Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Pays/régions > Irlande : à la découverte du Parc National de Killarney
Irlande : à la découverte du Parc National de Killarney

Irlande : à la découverte du Parc National de Killarney

Mis à jour le 30 novembre 2018 |
Publié le 7 octobre 2016

Par Cédric du blog From Yukon

Quelque part au sud-ouest de l’Irlande, dans le légendaire comté du Kerry, se trouve le premier et le plus grand parc national du pays : Killarney. Avec une superficie de 103 km² classée par l’UNESCO comme réserve de la biosphère, c’est une destination idéale pour ceux qui recherchent un séjour placé sous le signe de la nature, du patrimoine et d’un vrai bol d’Eire frais, comme seule l’Irlande sait en offrir !

À quelle saison visiter le Parc de Killarney ?

Idéalement, l’été constitue vraiment la plus belle saison possible pour se rendre dans le Parc national de Killarney. Cependant, c’est également à ce moment que les lieux sont les plus fréquentés avec une forte présence touristique (un million et demi de visiteurs par an) motivée par l’attrait des paysages et les 70 kilomètres de randonnées. Du coup, cela peut être une bonne idée de tenter d’y aller un peu avant (ou un peu après) l’été, avec les mois de juin et septembre en ligne de mire. Autrement, l’automne constitue une autre très belle saison en Irlande, avec ses couleurs si typiques !

Killarney Irlande

Gap of Dunloe      © Joe Dunckley/Shutterstock

Les incontournables et les plus belles randonnées

Le parc de Killarney est en réalité un incontournable en lui-même. Cependant, si vous ne deviez faire « que » quelques activités, voici les trois immanquables du coin, à ne rater sous aucun prétexte :
⁃    Une balade au Gap of Dunloe, une étroite vallée d’un romantisme fou et où la solitude est (presque) garantie hors week-end et haute saison. On peut y aller en minibus, marche, vélo ou encore calèche. Cela reste cependant (et avant tout) un eldorado pour les marcheurs, avec notamment la balade vers le col entre la Purple Mountain et les MacGillycuddy’s Reek, longue de 11 km et qui prend peu ou prou 3 h !
⁃    La Muckross House et ses jardins, un manoir de plus de 65 pièces situé au cœur du parc et bâti en 1843, aujourd’hui reconverti en musée. La vue depuis les fenêtres est proprement affolante et permet de découvrir un panorama magnifique de la région environnante.
⁃    Le col de montagne de Moll’s Gap, avec une route qui amène au point de vue de Ladies View, d’où l’on peut apercevoir l’Upper Lake, l’un des trois lacs du Parc national de Killarney.

En ce qui concerne les randonnées, en-dehors de la mythique vallée du Gap of Dunloe déjà citée, le choix est très vaste. À titre personnel, je recommande de se lancer dans le tour du lac, une boucle de 15 kilomètres qui se fait en 3 ou 4 h.


Autres activités

Vous avez bien du deviner que les activités ne manquent pas dans cette région d’Irlande. Ainsi, peut-être aurez-vous envie de prolonger votre découverte du patrimoine Muckross en visitant la ferme-musée éponyme ou encore d’aller vous rafraîchir à la chûte Torc, une cascade haute de 18 m aisément accessible. De là, vous pourrez même aller jusqu’au sommet de la montagne (Torc, donc) d’où la vue panoramique est superbe.
Rien ne vous empêche de visiter la ville voisine de Killarney ou encore de descendre à soixante kilomètres au sud pour un triptyque assez génial comprenant la visite d’un donjon (Ross Castle), une croisière sur le Lough Leane et un tour sur l’île d’Innishfallen.

killarney irlande

La faune du parc de Killarney      © gabriel12/Shutterstock

Où loger pour visiter le parc de Killarney ?

Étant donné la popularité des lieux, se loger à Killarney peut constituer une expérience douloureuse. Pensez à réserver en avance si possible et à privilégier les adresses excentrées.  Vous pouvez opter sans souci, si vous aimez les auberges de jeunesse, pour les dortoirs du Neptune’s Hostel (New Street, Killarney), une auberge 2.0 très axée sur le développement durable et le recyclage. Un peu plus classe et située en quartier résidentiel, la guesthouse Mystical Rose (Woodlawn Road) est une valeur sûre, aux alentours de 35€ par personne.


Excursions dans la région ou plus loin en Irlande

Si vous n’êtes pas rassasiés (ou si vous désirez en voir toujours plus, ce qui est normal après tout pendant un voyage en Irlande), nombreux sont les lieux à voir aux alentours de Killarney, à condition d’être véhiculé !
Le mythique Anneau du Kerry est un immanquable absolu : il vous fera découvrir une autre facette, plus naturelle et isolée de l’Irlande. Un passage par Cork la rebelle (et son atmosphère unique) est également quelque chose à ne pas rater, tout comme peut l’être une excursion aux lointaines Skellig, un bout du monde unique en Europe !



Informations pratiques

Le parc national de Killarney est accessible aux piétons toute l’année, 24 h/24, à l’exception du secteur de la Muckross House qui est soumis à certains horaires. L’accès aux véhicules motorisés est permis de 8 h à 18 h (janvier, février, mars, avril, novembre et décembre) – 19 h (avril, mai, juin, septembre, octobre) et 21 h 30 (juillet et août).

Le Visitor Center est situé dans une aile de la Muckross House et est ouvert de 9 h à 17 h 30, tous les jours entre juin et septembre. Vous y trouverez tous les renseignements dont vous avez besoin !

Photo de une : ©ale_rizzo/Shutterstock
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage