Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir l'Andalousie

Nos destinations > Pays/régions > L’Andalousie : si vous aimez…
Découvrir l'Andalousie

L’Andalousie : si vous aimez…

Mis à jour le 30 novembre 2018 | ,
Publié le 21 janvier 2016

Terre de traditions, d’art, de fêtes, l’Andalousie offre des richesses très variées. Cette sélection thématique vous donnera une idée de ce que la région propose de meilleur, à découvrir selon vos goûts et vos envies du moment !

Les criques sauvages

Bien que les côtes andalouses soient généralement bordées d’immeubles et de complexes hôteliers, il reste des criques préservées de ces constructions de béton sur le littoral. Les plages de La Rijana et de La Caleta de Maro, situées au pied des falaises, invitent à une baignade tranquille dans leurs eaux limpides. Le front de mer du parque natural Cabo de Gata-Níjar est jalonné de splendides anses de sable d’origine volcanique, s’ouvrant sur une mer transparente.

Plage de Burriana, Nerja, Andalousie

Plage de Burriana, Nerja, Andalousie      © Artur Bogacki/Shutterstock.com

Le flamenco

C’est en Andalousie qu’est né le flamenco. À Séville et Cadix, il se fait grandiose. À Jerez de la Frontera, il est dansé et chanté dans les tavernes de façon plus intime. Il fait tellement partie du patrimoine local que la ville lui dédie un festival en février, spectacles et initiations à l’appui. À Grenade, dans le quartier du Sacromonte, les spectacles de flamenco sont joués dans des cuevas, anciennes maisons de familles gitanes. Profitez aussi de votre voyage pour prendre un cours à Málaga ou assister à la nuit blanche du flamenco, qui a lieu à Cordoue en juin.

Les vues imprenables 

Des villages blancs accrochés à flanc de colline, comme Zahara de la Sierra et Mojácar, ainsi que des falaises élevées, tel le Balcón de Europa, et des châteaux perchés, comme celui d’Almodóvar del Río, se déploient des panoramas exceptionnels sur les eaux bleues de la Méditerranée et les vallées verdoyantes du territoire andalou. Du monolithe de Gibraltar, culminant à plus de 400m, les contours de l’Afrique se dessinent au large par temps clair.

Zahara de la Sierra, Andalousie

Zahara de la Sierra, Andalousie      © Arena Photo UK/Shutterstock.com

Les fêtes religieuses

D’impressionnantes et ferventes processions marquent les festivités de la Semana Santa (Semaine sainte) à Séville et Málaga, ainsi que celles du Corpus Christi à Grenade. Toutes les générations s’y côtoient ! Ne manquez pas non plus le pèlerinage d’El Rocío, qui se fait aussi bien à pied… qu’à cheval ou en roulotte, ou les touchantes scènes de la nativité, chaque janvier, à Linares de la Sierra.

L’art musulman

L’Andalousie réunit de nombreux chefs-d’œuvre de l’art musulman: l’Alhambra de Grenade, la mosquée-cathédrale de Cordoue, la cité musulmane de Medina Azahara, l’Alcázar et la Giralda de Séville. Sur la côte, la forteresse de l’Alcazaba à Almería est impressionnante. Pour valoriser son architecture mauresque, Grenade a créé une carte touristique, la Dobla de Oro.

L’Alcázar de Séville, Andalousie

L’Alcázar de Séville, Andalousie      © Neirfy/Shutterstock.com

Les fonds marins

Les abysses de la Méditerranée au large du littoral andalou recèlent une grande richesse biologique et des épaves dormant sur ses sables. Entre leur faune et leur flore, les eaux d’Almuñécar comptent parmi les plus beaux fonds marins de toute l’Andalousie. Le détroit de Gibraltar détient des trésors cachés, dit-on, dans ses multiples épaves. à l’est d’Almería, plus de 10 000ha des fonds marins du parque natural Cabo de Gata-Níjar sont classés Réserve de biosphère par l’Unesco.

L’architecture

On doit à l’art gothique des chefs-d’œuvre andalous : la cathédrale de Séville est, par exemple, le plus vaste édifice de ce style au monde. Vous croiserez des exemples du style Renaissance dans les villes d’Úbeda et Baeza: les façades et les portails sculptés des chapelles n’y manqueront pas de vous éblouir. L’hospital de la Caridad (Séville), avec son clocher multicolore décoré d’azulejos, et la iglesia San Juan de Dios (Grenade) vous offriront quant à eux de beaux témoignages baroques.

Baeza, Andalousie

Baeza, Andalousie      © Noradoa/Shutterstock.com

Les nuits de fête

Si vous aimez faire la fête, l’Andalousie en offre l’occasion : des fêtes traditionnelles, comme le carnaval de Cadix et la feria de Málaga, aux boîtes de nuit de Séville ou aux clubs et bars branchés de la Costa del Sol, vers Puerto Banús, en passant par la route des tabancos de Jerez de la Frontera…

Les tapas

Ces petites bouchées de nourriture accompagnaient, à l’origine, les gorgées de vin. Où que vous soyez, essayez-vous donc au ir de tapeo : aller de bar en bar en savourant des tapas dans chacun en guise de dîner ! À Grenade, des tapas généreuses sont même offertes avec votre boisson ! Grands classiques de la gastronomie andalouse, ils inspirent les chefs : El Divino, à Séville, sert une tortilla au whisky. À Zahara de los Atunes, ils donnent lieu à deux festivals gourmands, l’un dédié au thon rouge, l’autre au bœuf.

séville alfafa

L’Alfalfa      © Allez Gizèle

Les vastes étendues

Entre mer, parcs nationaux et collines, l’Andalousie dévoile de magnifiques paysages contrastés. Dans la province de Jaén, les vastes plaines et collines sont striées d’oliviers verdoyants sur plusieurs hectares. Plus au sud, le parque natural de Cabo de Gata-Nijar, une terre sèche d’origine volcanique, parsemée d’imposants cactus, s’étend sur 280 km2 sur terre (et 120 km2 en mer). Ses falaises, aux formes fascinantes, offrent de magnifiques panoramas. Du côté de Tarifa, ce sont de longues plages de sable doré qui ourlent l’océan Atlantique, contrastant avec les rives de la Méditerranée.

Image à la une : ©Iakov Filimonov/Shutterstock.com
Laissez un commentaire