. Thaï Airways couvre tout le pays.   En bus et songthaew. Pratiques et en grand nombre, les bus couvrent tout le pays, mais les accidents sont nombreux. Il existe plusieurs catégories d’autobus, du plus confortable au plus sommaire, renseignez-vous avant d’acheter votre ticket. Toutes les villes ont une gare routière (Central Bus Station). Le songthaew est une camionnette utiliséeen province sur de courtes distances, pour les dessertes locales. Ils s’arrêtent à la demande et effectuent un trajet fixe.                          Taxi et moto-taxi. Convenez au préalable du montant de la course car certains taxis refusent de faire fonctionner leur compteur. La moto-taxi (dont le pilote est signalé par une casaque numérotée) reste très dangereuse, mais vous en trouverez dans la plupart des villes. 
Prix de la course à négocier à l’avance.                                                                            En voiture. Bien que dotée d’un réseau routier moderne et bien entretenu, la Thaïlande souffre lors de la saison des pluies : les grands axes sont souvent coupés ou en réparation, et les routes secondaires et les pistes sont à éviter. Notez qu’en cas d’accident le farang (Français) a souvent tort… Préférez louer une voiture avec chauffeur, il sera plus habitué que vous au trafic thaïlandais, notamment aux camions, deux roues et animaux qui constituent les principaux dangers. Pour la location (agences dans les principaux aéroports, grandes villes et centres touristiques), exigez un contrat en anglais pour l’assurance, obligatoire. Attention à la signalisation, en anglais et en thaïlandais sur les routes, uniquement en thaïlandais dans les campagnes (quand elle existe) mais peu présente dans les villes et déroutante à Bangkok. Attention aussi, les Thaïs parlent peu l’anglais et désignent souvent une direction au hasard pour éviter de décevoir par une réponse négative. Sur les routes non asphaltées, l’essence est distribuée de façon artisanale, par des pompes manuelles.                                                                                                           En moto. Même précautions à prendre que la voiture, et, si elle est pratique pour rayonner autour de son hôtel, au bord de mer ou en province, elle est déconseillée à Bangkok à cause du trafic thaïlandais qui peut surprendre. Pour conducteurs confirmés.                                    En train. (Acheter ses billets en ligne, Eastern and Oriental Express Train) Le réseau ferroviaire dessert les trois régions principales de Thaïlande (Nord, Nord-Est, Sud). Les trains sont organisés en 2 ou 3 classes, aux couchettes plutôt confortables et à bas prix. Pour les voyageuses solitaires, cherchez la voiture 9 sur la ligne Bangkok-Chiang Maï : il s’agit d’un compartiment réservé aux femmes.
En bateau. Il existe beaucoup de possibilités pour circuler sur l’eau : bateaux-taxis, bus flottants, pirogue « à longue queue », bacs ou barges de luxe pour les croisières, ferries, vedettes rapides, jonques transformées en yachts…
En samlo et tuk-tuk. Le samlo est le traditionnel cyclo-pousse, en voie de disparition, remplacé par son cousin à moteur, le tuk-tuk. Attention aux arnaques, très fréquentes à l’encontre des touristes. Plus cher qu’un taxi et moins confortable, ils sont à éviter, surtout dans la capitale.

Formalités

Passeport. Il faut qu’il soit valable 6 mois après la date d’arrivée en Thaïlande pour un séjour de moins de 30j., sur présentation d’un billet A/R.
Visa. Obligatoire pour les séjour de plus de 30j., à demander aux consulats de Thaïlande.
Assurance. (Ava, Europ Assistance, Allianz Global Assistance) Elle n’est jamais comprise dans le prix d’achat des prestations touristiques (sf. circuits accompagnés en groupe). Obligatoire pour les conducteurs de voiture ou de moto. Renseignez-vous auprès de votre banque : certaines cartes bancaires vous font bénéficier d’une couverture intéressante.
Permis de conduire international. Nécessaire.
Douane. (Centre des douanes) Arrivée. 200 cigarettes/250 g de tabac et 1 L d’alcool autorisés. L’importation de plus de 20 000 $ de devises doit être déclaré (env. 17900 € ). Retour. Interdiction de rapporter des graines de pavot, pour les autres graines et les plantes locales, demandez une autorisation d’importation au ministère de l’Agriculture en France. L’importation de contrefaçons est réprimandée.

Santé

Aucun vaccin n’est exigé pour les voyageurs en provenance de l’Europe, mais il est conseillé de partir vacciné contre le tétanos, les hépatites A et B, la typhoïde et la paratyphoïde. La vaccination anticholérique peut être requise car des cas peuvent se déclarer dans la région. Attention aux animaux errants, potentiellement porteurs de la rage. Rens. au Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale.

Informations utiles

Informations touristiques. www.thaiembassy.fr ; www.airporththai.co.th
Téléphone. Depuis la France. 00 + 66 + indicatif de la ville (sans le 0) + numéro du correspondant. Depuis la Thaïlande. 001 + 33 + numéro du correspondant sans le 0 initial. Pour utiliser votre portable, vous devez souscrire une formule de roaming auprès de votre opérateur avant le départ. Préférez l’achat d’une carte SIM et d’un numéro sur place, moins cher (50 THB soit 1,30 € ), à recharger à volonté.
Décalage horaire. La Thaïlande a 6 h d’avance sur Paris en hiver et 5 h en été (quand il est midi à Paris, il est 18 h à Bangkok en hiver, et 17 h en été).
Électricité. Le courant électrique fonctionne en 220 V, 50 Hz. Les anciennes prises sont de type américain mais tous les hôtels récents sont équipés de prises mixtes. Adaptateurs dans les grands magasins ou à la réception de votre hôtel.

Photo à la une : le temple de la Montagne d’or, Bangkok © Vyacheslav Argenberg
Laissez un commentaire