Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Pays/régions > Pays Cathare : Mystères aux pieds des Pyrénées
Pays Cathare : Mystères aux pieds des Pyrénées

Pays Cathare : Mystères aux pieds des Pyrénées

Mis à jour le 26 novembre 2018 | ,
Publié le 29 septembre 2011

Par Laurent Gontier, auteur pour les Guides Évasion

De l’Ariège à la Méditerranée, ils sont légion. Trésor et lieux magiques, bien sûr, mais aussi point de rendez-vous avec les hommes du futur et dernier refuge pour traverser à l’aise la fin du monde. Un mythologie vivante qui puise dans le passé, le présent et l’avenir et se renouvelle sans cesse.

A tout seigneur tout honneur : le château de Montségur

Ca se bouscule, ce matin à Montségur. J’emboîte le pas des pèlerins venus profiter des derniers beaux jours et emprunte à leur suite le sentier qui gravit les pentes aux sous-bois rougeoyants du « pog ». Là-haut, la forteresse vibre du souvenir de 200 Cathares assiégés et brûlés en 1244. Il flotte un parfum étrange. L’air de rien, chacun guette l’indice qui le mettra sur la piste du trésor caché, dit-on, dans les alentours par les hérétiques. L’endroit a quelque chose de magique. Des occultistes nazis s’y seraient intéressés avant guerre et un curieux phénomène solaire l’embrase au solstice d’été.

Le lac et les neuf portes de Puivert

À une portée de flèche plus à l’est, Puivert me paraît plus paisible. Il y est bien question d’un lac subitement disparu, une nuit de 1279 et d’une dame blanche aperçue à la même époque. Une princesse mélancolique en exil doublé d’un incident géologique, rien de plus. C’est donc avec surprise qu’en découvrant la silhouette massive du château, je réalise que c’est ici que Roman Polanski a tourné la fin de la « Neuvième porte », avec Johnny Depp en chercheur de livres maudits. La clé de cette histoire aux relents de souffre repose au cœur du château.

Rennes-le-Château : le curé aux milliards

Vous avez lu le Da Vinci Code ? Ca vous a plu ? Vous en voulez encore ? Ce dispensable best-seller ne parle que du mystère de Rennes-le-Château dont il recycle le nom des protagonistes et le fond de l’intrigue. J’aborde le petit village perché à la tombée du jour. La vue sur les Pyrénées est à couper le souffle. Et dans la pénombre qui enveloppe les ruelles, je me prends moi aussi à jouer les chercheurs de trésors, celui du prêtre Béranger Saunière qui aurait trouvé un inestimable secret. Une affaire toujours régulièrement à la une de la presse locale et nationale.

Où survivre à la fin du monde ?

Dès potron minet, je gagne le pic de Bugarach par la route qui serpente au fond de vallons gorgés de brume. La montagne est déjà une curiosité géologique avérée. Elle serait aussi l’épicentre d’un puissant magnétisme. Du miel pour les ovnis. Elle aurait inspiré à Spielberg « Rencontre du 3e type » et fait dire à des gens convaincus que quelques élus y seront sauvés en décembre 2012. Les habitants du bourg proche attendent dans l’angoisse la déferlante des candidats à l’exil. Je décide de tâter le terrain, il reste peut-être encore des places !

La montagne d’Alaric et le trésor des Wisigoths…

Au loin, sur la crête nord des Corbières, j’aperçois la montagne d’Alaric qui peuplait mes rêves quand j’étais môme. Elle porte le nom du roi Wisigoth qui a régné sur la région et détroussa Rome en 410, cité qui elle-même avait pillé Jérusalem en 68 ap. J.-C.. Le butin ? Le trésor du Temple, Arche d’alliance comprise. Indiana Jones n’est pas loin. On dit qu’Alaric est enterré dans le coin, avec son trésor, sous le cours d’une rivière détournée le temps des funérailles. Peut-être celle-là même devant laquelle je m’arrête pique-niquer.

A Opoul, rendez-vous avant-hier

La lumière de la fin de journée projette des ombres lunaires sur le plateau calcaire d’Opoul-Perillos. Après une brève ascension, je me pâme presque devant le panorama sur la Méditerranée et ses étangs. Opoul aussi est réputé affoler les boussoles. Un avion militaire s’y écrasa en 1963 dans une rumeur de base secrète et tous les 1er mai, une foule grandissante et pleine d’espoir y donne rendez-vous aux hommes du futurmaîtres, d’après eux, du voyage temporel. En attendant, voilà dix ans qu’ils posent des lapins. Mais aujourd’hui, c’est un beau jour d’automne. Et dans le jour déclinant, tout est calme et serein.

Et vous, vous avez visité des endroits mystérieux ? Vous aimez le Pays Cathare ? Dites-nous !

Retrouvez notre sélection d’hébergements de bonnes adresses dans le guide Evasion Aude-Pays cathare.

Laissez un commentaire