Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Pays/régions > Direction la Croatie, pour grimper en Istrie !
Direction la Croatie, pour grimper en Istrie !

Direction la Croatie, pour grimper en Istrie !

Mis à jour le 3 décembre 2018 | ,
Publié le 13 mai 2011

Par Hélène, auteure de guides Evasion

Si vous êtes plutôt vacances sportives, pourquoi ne pas explorer l’Istrie à la verticale ? La région à forte densité karstique est un haut-lieu de la grimpe – entendez escalade à main nue – et de l’escalade avec quelques 500 routes équipées réparties sur neuf sites. Un plaisir physique et émotionnel intense à ne pas bouder.

La grimpe, c’est pour qui ?

Entre les premiers rochers gentillets aux prises profondes et régulières et les parois lisses comme du verre, il y a des murs pour tous les niveaux (voir le site Climb Europe). Tout comme les domaines skiables, les sites d’escalade offrent un panel de voies classées en fonction de leur difficulté. L’échelle des niveaux est graduée de 3 (facile avec des mouvements rectilignes et des prises aisées) à 9, réservé à l’élite (genre rocher en dévers avec à-pic de 30 m et des prises manquantes). Sachez que la voie Malvasia à Dvigrad, au fond du canal de Lim, a seulement été découverte dans les années 1990 par le grand alpiniste Manolo-Mauricio Zanolla. Un seul conseil : soyez prudent !

Et l’escalade classique ?

On n’est pas tous des Patrick Edlinger ! Alors si corde et mousqueton vous rassurent, vous pouvez tout aussi bien aborder les parois bien équipées. Les clubs d’alpinisme sont regroupés au sein de l’Association croate d’alpinisme (site certes en croate, mais on y trouve les coordonnées de l’association, toujours utile…) et peuvent organiser des courses avec des guides assermentés.

La meilleure saison, c’est quand ?

En Istrie, le climat est relativement doux et permet de pratiquer l’escalade à toute saison. Mieux vaut néanmoins s’attaquer aux falaises et pitons au printemps ou à l’automne. Si vous venez en été, prévoyez alors de vous réveiller de bonne heure pour profiter de la fraîcheur matinale.

Le rocher le plus impressionnant

C’est sans nul doute la Veliki toran, la grande tour haute de 100 m, à Vranjska draga, sur les flancs du Mont Učka. Le parc naturel regorge d’ailleurs de pitons aux formes extravagantes, autant de défis pour les free-climbers débutants ou avancés tandis que les non-pratiquants peuvent simplement profiter du spectacle et se promener en contrebas.

Et si j’ai le vertige ?

Vous pouvez tenter l’aventure en sens inverse et plonger dans les entrailles de la terre. Les grottes de Baredine, à 12 km de Poreč, et de Feštinsko Kraljevstvo sont ouvertes au public et sans danger. Ou bien, restez donc à l’air libre et parcourez les innombrables sentiers de randonnée.

Et vous, vous connaissez d’autres activités à recommander en Croatie ? Donnez vos bons tuyaux !

Pour de nouvelles suggestions de balades et d’activités, rendez-vous dans le guide Evasion Croatie.


Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage