Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Pays/régions > Les châteaux de la Loire avec des enfants : Amboise
Les châteaux de la Loire avec des enfants : Amboise

Les châteaux de la Loire avec des enfants : Amboise

Mis à jour le 9 janvier 2020 |
Publié le 21 août 2013

Par Marie-Caroline, éditrice aux guides Évasion

 

De tous les châteaux de la Loire, j’avoue avoir un petit faible pour Amboise. De son éperon rocheux, il domine la Loire, majestueuse. Et depuis les remparts, on convoque de Vinci, Rabelais, Ronsard et les autres. On peut émailler la visite de moult anecdotes qui font le bonheur des enfants, en voici quelques unes.

La mort tragique de Charles VIII

Charles VIII est le fils de Louis XI (dit le prudent) et de Charlotte de Savoie. Il devient roi à l’âge de 13 ans. Il grandit à Amboise. Il épouse Anne de Bretagne avec laquelle il aura 6 enfants dont aucun ne survivra. Il est mort à 28 ans au château d’Amboise. Et savez-vous comment ? Il se rendait à une partie de jeu de paume (l’ancêtre du tennis) avec Anne, dans la galerie Haquelebac quand il s’est cogné la tête sur le linteau de porte. Il meurt donc sans héritier, quelques heures plus tard.

Château d'Amboise

Château d’Amboise     

Léonard de Vinci à Amboise

François Ier était un roi lettré, fasciné par la Renaissance italienne qu’il découvre lors des guerres d’Italie. Il souhaite introduire l’art italien dans son royaume. Aussi, il invite Léonard de Vinci, l’installe dans une demeure toute proche du château d’Amboise, le manoir du Cloux (aujourd’hui le Clos Lucé). Il le nomme « premier peintre, ingénieur et architecte du roi ». On prétend qu’il y mourut d’ailleurs en 1519, dans les bras du souverain. On peut voir sa sépulture dans la chapelle Saint-Hubert, à l’intérieur de l’enceinte du château.

La chapelle Saint-Hubert à Amboise abrite la sépulture de Léonard de Vinci

La chapelle Saint-Hubert à Amboise abrite la sépulture de Léonard de Vinci     

Renaissance et arts de la table

Je vous conseille de vous attarder dans la salle de l’échanson avec vos enfants. L’échanson était celui qui servait à boire au roi. Vous verrez alors une table « à l’italienne », c’est-à-dire avec des pieds et des rallonges. Car au moyen âge, même le roi mangeait sur une planche et des tréteaux. Vous apprendrez aussi que jusqu’à Henri III (le fils de Catherine de Médicis), on mangeait généralement avec une cuillère et un couteau et plus rarement avec une fourchette à deux dents (il faut avouer que cela ne devait pas être commode !).

Artichaut et art du jardin

Les jardins du château sont enchanteurs. Là encore, on perçoit la marque de l’Italie avec les cyprès et les vignes de muscat dans les jardins paysagers et le  le potager de la terrasse de Naples. Au XVe siècle, le jardinier napolitain Mercogliono importe des variétés alors très en vogue en Italie comme le melon, l’artichaut et les agrumes.

La Loire à Amboise

La Loire à Amboise     

Saint-Barthélemy, Révolution et j’en passe

Lors de votre visite à Amboise, vous découvrirez aussi que c’est ici que c’est déclenché la nuit de la Saint-Barthélemy, que le château a été confisqué pendant la Révolution française et bien d’autres histoires encore…

Laissez un commentaire