Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir l'Irlande

Nos destinations > Pays/régions > Irlande : 8 choses à savoir avant de partir
Irlande : 8 choses à savoir avant de partir

Irlande : 8 choses à savoir avant de partir

Mis à jour le 3 juillet 2018 | ,
Publié le 29 juin 2018

Par Cédric Tinteroff, du blog FromYukon

Si vous partez bientôt en Irlande, il y a fort à parier que vous avez déjà étudié les formalités administratives, planifiés les différents itinéraires locaux et noté un certain nombre de choses et de lieux à voir à tout prix tout au long de votre parcours. Pour autant, il se peut que vous ne sachiez pas (encore) tout ce qu’il y a à connaitre avant d’aller bourlinguer vers la Verte Erin. Voici donc 8 choses essentielles à savoir sur l’Irlande avant de partir !

La météo est la chose la plus incertaine qui soit

C’est probablement la recommandation la plus importante quand on prépare un voyage en Irlande : rien n’est plus incertain que la météo. Un ciel radieux matinal peut totalement cacher une journée de tempête longue comme un jour sans pain, et il n’est pas rare de passer son temps à jongler entre vêtements de pluie et tee-shirt, selon le bon vouloir d’Éole. Gardez donc en tête que des vêtements adaptés aux aléas météorologiques sont indispensables dans votre valise. Et consolez-vous : l’atmosphère irlandaise est (parfois) encore plus belle après une averse, lorsqu’apparaît un arc-en-ciel au pied duquel vous attend un Leprechaun !

Irlande route arc en ciel

     © JanStria/Shutterstock

Les Irlandais sont extrêmement chaleureux

« En Irlande, il n’y a pas d’étrangers mais seulement des amis que vous n’avez pas encore rencontrés ». Ce proverbe, aussi drôle soit-il, cache une vérité absolue : les Irlandais sont peut-être le peuple le plus hospitalier, le plus chaleureux de la planète Terre. Que ce soit au pub autour d’une pinte, dans la rue lorsque vous êtes perdus ou simplement lors d’une rencontre de passage, ils n’ont pas leur pareil pour lancer une conversation et discuter avec vous, naturellement, de tout et de rien. Faites donc l’expérience de vous accouder seul au comptoir d’un pub et voyez par vous-même ce qu’il se passe !

Le logement est à portée de toutes les bourses

Que vous soyez un aficionado du voyage de luxe ou un backpacker aguerri aux dortoirs des auberges de jeunesse, l’Irlande est un terrain de chasse idéal pour trouver l’hébergement de vos rêves. À Dublin au cœur de Temple Bar, dans un petit cottage reculé du fin fond du Donegal ou une demeure de charme dans la campagne du Connemara, il suffit de prendre le temps pour trouver son bonheur. L’une des options conseillées est de regarder les agréments : un lieu recommandé par Failte Ireland est, par exemple, un endroit où le séjour sera à la hauteur de vos attentes. De même, l’occasion de dormir chez l’habitant dans un bed and breakfast est une très belle opportunité de vous régaler d’un Irish breakfast (forcément) succulent. Enfin, pourquoi ne pas tenter l’insolite ? Il est possible de dormir à la ferme, dans un château médiéval ou encore dans un phare !

Retrouvez tous nos conseils pour choisir où séjourner en Irlande.

Connemara Irlande

Région du Connemara      © grafxart/Shutterstock

L’Irlande n’a pas une histoire très drôle

Si le pays est d’une beauté majestueuse et maintes fois chantée, son histoire est – a contrario – assez triste. Entre l’épisode dramatique de la Grande Famine (et de l’exode massif qui s’en suivit) vers 1850, l’occupation anglaise et les nombreux conflits nord-irlandais, la pauvreté et la violence ont souvent été le quotidien des habitants. Désormais, la page semble bien bel et bien tournée mais toutes ces histoires, petites et grandes, sont profondément ancrées dans la culture locale et méritent vraiment qu’on s’y intéresse, de près ou de loin. 

Ross Castle Irlande

Ross Castle      © AdamMachowiak/Shutterstock

La langue et la culture gaéliques sont vivaces

Lors de votre premier séjour en Irlande, vous ne pourrez pas manquer les nombreux panneaux bilingues, anglais et gaélique, qui parsèment le pays. Ils sont la preuve d’une présence vivace, celle de la culture gaélique. Que ce soit par le biais de la langue, apprise à l’école dès le plus jeune âge, par les sports gaéliques (le hurling avec sa crosse – une sorte de hockey sur gazon –, le football gaélique, un mélange improbable entre football et rugby) ou par la musique, ce patrimoine connaît un net renouveau depuis quelque temps et contribue à la renommée internationale de l’Irlande. Pour une immersion encore plus poussée, n’hésitez pas à séjourner dans un Gaeltacht, une région où l’irlandais est parlé de façon massive : dépaysement linguistique garanti !

Le pub est une étape obligatoire

Bien plus qu’un lieu de consommation de boisson, le pub est avant tout un lieu de rencontres, centre névralgique de la vie sociale dans les communautés les plus reculées et isolées. C’est le symbole numéro 1 de la présence irlandaise dans le monde. On y vient en famille (lorsque les enfants sont acceptés, ce qui n’est pas systématique) pour manger, voir des amis et échanger les derniers potins locaux. La consommation alcoolisée n’est plus du tout systématique et la nourriture, souvent solide et peu onéreuse, tend grandement à s’améliorer au fil des années. Passer une soirée à refaire le monde avec une pinte de Guinness, devant une cheminée où brûle un feu de tourbe tout en écoutant un concert dans le fond : une expérience à vivre absolument, au moins une fois dans une vie !

Temple Bar Dublin

Temple Bar durant la Saint-Patrick, Dublin      © Aitormmfoto/Shutterstock

Ce qu’il faut faire ou ne pas faire

Bien qu’ouverts à la discussion et aux échanges, les Irlandais sont assez stricts sur certains sujets qu’il vaut mieux aborder, dans le meilleur des cas, avec humilité et tact. Ainsi, tout ce qui touche à la religion reste à prendre avec des pincettes. La société est profondément catholique et, même si les choses avancent doucement, nous vous conseillons de ne pas vous lancer dans de grands débats théologiques avec le premier Irlandais venu (surtout si vous approchez de l’Irlande du Nord, où le sujet devient alors explosif). Ne dites pas non plus, pour rire, que les Irlandais sont des Anglais : il n’y a pas pire injure à leurs yeux, eux qui ont été occupés pendant une grande partie de leur histoire. Si une tournée vous est offerte au pub, il est de bon ton de payer par la suite la vôtre, même si personne ne vous tiendra rigueur si vous ne le faîtes pas. De même, dans les pubs, il arrive que l’hymne national soit joué au moment de la fermeture. En ce cas, faites comme tout le monde : levez-vous et restez silencieux durant ce moment de fierté patriotique !

En vrac et à ne pas oublier !

Avant de décider de louer une voiture, n’oubliez surtout pas qu’en Irlande on roule à gauche, avec le volant à droite. C’est dépaysant mais on s’y fait très vite. Pensez absolument à emporter dans vos bagages un adaptateur secteur pour les prises électriques et votre CEAM (Carte Européen d’Assurance Maladie, ex-formulaire E111), afin de ne pas avoir à payer vos éventuels frais médicaux. Fumer coûte très cher en Irlande : prévoyez d’emmener quelques paquets avec vous (et notez en passant qu’il est interdit de fumer dans les lieux publics et dans les pubs). Gardez en permanence votre sourire et votre ouverture d’esprit, rappelez-vous que vous êtes en voyage et que vous avez le temps (particulièrement si vous êtes bloqués sur une route de campagne derrière un troupeau de moutons). Et, surtout, surtout : profitez !

Irlande route Antrim Coastal road

Antrim Coastal Road      © Nahlik/Shutterstock

➤ Pour en découvrir plus sur cette terre de légendes, c’est par ici !

Photo de couverture : Falaises de Moher ©Patryk Kosmider/AdobeStock
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage

Irlande

15.90 €

Bannière Adserver