Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir le Monténégro

Nos destinations > Pays/régions > Monténégro : fiche pratique
Découvrir le Monténégro

Monténégro : fiche pratique

Mis à jour le 30 novembre 2018 | ,
Publié le 20 avril 2013

Préparez votre prochain voyage au Monténégro avec notre fiche pratique. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de plus de conseils.

Quand partir ?

Les meilleures saisons pour visiter le Monténégro sont le printemps et l’été, durant les mois de mai à septembre. Pour un voyage dans les montagnes au nord du pays, préférez juillet et août car les températures tombent vite.

Comment y aller ?

En avion. (Adria Airways, Air France, Air Serbia, Croatia Airlines, Easyjet, Montenegro Airlines) Le Monténégro a deux aéroports internationaux : l’un à Podgorica (plus pratique pour l’accès aux parcs nationaux) et l’autre à Tivat. On peut s’y rendre depuis Paris, Lyon Il existe peu de vols directs entre Paris (généralement Roissy ou Orly) et le Monténégro et Montenegro Airlines est l’une des seules compagnies à en proposer. Comptez env. 2 h 30 pour un vol direct.
Bus. Vous pouvez également prendre un vol direct pour Dubrovnik (aéroport de Čilipi, Croatie) qui se situe tout près de la frontière et qui est desservi par plus de villes françaises : Toulouse, Marseille, Strasbourg, Nantes et Bordeaux s’ajoutent aux possibilités. Faites alors le reste du trajet en bus (Blue Line, rens.  031.336.006 ou 031.336.002) pour relier Herceg Novi (Monténégro). Comptez env. 1 h de trajet pour effectuer cette liaison. Cette option est plus économique que les vols vers le Monténégro.

Quel budget ?

Votre budget dépendra de la région où vous serez. Dubrovnik, les bouches de Kotor et la côte adriatique jusqu’à Petrovac sont les régions les plus chères, avec des prix semblables à ceux pratiqués en France. N’hésitez pas à faire quelques kilomètres de plus pour arriver dans des endroits moins touristiques et donc plus accessibles.
Y aller. Comptez en moyenne 200 € pour un vol Paris-Podgorica, 150 € pour un vol Paris-Dubrovnik.
Hébergement. Une nuit chez l’habitant. 10 €/pers ; dans un hôtel correct. 30 €/pers ; dans un hôtel 5 étoiles. 300 €/pers.
Manger. Un repas sur le pouce. 5 € ; un repas complet. 15 €.
Un café. 0,80 €.
Musée. Entre 2 et 5 € l’entrée.
Location de voiture. 250 €/sem. en haute saison, 110 € hors saison.

Argent

Devise. Le Monténégro utilise l’euro. Si vous faites un détour par la Croatie, il faudra changer vos euros en kunas (mai 2016 : 1 € = 7,49 HRK, vérifier le cours).
Carte bancaire. Acceptée dans la plupart des établissements des villes touristiques. Prévoir du liquide pour régler les nuits chez l’habitant et les repas dans les auberges locales. À chaque retrait en banque, une commission sera prélevée (montant exact à voir avec votre banque). En cas de perte ou de vol, renseignez-vous auprès des services suivants : service interbancaire d’opposition (0033.442.605.303) , Visa (1.303.967.1096), Mastercard (1.636.722.7111) ou American Express (01.47.77.72.00).

Se déplacer au Monténégro

Munissez-vous d’une bonne carte routière car les indications sont rares sur les axes secondaires, ou en cyrillique (au nord) ou en albanais (vers l’est), ce qui rend l’orientation compliquée !
En voiture. C’est le moyen de transport le plus pratique, et de préférence en tout-terrain car les routes pour accéder aux sommets et aux lacs d’altitude et du réseau secondaire sont sinueuses, très étroites, sans accotement, bordées de précipices parfois, et surtout peu déneigées. Attention aux embouteillages sur les grands axes routiers, en particulier en été sur la côte et dans les bouches de Kotor. Pas d’autoroute au Monténégro, mais attendez-vous à un péage à l’entrée du tunnel reliant Podgorica à la côte adriatique (2,50 €) et au bac traversant les bouches de Kotor (4,50 €). Vitesse limitée à 40 km/h en ville et 80 km/h sur le reste du réseau routier. Attention, contrôle de police fréquents.
Taxi. Très nombreux et peu chers, le seul inconvénient est le barrage de la langue.
En bus. (Horaires, site en anglais) Prix compétitifs, réseau très complet et régulier, bien entretenu, les bus offrent une bonne alternative pour se déplacer sans efforts. Le ticket s’achète directement auprès du conducteur.
En train. (Renseignements au 020. 441.209) Beaucoup de liaisons quotidiennes en régional, deux à l’international. Les paysages traversés sont bien souvent spectaculaires !

Formalités

Si vous séjournez chez des particuliers, il faut impérativement déclarer votre présence au commissariat de police le plus proche. En général, les propriétaires se chargent eux-mêmes de cette démarche.
Passeport et visa. Pas de visa pour les ressortissants européens et les Suisses et pour les séjours de moins de 30 j., une carte d’identité suffit. Si vous partez plus longtemps (jusqu’à 90 j.), il faudra présenter à la douane votre passeport et un billet de retour. Une fois sur place, il est possible qu’on vous demande de laisser votre passeport à la réception de l’hôtel, pensez alors à emporter avec vous votre carte d’identité/permis de conduire en cas de contrôle de police (fréquent).
Douane. (Infos Douane Service) Sortir. Max 200 cigarettes/250 g de tabac/50 cigares et 4 L de vin/1 L d’alcool fort/16 L de bière en franchise. Si vous rentrez en France en avion ou en bateau, vous pouvez rapporter l’équivalent de 430 € de marchandises/pers, mais 300 € si vous revenez par la route ou les voies navigables. Entrée et sortie. Tout montant supérieur à 10 000 € de devises doit être déclaré à la douane.
Voiture. Pour la location, il faut avoir 23 ans min et au moins 1 an de permis (français reconnu). Plusieurs conducteurs possibles. Règlement par CB. Si vous voulez visiter les pays limitrophes, vérifiez avec le loueur si c’est possible. Pour une assurance « tous risques », demandez à votre assureur si elle fonctionne bien au Monténégro.

Santé

Aucun vaccin n’est obligatoire pour entrer au Monténégro mais il est conseillé d’être à jour dans les vaccinations courantes (tétanos, diphtérie, hépatites A et B, fièvre typhoïde). Le vaccin contre l’encéphalite à tiques (maladie virale transmise via les morsures de tiques) peut s’avérer utile si vous prévoyez d’aller en zone rurale au printemps ou en été. Il est conseillé de porter des vêtements longs et clairs (pour repérer plus facilement d’éventuelles tiques), des chaussures fermées, de s’enduire copieusement de répulsif et de procéder à une inspection soigneuse du corps après chaque sortie en forêt. Renseignez-vous auprès du Centre médical de l’Institut Pasteur ou du Centre de vaccinations d’Air France. Pensez à faire établir une carte européenne d’assurance maladie (15 j. de délai).

Informations utiles

Informations touristiques. www.montenegro.travel ; www.visit-montenegro.com ; www.nparkovi.me ; www.montenegro.org ; www.gov.me
Décalage horaire. Pas de décalage horaire avec la France.
Téléphone. Depuis l’Europe continentale. 00 (international) + 382 (Monténégro) + numéro de votre correspondant. Depuis le Monténégro. 00 + l’indicatif du pays (France 33, Belgique 32, Suisse 41) + numéro de votre correspondant (sans le 0). À l’intérieur du pays, depuis un portable, composez le 00.351 suivi du numéro de votre correspondant ; depuis un fixe, composez simplement le numéro de votre correspondant.
Conseils. N’oubliez pas d’emporter imperméable et vêtements chauds pour supporter la fraîcheur des soirées en montagne ou dans l’arrière-pays.
Électricité. Le voltage est de 220 V et les prises électriques de type européen.

 

Photo à la une : © daninho_ibk
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage