Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir Écosse

Nos destinations > Pays/régions > Les plus beaux villages d’Écosse
Les plus beaux villages d’Écosse

Les plus beaux villages d’Écosse

31 mai 2019 | ,

Par Elisabeth Blanchet, des blogs theaccidentalphotographer et prefabmuseum

On connaît surtout l’Écosse pour ses îles spectaculaires, ses paysages à couper le souffle, ses whiskies, ses châteaux, ses ruines et ses monstres, mais moins pour ses villages ! Pourtant, le pays regorge de charmantes petites bourgades pittoresques. Découverte des plus beaux villages écossais, des Hébrides à la côte est de l’Écosse en passant par les Highlands ou les paysages paisibles du Perthshire.

Découvrez nos 10 incontournables de l’Écosse.

Portree, île de Skye

Départ pour l’île de Skye, dans les Hébrides Extérieures. Portree, sa « capitale » (« port du roi » en gaélique) est un village au charme fou. Ses vieilles maisons peintes de couleurs vives qui donnent sur le petit port de pêche du Loch Portree contrastent avec la végétation luxuriante des falaises. Outre pour ses contrastes, Portree vaut le déplacement car il tient une place importante dans l’histoire de l’Écosse. Au Aros Centre, vous découvrirez l’histoire de la culture gaélique de Skye et des autres îles des Hébrides. Le petit port est aussi marqué par le passage de bon nombre d’Écossais en partance pour le Nouveau Monde.

Notre conseil : pour vous imprégner de l’expérience de ces derniers, pour voir Portree, sa baie, et l’île de Raasay en face, faites un tour en bateau.

portree écosse villages

Port de Portree, Écosse      ©  Richie Chan/AdobeStock

Plockton, Highlands

Toujours à l’ouest de l’Écosse, cap sur Plockton, surnommé le « bijou des Highlands », et son microclimat. Dans ce port de pêche pittoresque qui surplombe le Loch Carron, grâce à la dérive nord Atlantique (prolongement du Gulf Stream), ce sont des palmiers qui longent la mer ! Des Highlanders déchus de leurs terres furent les premiers habitants de ce petit coin de paradis. Ils y vivaient de la pêche aux harengs, une activité qui fit particulièrement prospérer Plockton au milieu du XIXe s. Aujourd’hui, ce village des Highlands est toujours en totale symbiose avec la mer. Des régates sont organisées toutes les deux semaines et les fans de faune marine pourront embarquer sur un des bateaux du Calums Seal Tripspour une excursion à la rencontre des phoques.

Notre conseil : profitez de votre passage à Plockton pour faire un tour en train sur Kyle of Lochalsh Railway Line, un des trajets ferroviaires les plus spectaculaires d’Écosse.

Tobermory, île de Mull

Tous ceux qui ont grandi en Grande-Bretagne connaissent cette bourgade de l’île de Mull, dans les Hébrides Intérieures. Le petit port de Tobermory a en effet servi de décor à une série pour enfants de la BBC, Balamory. En découvrant ses petites maisons et ses magasins peints de toutes les couleurs, on comprend pourquoi. Le village donne sur le Sound (port naturel) de Mull et constitue un excellent point de départ pour des balades en mer. La faune aquatique est particulièrement riche dans ce coin paradisiaque des Hébrides. On peut tomber nez à nez avec des baleines, des dauphins et des phoques. Les plongeurs pourront vérifier si la légende de la présence d’une épave d’un vaisseau espagnol de l’Armada dans le port de Tobermory est bien vraie… Et les amateurs de faune terrestre et les ornithologues ne seront pas en reste : des aigles royaux et à queue blanche errent dans les parages.

Tobermory écosse villages

Tobermory, île de Mull, Écosse      © e55evu/AdobeStock

Millport, île de Cumbrae

Millport, sur la petite île de Cumbrae à l’embouchure de la Clyde, à une petite heure de Glasgow, est une charmante curiosité. Non seulement il s’agit de l’unique village de l’île, mais il abrite aussi la plus petite cathédrale de Grande-Bretagne. Bâtie en 1851 par le célèbre architecte au style néo-gothique William Butterfield – notamment connu pour la réalisation de l’école de Rugby et du Keble College à Oxford -, elle donne au village une dimension originale et un tantinet démesurée. Situé dans une baie et entouré de jolies plages douces, Millport était un lieu de villégiature prisé par les notables de l’ère victorienne et transpire un charme suranné. En témoigne la Garrison House, au centre du village, reflet d’un empire encore riche et puissant.

Kirkcudbright, Dumfries et Galloway

De Mull, retournons vers le Mainland, à savoir l’Écosse continentale, et le sud-ouest du pays pour Kirkcudbright, un village du Dumfries et Galloway situé dans les Lowlands, à la frontière de l’Angleterre. Ce village chargé d’histoire obtint la mention spéciale de bourg royal en 1455. On y vivait principalement du commerce de la pêche et d’artisanat. Depuis le début du XXe s, artisans et artistes ont perpétué la tradition et fait de Kirkcudbright un village réputé pour sa créativité et sa culture. On le surnomme d’ailleurs le « village des artistes ». La campagne environnante ressemble à une superbe palette de teintes vertes parsemée de châteaux tels que le Castle Douglas et le Gatehouse of Fleet, qui surplombent la rivière Dee.

MacLellans Castle, Kirkcudbright, Écosse villages

MacLellans Castle, Kirkcudbright, Écosse      © Kevin Eaves/AdobeStock

Kelso, Scottish Borders

Toujours à l’intérieur des terres, à la jonction des rivières Tweed et Teviot non loin de la frontière anglaise, Kelso est le village que le célèbre auteur écossais Sir Walter Scott qualifiait de plus beau de toute l’Écosse au début du XIXe s. Depuis, la bourgade bâtie autour de la splendide abbaye de Kelso datant du XIIes. n’a pas perdu de sa superbe, au contraire. À Kelso, on voyage dans le temps et dans l’histoire des rois et des reines d’Écosse. Des ruines romantiques de l’abbaye au château grandiose de Floors Castle qui surplombe la Tweed, le village fut pendant des siècles un des lieux clés de résidence et de passage des monarques écossais. Inhabité, le Floors Castle garde des traces de ce riche passé. Ne manquez pas de le visiter pour ses collections remarquables de peintures, meubles, porcelaines et tapisseries. Kelso est aussi un village agricole, connu pour son marché et ses salons de l’agriculture.

Notre conseil : la Kelso Civic Week qui se tient en été vaut le détour pour s’imprégner d’une Écosse rurale et fière de l’être.

Pittenweem, Fife

Ici, sur la côte est écossaise, bordée par la mer du Nord, pas de maisons colorées, mais de vieilles petites bâtisses de pêcheurs en granit. Une unité qui s’accorde parfaitement avec la digue du port de pêche de Pittenween, un village parmi les plus authentiques et historiques puisqu’en 1541, le roi James V lui accorda le titre de bourg royal. La pêche est depuis des siècles l’activité majeure de Pittenween. Aujourd’hui encore, vous pouvez assister à une criée matinale chaque jour de l’année. C’est aussi un village vivant, truffé de pubs, de restaurants et de magasins d’artisanat. L’art y tient une place majeure : tous les ans, le Pittenween Art Festival, connu au-delà des frontières, attire des artistes de renom. Passez-y au moment du festival et rendez-vous au village voisin d’Anstruther, que l’on gagne à pied par le magnifique chemin des douaniers qui longe la côte. Au Anstruther Fish Bar and Restaurant, vous mangerez le meilleur fish and chips de votre vie ! Et nous ne sommes pas les seuls à le dire : le resto est un habitué du titre de best fish and chips du Royaume-Uni.

Pittenweem, Écosse villages

Pittenweem, Écosse      © e55evu/AdobeStock

Crieff, Perthshire

Une pause whisky ainsi qu’une retraite dans l’arrière-pays s’imposent à Crieff, dans la paisible région vallonnée et boisée du Perthshire. On y vient pour les visites organisées par la tricentenaire distillerie de Glenturret : the Famous Grouse Experience. Une expérience dont on se remet en faisant une cure de bien-être et de remise en forme au luxueux Victorian Hydro, un hôtel spa datant de l’époque victorienne. Au charme de ce dernier s’ajoute celui de bâtiments historiques plus anciens tels que la Innerpeffray Library, la toute première bibliothèque d’Écosse, datant de 1680. Le village garde aussi des traces de son passé marchand. C’est en son cœur que de nombreux Highlanders descendaient de leurs hautes terres pour vendre leur bétail aux habitants des Lowlands (basses terres). On dit aussi qu’à l’époque, le village était un point de rencontre et de bagarres de bandits de grands chemins… Rassurez-vous, aujourd’hui, tout est ordre et beauté, luxe calme et volupté… mais attention à ne pas abuser du Famous Grouse !

Retrouvez aussi les expériences à vivre en Écosse avec des enfants.

Image à la Une : Village de Plockton, Highlands, Écosse ©norbel/AdobeStock
Laissez un commentaire