Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Pays/régions > Colombie : où observer la faune ?
Colombie : où observer la faune ?

Colombie : où observer la faune ?

Mis à jour le 3 septembre 2018 |
Publié le 27 août 2018

Par Laura et Sébastien du blog GlobeBlogueurs

 La Colombie possède un nombre incroyable d’espaces naturels encore préservés. Ces forêts, déserts ou bien océan abritent une faune riche qu’il est possible d’observer. Amoureux de la nature, nous vous emmenons à la découverte de ces bêtes colombiennes.

Observation des oiseaux au nord de la Colombie

Passage obligé des oiseaux des terres du sud en quête de l’Amérique centrale, la Colombie est un lieu idéal pour les ornithologues. 20 % des oiseaux du globe se trouvent dans ce pays. Chaque région de Colombie peut être un terrain d’observation, mais celle qui concentre le plus grand nombre d’espèces est la Sierra Nevada près de Santa Marta. Dans cette haute chaîne de montagne proche du littoral, notamment dans le village de Minca, vous pourrez sans difficulté voir plus d’une cinquantaine d’oiseaux (toucans, aracari, tanager, perruches…) en vous baladant seulement 2 h. Des guides spécialisés proposent des sorties sur cette thématique. Gardez l’œil bien ouvert, certains oiseaux ne sont visibles que dans cette partie du globe.

Autre spectacle ornithologique superbe, celui des flamands roses du sanctuaire de Los Flamencos près de Riohacha dans la péninsule de la Guajira. Dans un estuaire, des milliers de flamands roses viennent rechercher l’artémie, la nourriture responsable de leur magnifique teinte rose.

colombie Guajira faune flamands roses

Flamands roses survolant la péninsule de Guajira, Colombie      © castellanos80/adobeStock

Côté mer et côté terre

Le littoral de l’océan pacifique en Amérique latine et centrale est le théâtre d’un phénomène magique, celui de la reproduction des baleines. Dans le parc naturel Ensenada de Utria, une baie à l’abri des turpitudes du Pacifique permet aux baleines de se reposer pour donner naissance à leurs petits. Les baleines sont visibles de juillet à novembre.

Côté terre, d’autres rencontres animales vous attendent si vous êtes chanceux (cerfs, paresseux, ocelots…). Le parc naturel Ensenada de Utria, par son isolement et la richesse de ses écosystèmes, accueille une riche biodiversité. On y compte plus d’une centaine de mammifères, 400 espèces d’oiseaux et 1000 de reptiles. Parmi elles, bon nombre sont endémiques. Ce parc naturel n’est accessible que de deux manières : en bateau depuis Buenaventura (trajet de 20 à 24h) ou en avion à partir de Medellín ou Cali.

Le paresseux, animal phare de la faune colombienne      © hotshotsworldwide/AdobeStock

Ne manquez pas de jeter un oeil à notre sélection des plus belles randonnées en Colombie.

Cache-cache avec les animaux au cœur de la Colombie

 Le centre de la Colombie offre aussi quelques spots d’observation d’animaux. Si l’on se rend au désert de la Tatacoa en premier lieu pour ses scènes arides, ses reliefs érodés par les éléments et ses couleurs fascinantes, il est aussi un spot d’ornithologie intéressant. Dans ce paysage dénué de végétation, les rapaces, perruches et passereaux sont à découvert. Scrutez le sommet des cactus ou des branches, vous ferez sans aucun doute de belles découvertes.

Au sud est de Popayan, dans la région andine, se situe le parc national de Puracé. Dans ce territoire volcanique veiné de rivières, évoluent des animaux fascinants : ours, tapirs et cerfs. Leur observation n’est pas facile, mais quelle que soit votre chance, vous aurez pu profiter de paysages verdoyants entre canyons et lagunes. Regardez parfois en l’air car une dizaine de condors ont été réintroduits dans le parc.

Jouer les explorateurs en Amazonie

 Nous avons gardé le meilleur pour la fin, l’Amazonie. Nul besoin de rappeler toute la biodiversité de cette forêt tropicale et de ses fleuves. La ville de Leticia, accessible en bateau ou en avion, est le point de départ de nombreuses excursions nature. A seulement 11km, dans la réserve de Tanimboca, vous pourrez par exemple passer la nuit à la cime d’un arbre, abrité dans une charmante cabane en bois. Des sentiers traversent des marécages et permettent de découvrir la faune locale. Si vous n’êtes pas chanceux, le serpentarium comblera vos désirs d’observation de reptiles, notamment le caïman noir. Autre activité originale pour débusquer des animaux, le kayak ou un canopy tour.

Colombie amazonie Kayak

Une excursion en kayak, idéale pour découvrir la faune, Colombie      © Danilo/AdobeStock

Tout près de la réserve de Tanimboca se situe l’île des singes. Comme son nom l’indique, ses locataires poilus sont différentes espèces de singes dont le ouistiti pygmé et le capucin. Habitués à la présence de visiteurs, ils ne sont pas farouches.

Pour une expérience en immersion dans l’univers amazonien, embarquez dans une lancha, un bateau à moteur, pour remonter le fleuve pendant 60 km jusqu’au parc national d’Amacayacu. Il longe l’Amazone et abrite les animaux emblématiques de cette région que sont les singes, jaguars, anacondas, caïmans et bien d’autres (singe titi, crocodile, tortue d’eau douce…). Plus de 150 espèces d’animaux peuvent être observées ici. Partez avec un bon guide naturaliste pour augmenter vos chances, car l’observation dans ce milieu n’est pas aisée.

C’est aussi dans ce parc national, au niveau du lac Tarapoto, qu’un animal étrange se cache, le dauphin rose. Côté flore, c’est le lotus géant qui suscite l’engouement.

➤ Tout ce qu’il faut savoir pour préparer votre voyage en Colombie.

Photo de couverture : Flamants roses dans l’archipel de San Bernardo,Colombie ©MatyasRehak/AdobeStock
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage

Colombie

22.50 €