Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Pays/régions > Les plus belles randonnées du Maroc
Les plus belles randonnées du Maroc

Les plus belles randonnées du Maroc

Mis à jour le 20 mai 2019 | ,
Publié le 10 avril 2019

Par Laurine Thiodet, journaliste

Terre de contrastes, le Maroc offre toute la diversité qu’un randonneur puisse espérer : montagnes arides ou enneigées, vallées verdoyantes, villages berbères, l’océan à l’horizon, canyons asséchés, dunes sahariennes et oasis enchanteresses. Un joli pêle-mêle qui recèle de circuits et d’itinéraires secrets. Des balades au creux des vallées, en passant par des villages à l’hospitalité légendaire, des treks en forêt, à la conquête de sommets, en traversée du désert, vous trouverez forcément chaussure à votre pied ! Voici les meilleures randonnées au Maroc.

Côté village : le cirque de Taghia

Au cœur du royaume nomade, Taghia est un petit village tout d’émeraude vêtu. Encerclé de fabuleuses parois culminantes à 800 mètres, le cirque est mondialement connu pour ses escalades exceptionnelles. Amis randonneurs, vous ne serez pas déçus du voyage non plus. Au départ de la vallée heureuse des Aït Bougmez, explorez le Haut Atlas oriental via le fameux Passage Berbère. Un petit bijou au Maroc. Vos pérégrinations débutent sur un chemin mille fois foulé par les villageois, par les muletiers et par les bergers en transhumance. Suivez ensuite la rivière dans des gorges hautes de plus de 100 mètres, avant d’arriver au cœur du cirque. Entre massifs présahariens et hauts pâturages, découvrez ses habitants : un peuple berbère qui cultive hospitalité, sourire et joie de vivre. Une philosophie de vie propice au bonheur ! Une randonnée savamment orchestrée qui associe parfaitement la beauté du paysage à la légendaire gentillesse de ses occupants.

Maroc, randonnées

La Vallée heureuse des Aït Bougmez dans le Haut Atlas      ©  Dean Moriarty / Adobe Stock

Côté forêt : la cédraie du parc Tazekka

Véritable joyau, la cédraie du parc national de Tazekka est l’un des écosystèmes les plus remarquables du Maroc. Au départ de Bab-boudir ou de Taza, cette incroyable randonnée de 5 heures emprunte un chemin riche en curiosités naturelles : cascades, grottes, grandes étendues boisées mais également des gouffres – dont le fameux gouffre du Friatou, l’un des plus profonds au monde. Le sommet du Jbel Tazekka (1 980 mètres), coiffé par cette imposante cédraie, est le principal pourvoyeur d’eau de source de toute la région. On le surnomme le « Château d’eau ». Cette atmosphère humide favorise le développement de ces majestueux cèdres entourés de chênes verts, liège, zeen et kermès. Une zone protégée depuis plus de 50 ans. À faire absolument : la route dominant les cascades de Ras el Ma, à l’entrée du parc. Idéale en novembre et en mai, lorsque l’eau coule en abondance.

Côté montagne : le Toubkal

Prêt pour l’ascension du plus haut sommet de l’Afrique du Nord ? Culminant à 4 167 mètres, le djebel Toubkal est l’un des treks phare au Maroc. Au départ de l’authentique village d’Imlil, près de Marrakech, cette randonnée au milieu des nuages est un vrai défi sportif (accessible à tous !). Mais avant d’attaquer l’ascension, place aux vallées luxuriantes et aux villages à flanc de colline. En cours de route, découvrez un site insolite : la cour du mausolée de Sidi Chamharouch, sultan des djins (créatures surnaturelles) et gardien de la montagne. Vous passez aussi devant le lac émeraude d’Ifni, le plus grand lac de montagne du Maroc. Après une nuit dans un gîte, partez à l’aube pour affronter les cimes du massif. Après 4 heures de marche, vous tutoyez enfin les cieux, admirant la splendide chaine montagneuse de l’Atlas. Meilleure période : avril à octobre. Prévoir des crampons entre novembre et mars.

Maroc, randonnées

Randonnée au djebel Toubkal dans le Haut Atlas      ©  TheUntravelledWorld / Adobe Stock

Côté désert, face à l’Atlantique : le parc de Khnifiss

Là où l’océan rencontre le désert, le parc national de Khnifiss, lui, émerge. Au milieu de nulle part, après des kilomètres et des kilomètres d’étendues sablonneuses qui s’étendent à perte de vue, découvrez une merveilleuse oasis. Cet endroit unique au monde, riche en biodiversité, permet d’approcher la faune saharienne et d’observer la cacophonie majestueuse des oiseaux migrateurs. Un grand circuit est mis en place afin d’admirer au mieux ce spectacle naturel. Un havre de paix en plein cœur du Sahara ! Au passage, vous découvrez le Cap Draa, la plage Blanche, des vestiges archéologiques datant de la préhistoire et une lagune d’un bleu infini. Bonne balade !

Maroc, randonnées

Le parc national de Khnifiss, au cœur du Sahara      ©  Monique Pouzet / Adobe Stock

Pour retrouver la civilisation entre 2 randonnées : 10 villes irrésistibles au Maroc.

Photo à la Une : Les montagnes de l’Atlas  © Savvapanf Photo / Adobe Stock
Laissez un commentaire