Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir Écosse

Nos destinations > Pays/régions > Les lieux les plus hantés d’Écosse
Les lieux les plus hantés d’Écosse

Les lieux les plus hantés d’Écosse

Mis à jour le 25 avril 2019 |
Publié le 22 mars 2019

Par Elisabeth Blanchet, journaliste et photographe

Contrée de légendes, de créatures étranges et de phénomènes non expliqués, l’Écosse est un pays propice aux apparitions, et un terrain de chasse idéal pour les amateurs de spectres et fantômes. Si vous avez envie de vous frotter à eux, mettez toutes les chances de votre côté en vous rendant dans ces 5 lieux les plus hantés d’Écosse. À déconseiller aux âmes sensibles !

Les fantômes du château de Stirling

Une chasse aux fantômes ne peut débuter que dans un château… Au château de Stirling, qui fut l’un des préférés de la dynastie des Stuarts, c’est sur le fantôme de Mary Stuart, reine d’Écosse, que vous pourrez tomber. Vous n’avez plus qu’à espérer qu’elle erre la tête encore sur les épaules, avant que sa cousine Elizabeth Ire ne l’ait fait décapiter… D’autres fantômes illustres habitent aussi ce château hanté, comme The Green Lady. Servante de Mary Stuart, elle aurait péri dans un incendie en voulant protéger sa maîtresse. Autre célébrité, The Highland Ghost, revêtu de tout l’attirail des Highlanders (d’où son surnom), serait le plus taquin. Il se ferait passer pour un guide, donnerait des informations aux visiteurs avant de disparaître d’un coup… Sauf en 1933, quand un touriste réussit à le fixer sur une pellicule photo. À vous de jouer pour renouveler l’exploit !
Infos pratiques : ouv. t.l.j. 9h30-18h avr.-sept. et 9h30-17h oct.-mars.

Écosse, fantômes, lieux hantés

Le château de Stirling      ©  Richard Sevcik / Shutterstock

Le champ de bataille de Culloden Moor

Toujours du côté d’Inverness, arpentez le champ de bataille de Culloden Moor. Le 16 avril 1746, les armées jacobites, composées en grande partie des membres de clans des Highlands, s’opposent aux armées britanniques. La bataille, qui ne dure que quelques heures, se solde par un véritable massacre des Écossais. La terre aride du lieu serait encore imprégnée des restes du carnage. Il se dit qu’on y entend des bruits de sabres, d’épées, des gémissements de soldats à l’agonie et qu’on y voit même des cadavres gisant sur le sol. Pour l’anecdote, quand Diane Gabolden, auteure de la série Outlander, se rendit sur place, elle éclata en sanglots, bouleversée par ses visions et ses émotions… Préparez vos mouchoirs.
Infos pratiques : accès libre. Visitors Centre ouv. t.l.j. sf 24-26 déc. et 1er-2 janv.

Cimetière, cul-de-sac et bas-fonds à Édimbourg

Les châteaux et les champs de bataille ne sont pas les seuls terrains de jeu des fantômes en Écosse. Le Mary King’s Close à Édimbourg, un cul-de-sac souterrain (charmant !) où vivait la plèbe et où la peste fit des ravages au XVIIe s., est lui aussi habité par des esprits. Lors des visites guidées, ne soyez pas surpris d’apercevoir une petite fille qui continue d’errer dans les recoins de ces bas-fonds. La visite se poursuit en vous entraînant dans un des endroits les plus effrayants du monde : le Greyfriars Kirkyard, un cimetière hanté par le fantôme d’un certain Sir George Mackenzie qui n’hésite pas à attaquer les fouineurs. Attention, danger : vous pouvez ressortir de la visite griffé, avec des bleus, voire inconscient. Les âmes sensibles préféreront écouter ces histoires bien au chaud dans un pub…
Infos pratiques : Mary King’s Close : ouv. t.l.j. 9h30-21h30 avr.-oct., 10h15-17h30 lun.-vend. et dim. 10h15-21h sam. nov., 10h15-17h30 dim.-jeu. et 10h15-21h vend.-sam. déc.-mars. The Vaults & Graveyard Tour : t.l.j. à 20h.

Écosse, fantômes, lieux hantés

Le cimetière de Greyfriars Kirkyard, à Édimbourg      ©  Jaroslav Moravcik / Adobe Stock

Le château de Cawdor

Pour une chasse aux spectres et aux fantômes réussie, visez aussi le château de Cawdor, près d’Inverness, au Nord-Est de l’Écosse, datant du XVIe s. Bien que la maîtresse des lieux Lady Cawdor reconnaît y avoir vécu des jours heureux, elle ne nie pas la présence d’apparitions… dont on parlait déjà au temps de Shakespeare et de son fameux Macbeth. En effet, l’écrivain avait attribué à son héros le titre de baron de Cawdor. Des sorcières locales n’auraient pas apprécié cet emprunt et auraient jeté en représailles tout un tas de sorts au château, et à la pièce de théâtre ! Pire, on dit qu’il rode dans les allées du château le fantôme d’une femme aux mains coupées. Il s’agirait de la fille d’un des comtes de Cawdor qui, très fâché par sa liaison avec le fils d’une famille rivale, lui aurait sectionné les mains.
Infos pratiques : ouv. t.l.j. 10h-17h30 de mi-avr. à début oct.

Islay et ses spirits

Les amateurs de whisky, de paranormal et d’îles sauvages ne doivent manquer sous aucun prétexte une virée sur l’île du whisky, Islay, au Sud-Ouest de l’Écosse. La distillerie de Bowmore, capitale de l’île, est hantée par un cavalier décapité qui apparaitrait souvent en pleine dégustation, la tête sous le bras… Et cette distillerie n’est pas le seul lieu hanté d’Islay, loin de là. Il suffit d’aller au pub pour glaner des informations. Après quelques tournées de spirits, les langues se délient et la carte de l’île se pigmente de spots paranormaux. Pas étonnant que les Anglo-Saxons aient donné le nom de « spirits » (esprits) à leurs alcools forts, dont le fameux whisky tourbé d’Islay !
Infos pratiques : ouv. t.l.j. mars-oct. et t.l.j. sf dim. nov.-fév.

Écosse, fantômes, lieux hantés

La distillerie de Bowmore, sur l’île d’Islay      ©  japanimage / Adobe Stock

➤ Pour se sentir loin de tout, voici 6 lieux à l’ambiance de bout du monde en Écosse.

Photo à la Une : Le château de Cawdor, en Écosse © Dennis Mohr / Adobe Stock
Laissez un commentaire