Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Pays/régions > Où sortir à Séville ?
Où sortir à Séville ?

Où sortir à Séville ?

Mis à jour le 30 novembre 2018 | ,
Publié le 2 février 2016

Par Marion du blog Allez Gizèle

Avec sa météo clémente, ses prix très attractifs et son atmosphère de farniente, Séville est la destination idéale pour un grand week-end de fête. Mais si vous voulez vous mettre au rythme andalou et arpenter la ville comme les locaux, mieux vaut se plier à certaines règles : à Séville, pas question de sortir sans avoir fait la sieste et inutile de s’assoir pour commander à dîner avant 22h ! Voilà l’occasion de profiter de la ville jusqu’au bout de la nuit.

18h : promenade au coucher du soleil sur « las setas ».

Si vous passez par le quartier d’Encarnación-Regina, attendez-vous à tomber nez à nez avec les champignons du Metropol Parasol, l’œuvre monumentale de Jürgen Mayer. Située sur la place de la Encarnación et surnommée « las setas » par les locaux, cette étrange sculpture tout en courbes a été inaugurée en 2011. Si l’on peut se promener toute la journée sur son toit, c’est à l’heure du coucher du soleil, quand le ciel s’embrase, que l’on apprécie le plus la vue à couper le souffle sur la ville.
Adresse : Belvédère du Monumental Parasol (Plaza de la Encarnación, s/n, 41003 Sevilla ; Entrée : 3€ ; ouvert tous les jours de 10h30 à minuit et jusqu’à 1h le week-end).

Metropol Parasol, Seville

Metropol Parasol, Seville      © Karol Kozlowski/Shutterstock.com

20h : première gorgée de bière sur la place del Salvador, dans le quartier d’Alfalfa

Haut-lieu des botellones, ces rendez-vous de la jeunesse sévillane pendant lesquels on boit dans la rue entre copains, la place del Salvador accueille chaque fin de semaine une horde de Sévillans en quête de fête. Ici, que l’on choisisse de boire à même le trottoir ou à l’Antigua Bodeguita, un des troquets qui jouxtent la place, la Cruzcampo, la bière locale, est à l’honneur. Et une fois que ces premiers verres vous auront mis en appétit, ne ratez pas l’occasion d’engloutir quelques tapas locales, comme un bol de salmorejo (la version andalouse du gaspacho) ou quelques tranches de morcilla (le célèbre boudin noir espagnol).
Adresse : Antigua Bodeguita (Pl. del Salvador, 6, 41004 Sevilla ; ouvert tous les jours de 11h à minuit).

séville alfafa

L’Alfalfa      © Allez Gizèle

22h30 : spectacle de flamenco à La Carboneria

Quitte à passer quelques jours à Séville, pourquoi ne pas en profiter pour assister à un spectacle de flamenco ? À La Carboneria, l’un des tablaos (établissements dédiés au flamenco) de la ville, on assiste à des représentations de jeunes artistes andalous. Si l’endroit n’est pas épargné par le tourisme, il n’en reste pas moins très apprécié des locaux. Il faut d’ailleurs lui reconnaître deux avantages : l’entrée y est gratuite et l’on peut y consommer quelques tournées d’agua de Sevilla sans être obligés de commander à manger.
Adresse : La Carboneria (Calle Levíes, 18, 41004 Sevilla ; ouvert tous les jours, spectacle à partir de 22h).

0h30 : en route pour une marche sévillane du côté d’Alameda de Hercules

Tout d’abord, éclaircissons un point : non, le concept de marche sévillane n’a rien à voir avec celui de la randonnée. En Espagne, « salir de marcha » signifie « sortir faire la fête ». La marche sévillane consiste donc à boire des verres de bar en bar jusqu’au bout de la nuit. Si l’idée vous tente, sachez que les établissements restent en général ouverts jusqu’à 1h du matin en semaine, et jusqu’à 4h (au moins) du jeudi au dimanche. Jeune et branché, le quartier d’Alameda de Hercules se prête parfaitement à cette coutume. Vous y trouverez toute sortes de bars, du plus jazzy (le café Jazz Naima) au plus populaire (le café Eureka Central), en passant par les enseignes gays, comme le 1987. On vous recommande également chaudement le Fun Club, une salle de concerts réputée pour sa programmation alternative.
Adresse : Fun Club (Calle Alameda de Hércules, 86, 41002 Sevilla ; ouvert de 21h30 à 7h le weekend et jusqu’à 6h le jeudi soir).

seville alameda hercules

La Alameda de Hercules      © Allez Gizèle

4h : place à la fête dans le club le plus cool de Séville

Considéré comme « The place to be » par la jeunesse sévillane, le club Sala Obbio est situé dans le Barrio del Museo. Chaque fin de semaine, les locaux sont nombreux à venir y danser jusqu’au petit matin et à profiter des (très bonnes) soirées électro et du prix (très) abordable des consos. Comble du cool, le lieu organise également pendant la semaine des soirées « culturelles ». L’occasion d’assister à une représentation de théâtre ou à une projection de film.
Adresse : Sala Obbio (Calle Trastamara, 29, 41001 Sevilla)

9h : chocolate con churros au Mercado de la calle Feria

À Séville comme dans toute l’Espagne, le chocolate con churros d’après soirée est une tradition. Une fois la virée terminée, nombreux sont donc les fêtards à se presser dans les cafés de la ville pour déguster cette spécialité à base de chocolat chaud crémeux et de churros délicieux. Une recette idéale pour lutter contre la gueule de bois ! Profitez donc de ce petit-déj de noctambules pour aller faire un tour du côté des halles du plus vieux marché de la ville, le Mercado de la calle Feria. Vous ne serez pas déçus !
Adresse : Mercado de la calle Feria (Plaza Calderón de la Barca, s/n, 41003 Séville ; ouvert tous les jours sauf le dimanche de 8h à 14h30).

Image à la Une : ©Renata Sedmakova/Shutterstock.com
Laissez un commentaire