Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir la Turquie

Nos destinations > Pays/régions > Turquie : nos propositions d’itinéraires
Découvrir la Turquie

Turquie : nos propositions d’itinéraires

Mis à jour le 20 janvier 2020 | ,
Publié le 16 avril 2013

Extrait du guide Évasion Turquie

Impossible de visiter l’ensemble de la Turquie, à moins de prendre un congé sabbatique. Pour vous guider, voici 2 itinéraires élaborés selon que vous restez une ou deux semaines.

À lire aussi : Carte d’identité de la Turquie, la Turquie, fiche pratique et carte, nos 10 incontournables en Turquie.

Turquie Express (8 jours)

Jours 1 et 2 : Istanbul. Découvrez la capitale. Un jour à consacrer aux incontournables de la ville historique : le Grand Bazar, le sérail de Topkapi, Sainte-Sophie, et une soirée dans la ville européenne et le quartier de Beyoğlu. Le lendemain, prenez le temps de parcourir le Bosphore en bateau. Dès le soir, gagnez Bursa.

Où dormir : à l’Alaaddin, qui jouit d’une situation idéale et possède une terrasse panoramique qui permet d’admirer Istanbul en sirotant un thé.

Jours 3:  Bursa. La cité possède un centre monumental ottoman, qui abrite la Grande Mosquée et le bazar, lieux incontournables dans la région.

Où dormir : au Safran, hôtel de charme dont l’atout majeur est d’être situé dans un ancien konak ottoman, dans le quartier historique de la ville.

Jour 4 : Éphèse. Rendez-vous dans la ville d’Éphèse (Selçuk) où les vestiges romains vous surprendront.

Où dormir : les chambres stylées du Nilya sont particulièrement accueillantes. Le petit patio fleuri appelle à la paresse.

Jour 5 : Konya. En route pour Konya, cité des derviches tourneurs, en plein cœur de la steppe anatolienne.

Où dormir : à l’Hüma, installé dans un bâtiment moderne, reproduisant les formes de l’architecture seldjoukide. Il se dresse juste au pied de la butte où se trouvent les cafés, et il est à deux pas des médersas (lieux d’étude) les plus célèbres.

Jour 6 : Cappadoce. Explorez les édifices seldjoukides de Konya. Passez la nuit en Cappadoce, terre des cheminées de fée et des habitats troglodytiques.

Où dormir : l’adresse la plus conviviale est certainement la Kirkit Pension, à Avanos, qui abritent ses chambres dans 4 maisons grecques aménagées avec goût par la famille Diler. On dîne dans une cour bordée de petits salons orientaux. Quand les musiciens viennent jouer, on danse et on chante une bonne partie de la nuit.

Jour 7 : Cappadoce, églises de Göreme et Uçhisar. Découvrez la Cappadoce, qui recèle des églises ornées de fresques : Göreme et Uçhisar. Ne manquez pas les villes souterraines et passez la nuit à Ankara.

Où dormir : à l’Angora House, en plein cœur de la citadelle. Les chambres de cette demeure ottomane ont un cachet fou.

Jour 8 : Ankara. Vous décollerez d’Ankara mais, avant, visitez son musée des Civilisations anatoliennes.

Fresques dans l'église de Saint-Sauveur-in-Chora, Istanbul. © photo credit : Faraways/Shutterstock

Fresques dans l’église de Saint-Sauveur-in-Chora, Istanbul.
     ©  photo credit : Faraways/Shutterstock

Ivresses antiques (14 jours)

Sur la base d’un vol France/Izmir-Antalya/France, ce circuit vous fera découvrir les trésors archéologiques des côtes égéennes et méditerranéennes, sans oublier les joies de la baignade.

Jours 1 et 2 : Izmir et Éphèse. Rendez-vous à Izmir, pour ses baignades, puis à Selçuk (Éphèse) pour ses joyaux architecturaux, parmi lesquels, la bibliothèque de Celsus.

Où dîner : À Şırınce (8 km), vous trouverez l’Arşipel, en contrebas de Kırınca Houses. Une table où tout est bon, copieux et très abordable.

Jour 3 : Éphèse, vestiges gréco-romains et basilique Saint-Jean. Explorez Éphèse, le plus beau site gréco-romain de Turquie, et la basilique Saint-Jean.

Où dormir : toujours à Şırınce, vous pourrez vous reposer dans l’une des chambres du Nişanyan au décor à l’ancienne magnifique. Les propriétaires sont les auteurs d’un excellent guide recensant les hôtels de charme de la Turquie.

Jour 4 : Priène. Découvrez Priène sur les flancs du mont Mycale, Milet et ses quatres ports, et enfin Didymes, où s’élève le temple d’Apollon. Passez la nuit à Bodrum.

Jour 5, 6 et 7 : Bodrum et Cnide. Offrez-vous un séjour farniente à Bodrum, fief de la jet-set turque, puis faites une traversée en ferry vers la presqu’île de Datça : visitez Cnide où sur la côte scintille le marbre de son antique théâtre.

Où dormir : agencées avec art, les chambres spacieuses du El Vino vous combleront. Outre l’accueil chaleureux, le raffinement du service et le jardin idyllique font de cet hôtel un établissement exemplaire.

Jours 8 : Dalyan. Rendez-vous à Dalyan, où viennent se reproduire les derniers représentants des tortues caouannes. Gagnez Caunus en bateau.

Où dormir : Le Dalyan Garden est un petit paradis avec son jardin et sa piscine. D’un simplicité charmante, ses chambres sont très élégantes.

Jours 9 à 12 : Fetthiye. Explorez Fetthiye, dominée par sa forteresse, Xanthos, où s’élèvent d’étonnants monuments funéraires, et la baie de Kekova, dont les rivages sont jonchés de ruines antiques, accessibles seulement par bateau.

Où dormir : pour une immersion totale et un coût modeste, passez la nuit dans un bungalow du Limon, plantation de citronniers familiale. La cuisine maison y est copieuse. Un tourisme vert, rustique et respectueux de l’environnement.

Jours 13 à 14 : Antalya et Sidé. Terminez votre périple par Antalya et les antiques cités pamphyliennes : Pergé, Aspendos et son sublime théâtre, et Sidé, où vous pourrez lézarder sur la plage.

Où dormir : à la pension Ninova, qui a su rester authentique malgré son aménagement en hôtel. Son patio fleuri et l’accueil de son hôte, qui parle français, font partie de ses atouts.

L'Agora © photo credit : OPIS Zagreb/Shutterstock

L’Agora
     ©  photo credit : OPIS Zagreb/Shutterstock

Vous voulez partir en Turquie en famille, vous avez envie de vestiges gréco-romains ou ottomans, vous êtes plus farniente ? Posez-nous vos questions et nous vous concocterons un petit programme sur mesure.

Photo à la une : ©OPIS Zagreb/Shutterstock
Vos commentaires

Bonjour,
merci pour ces deux propositions, j’aimerais savoir les moyens de transports utilisés pour ralier les villes.
nous pensons y aller pour les prochaines vacances d’avril avec deux enfants.
Merci par avance de votre réponse

Bonjour,
Plusieurs options s’offrent à vous selon la durée de votre séjour et votre budget. Le bus est le moyen le plus pratique et le plus abordable pour se déplacer d’une ville à l’autre, avec des liaisons régulières et fréquentes. Cependant sur une longue distance, vous perdrez beaucoup de temps. Le train n’est que rarement avantageux, en revanche les lignes aériennes à l’intérieur du pays sont relativement abordables. Il est également possible de rallier certaines villes en bateau (un ferry relie Bodrum à Datça par exemple), ce qui évite les détours imposés par les voies terrestres.
En espérant que cette réponse vous aidera à organiser votre voyage,
Cordialement,
L’équipe Évasion.

Laissez un commentaire
Vos commentaires

Bonjour,
Plusieurs options s’offrent à vous selon la durée de votre séjour et votre budget. Le bus est le moyen le plus pratique et le plus abordable pour se déplacer d’une ville à l’autre, avec des liaisons régulières et fréquentes. Cependant sur une longue distance, vous perdrez beaucoup de temps. Le train n’est que rarement avantageux, en revanche les lignes aériennes à l’intérieur du pays sont relativement abordables. Il est également possible de rallier certaines villes en bateau (un ferry relie Bodrum à Datça par exemple), ce qui évite les détours imposés par les voies terrestres.
En espérant que cette réponse vous aidera à organiser votre voyage,
Cordialement,
L’équipe Évasion.

Bonjour,
merci pour ces deux propositions, j’aimerais savoir les moyens de transports utilisés pour ralier les villes.
nous pensons y aller pour les prochaines vacances d’avril avec deux enfants.
Merci par avance de votre réponse

Laissez un commentaire

Les articles les plus lus