Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Pays/régions > Dans quelle région séjourner en Croatie ?
Dans quelle région séjourner en Croatie ?

Dans quelle région séjourner en Croatie ?

Mis à jour le 30 novembre 2018 |
Publié le 9 mai 2016

S’étendant sur plus de 700 km de hauteur, la Croatie est un pays qu’il est difficile de découvrir en un seul séjour. Alors, où établir son point de chute ? Nous vous aidons à faire votre choix en fonction de vos envies.

Dubrovnik et les îles du Sud, soleil et vieilles pierres

Tout au sud du pays, à moins de 100 km du Monténégro, Dubrovnik est souvent surnomée « la perle de l’Adriatique ». Avec ses remparts monumentaux qui abritent palais, monastères et musées d’exception, la cité compte parmi les plus belles du pays. Tout près de la vieille ville, il est possible de piquer une tête dans des décors enchanteurs, par exemple sur la péninsule de Lapad, l’île de Lokrum ou la presqu’île de Cavtat. Sur les îles alentour (notamment la médiévale Korčula, la luxuriante Mljet ou les discrètes îles Élaphites), les petits bourgs en hauteur ou en bord de mer, les criques secrètes et la nature préservée finiront de séduire les vacanciers à la recherche de détente et d’authenticité.

Infos pratiques
Budget : élevé.
Points forts : la région regorge de merveilles culturelles et naturelles, parfait pour alterner. Elle dispose d’un aéroport international que dessert les compagnies low-cost (Vueling, Transavia) et est très bien reliée au reste du pays grâce à son réseau de bus. Située à l’extrême-sud du pays, les températures y sont particulièrement agréables, même en mi-saison. Pour finir, la proximité avec le Monténégro en fait un bon point de départ pour visiter les bouches de Kotor.
Points faibles : en haute saison les croisiéristes et les nombreux touristes transforment la vieille ville en véritable parc d’attraction ; les prix de l’hébergement doublent alors.
Adresse : Stari Grad est un hôtel de charme, situé au cœur de la vieille ville de Dubrovnik. Cette demeure historique propose 8 chambres spacieuses, décorées avec goût dans une atmosphère intime. La vue est splendide et le petit-déjeuner est servi sur le restaurant en toit-terrasse !

dubrovnik

La vieille ville de Dubrovnik      ©  paul prescott/shutterstock

Split et sa région, antiquité et fiesta

Située au centre de la côte dalmate, Split est la deuxième ville de Croatie. Son cœur historique, établi depuis l’antiquité, abrite le somptueux palais de Dioclétien. À ses portes on découvre facilement les sites historiques de Salona (à env. 5 km NE de Split) et de Trogir (à env. 30 km O de Split). Loin de n’être qu’une « ville musée », Split est très animée et se prête également à des vacances festives. Mais l’un des atouts majeurs de la région c’est son très bel archipel. Depuis son port, on rejoint trois îles au caractère bien marqué : Hvar, à la nature luxuriante et à la vie nocturne survoltée, Brac, qui abrite la plus belle plage du pays, et Vis, un îlot authentique et préservé… À vous de choisir !

Infos pratiques
Budget : de moyen à élevé (notamment sur l’île de Hvar).
Points forts : sa situation centrale, qui permet de rejoindre rapidement les autres régions du pays, son aéroport international, son animation en haute saison et ses belles îles pour les amateurs de farniente.
Points faibles : en hiver, la région est désertée et un certain nombre de restaurants ferment.
Adresse : Peruzovic Rooms & Apartments, dans le centre historique de Split et à 5 minutes de marche du palais de Dioclétien, possède tout le confort moderne avec le charme de l’ancien. Le petit plus : les lieux sont dotés d’un jardin avec terrasse !

Plage de Zlatni Rat, île de Brat, Croatie

Plage de Zlatni Rat, île de Brac, Croatie      © Simone Simone/Shutterstock

Zadar et la Dalmatie du Nord, îles secrètes et cascades

Au nord de la Dalmatie, Zadar a tout pour plaire. Avec son riche patrimoine, la cité aux deux facettes ravira à la fois les amateurs d’histoire et les fêtards. Mais c’est surtout le point de départ d’excursions variées en pleine nature. Très vaste, son archipel promet superbes plages et petites criques secrètes, comme sur les îles de Pag, Dugi Otok ou dans le parc national des Kornati. Au sud-est de Zadar, le parc national de la Krka offre quant à lui un paysage impressionnant de gorges et de cascades, parmi lesquelles se cachent villages pittoresques et jolis monastères.

Infos pratiques
Budget : moyen.
Points forts : depuis son aéroport international, liaisons par de nombreux vols low-cost (notamment Ryanair). Très centrale, la région permet aussi bien de visiter le nord que le sud du pays : vous serez à 3h de route de Zagreb et à moins de 2h de Split.
Points faibles : Zadar est une petite ville dont on peut avoir l’impression de faire vite le tour et ses prix sont assez élevés pendant la période touristique, surtout pour les logements.
Adresse : l’auberge de jeunesse The Hostel propose des dortoirs lumineux et climatisés de 4 lits à un prix tout doux. Proche de la vieille ville de Zadar (5 minutes à pied), l’établissement est situé à seulement 800 mètres de la magnifique plage de Kolovare !

Zadar Croatie

Les ruines romaines et l’église de Saint-Donat à Zadar      ©  Phant/shutterstock

Rijeka et le golfe du Kvarner, criques et lacs

Malgré sa réputation de « ville étape », Rijeka, située sous la péninsule d’Istrie, mérite amplement une petite incursion. Son centre-ville compte de jolies églises, et la petite cité voisine d’Opatija (à 5 km O de Rijeka), avec ses villas aux façades colorées et sa promenade de bord de mer, offrent de belles balades. Rijeka est également un point de départ idéal pour découvrir les merveilles alentour. Les nombreuses îles du golfe du Kvarner séduiront tous types de vacanciers, et invitent aussi bien au farniente (notamment à Rab), qu’à la découverte de villages authentiques. Mais la véritable pépite de la région est le parc national des lacs de Plitvice (à env. 130 km SE de Rijeka), inscrit au Patrimoine mondial par l’Unesco, qui abrite pas moins de 16 lacs se jetant les uns dans les autres via de superbes cascades. Ses eaux turquoise et sa nature préservée sont un vrai bonheur pour les yeux.

Infos pratiques
Budget : moyen.
Points forts : à moins de 2h de route de Pula et Zagreb, Rijeka est un bon point de chute pour découvrir le nord de la Croatie, tout en profitant de la diversité des îles du golfe du Kvarner. Non négligeable, vous rejoindrez en seulement 2h le parc national des lacs de Plitvice.
Points faibles : la visite de Rijeka et ses environs reste assez rapide, et la ville s’éteint hors saison.
Adresse : Botel Marina séduit par son originalité. En plein centre ville de Rijeka, ce bateau hôtel des années 1930 propose de nombreuses chambres. Le petit-déjeuner est très copieux !

Le parc national des lacs de Plitvice

Le parc national des lacs de Plitvice      © melis/Shutterstock

Pula et l’Istrie, villages et ruines romaines

À moins de 100 km S de Trieste, la péninsule istrienne fleure bon l’Italie. Avec son superbe littoral et sa campagne aux charmants villages, la région a tout pour plaire. Sur la côte occidentale, on s’arrête dans les jolies villes de Poreč (à env. 60 km NO de Pula) et Rovinj (à env. 35 km NO de Pula), tandis que dans les terres, on découvre de pittoresques villages perchés sur des collines verdoyantes, parmi lesquels Motovun (à env. 70 km N de Pula), petit bijou médiéval. À Pula, sur la pointe sud, l’influence italienne se fait particulièrement sentir. Son amphithéâtre romain, sa superbe place du Forum et ses ruelles anciennes sont un délice pour les amateurs d’archéologie et d’architecture. Mais la ville n’est pas qu’une cité antique : très animée, c’est également le point de départ de très belles escapades maritimes, notamment vers les eaux translucides du cap Kamenjak (à 10 km SE de Pula) et du parc national de Brijuni (accès en bateau depuis Pula).

Infos pratiques
Budget : moyen.
Points forts : petite, la péninsule se visite facilement tout entière. Vous ne serez qu’à quelques heures de ferry de Venise…
Points faibles : la région est très fréquentée en haute saison, notamment par les touristes italiens, allemands et slovènes ; on préfèrera la visiter hors saison pour la découvrir au calme. Tout au nord, elle se trouve à plus de… 7h de route de Dubrovnik ! Pas idéal si vous souhaitez visiter tout le pays.
Adresse : le Guest House City Centre est une maison d’hôtes qui propose un grand appartement tout confort et très bien équipé à seulement 100 m du temple d’Auguste et 700 m de l’amphithéâtre de Pula. Vous avez même la possibilité de louer des vélos pour vous permettre de partir en randonnée dans les environs !

Rovinj

Rovinj      ©  Jean Tiffon

Zagreb et l’intérieur, animation et campagne

Capitale à taille humaine, Zagreb est une ville pleine de charme qu’on découvre à pied, au fil des ruelles de Kaptol et Gradec, ses deux quartiers historiques. Bouillonnante, sa vie nocturne est animée et ses musées et galeries d’art moderne et contemporain en font une ville à la pointe. Dans ses environs, on profite du grand air sur le massif de Medvenica au nord et vers le petit village de Samobor à l’est. Zagreb est également une porte d’entrée idéale pour découvrir la Croatie continentale, aussi méconnue que superbe. Du verdoyant Zagorje (au NO de Zagreb) à la bucolique Slavonie (tout à l’E, à la frontière slovène), en passant par le superbe parc naturel de Lonjsko Polje (à env. 100 km SE de Zagreb), la région envoûte avec sa nature sauvage et ses villes chargées d’histoire. Tout au nord de Zagreb, la cité baroque de Varaždin est un enchantement pour les amateurs d’architecture.

Infos pratiques
Budget : moyen à peu élevé, plus on s’avance vers l’est.
Points forts : son aéroport international, qui en fait un point d’entrée principal dans le pays, ainsi que sa grande richesse patrimoniale et naturelle. C’est également une région qui se prête tout particulièrement aux séjours hivernaux.
Points faibles : excentrée par rapport à la côte, la région ne conviendra pas à ceux qui cherchent à se prélasser en bord de mer.
Adresse : élégant et confortable, le magnifique 5 étoiles Esplanade Zagreb Hotel dispose d’une salle de sport et d’un sauna. Il est situé dans le centre-ville de Zagreb et la place principale Trg Bana Jelačića se trouve à seulement 900 mètres !

Vieille ville, quartier Kaptol, rue piétonne Tkalciceva, Zagreb, Croatie

Vieille ville, quartier Kaptol, rue piétonne Tkalciceva, Zagreb, Croatie      © MATTES René/hemis.fr

Image à la Une : Hvar, Croatie ©xbrchx/Shutterstock
Laissez un commentaire