Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir le Japon

Nos destinations > Pays/régions > Japon : comprendre la cérémonie du thé
Découvrir le Japon

Japon : comprendre la cérémonie du thé

Mis à jour le 11 décembre 2019 | ,
Publié le 6 septembre 2019

Par Lola et Sébastien, du blog Freelensers

Nation pétrie d’une histoire riche et de traditions ancrées, le Japon a su faire traverser le temps à ses pratiques les plus anciennes. Parmi elles, la cérémonie du thé. Si la plupart des voyageurs en ont déjà entendu parler, peu d’entre eux en connaissent vraiment le sens et le déroulé. Tentons d’y voir plus clair.

Toutes les infos à connaître pour préparer un voyage au Japon.

Qu’est-ce que la cérémonie du thé ?

La cérémonie du thé, ou chadô en japonais (« voie du thé ») désigne un moment d’échange privilégié entre un hôte et ses invités. Codifiée, la cérémonie se déroule selon un rituel bien précis, dans le respect des traditions. Tout le sens de l’accueil japonais réside dans le soin appliqué à la gestuelle : elle se doit d’être douce et harmonieuse.

L’expérience se veut calme, reposante, quasiment spirituelle. On peut presque voir la cérémonie du thé comme une danse ou une pièce de théâtre. Une invitation à un voyage dans le passé.

thé vert matcha japon cérémonie

Thé vert matcha      © Brent Hofacker/AdobeStock

Le matcha, au cœur du chadô

Ramené de Chine à l’époque où le bouddhisme atteignait le Japon (VIIIe s.), le thé vert est très vite devenu une boisson répandue dans les hautes sphères du pays. Boisson d’abord réservée aux cérémonies des prêtres, elle s’est ensuite répandue dans les usages des nobles, des samurais, pour enfin devenir consommée par tous à une époque plus moderne.

Aujourd’hui, le matcha s’est largement installé dans le quotidien des Japonais : pâtisseries, snacks (les Mikado au matcha sont aujourd’hui connu mondialement), boissons, bonbons… Le matcha est vendu aussi bien en grande surface qu’en magasin spécialisé, où l’on trouve le plus fin et le meilleur des thés verts. Lors d’une cérémonie du thé au Japon, le matcha que l’on sert est souvent de très bonne qualité.

Il est courant qu’une cérémonie du thé soit accompagnée de pâtisseries japonaises traditionnelles appelées wagashi. Quelques douceurs qui se marient justement à l’amertume du thé.

Préparer les instruments, la première étape d’une cérémonie du thé

Éléments phares de la vaisselle japonaise, les instruments utilisés lors du chadô tiennent un rôle capital dans le rituel. Le maître de cérémonie se doit d’en valoriser la qualité et de les utiliser avec expertise. On trouve le chasen, un petit fouet en bambou, le chashaku, la cuillère utilisée pour doser le thé, et enfin le bol.

Le maître de cérémonie, en kimono, commence par saluer ses invités. Il place ensuite ses ustensiles devant lui avant de servir les invités l’un après l’autre. Il faut savoir que l’essentiel de la cérémonie se déroule assis à genoux, à la japonaise, c’est-à-dire les fesses sur les talons. Position assez inconfortable aux occidentaux, il est possible de s’asseoir en tailleur pour ne pas souffrir !

instruments maitre de cérémonie thé japon

Instruments et maître de cérémonie, Japon      © zummolo/AdobeStock

Deuxième étape : servir le premier invité

Le maître passe tout d’abord le bol à l’eau claire, avant d’y déposer deux cuillères de matcha (équivalentes à deux grammes). Il y ajoute ensuite l’eau chaude, à l’aide d’une longue cuillère en bambou. Muni de son fouet, il vient battre le mélange, doucement d’abord, puis plus vivement, afin de faire mousser la préparation. Pour obtenir un thé parfait, une couche de mousse doit apparaître à la surface du bol. Pour y parvenir, le coup de main doit être assuré : une jolie mousse témoigne de l’expérience d’un maître de cérémonie.

Le maître présente ensuite le bol prêt au premier convive et celui-ci prend le relais de la cérémonie. L’ordre est traditionnellement établi par la place hiérarchique de chaque invité.

Troisième étape de la cérémonie du thé : la dégustation

Avant tout, il se doit de saluer son voisin. Puis, il lève le bol pour remercier l’hôte. Il le fait tourner deux fois dans le sens des aiguilles d’une montre jusqu’à placer la face avant du bol à l’opposé de sa bouche. Le convive doit déguster son thé en deux gorgées et demi : la dernière doit être avalée bruyamment pour signifier à son hôte qu’il a bien tout bu. C’est une pratique commune au Japon que l’on rencontre souvent dans les restaurants de ramen : la dernière gorgée est souvent bruyante !

Une fois son bol vide, l’invité pose ensuite le bol devant ses genoux, la face avant vers lui. Ainsi, le maître peut le récupérer, le laver, recommencer pour le second convive, et ainsi de suite.

Lorsque la cérémonie s’achève, le maître prend soin de laver ses outils et le bol devant ses invités, démontrant ainsi le soin réel apporté à ses instruments.

dégustation thé cérémonie japon

Dégustation de thé, Japon      © DragonImages/AdobeStock

Comment participer à une cérémonie du thé au Japon ?

Une cérémonie du thé dure de 20 mn à 1h, selon les prestations. C’est une expérience réellement unique où l’on se dédie à la dégustation de mets simples mais raffinés, ainsi qu’au contact avec une autre culture.

Une expérience hors du temps qu’il est possible de vivre à Tokyo, Kyoto et dans la plupart des villes du Japon. Comptez une vingtaine d’euros en moyenne par personne. Il faut savoir que les participants sont accompagnés et guidés pour que le moment reste plaisant et intéressant.

Découvrez d’autres idées d’activités à faire au Japon.

Image à la Une : Cérémonie du thé, Japon ©fotokotpro

 

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage