Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir le Mexique

Nos destinations > Pays/régions > Nos 10 incontournables au Mexique
Découvrir le Mexique

Nos 10 incontournables au Mexique

Mis à jour le 3 mai 2019 | ,
Publié le 6 mars 2013

Villages haut perchés dans la montagne chiapanèque et petits ports de pêche du Yucatán, plages dorées de la Caraïbe et jungles du Campeche d’où émergent les vestiges d’une civilisation glorieuse, les paysages mexicains sont aussi changeants qu’impressionnants. Avec son goût du mélange et ses mystères qui continuent de nous fasciner, le Mexique est une véritable invitation au voyage. Voici une sélection de 10 sites qu’il faut voir absolument.

Palenque

Cité maya distinguée par l’Unesco et classée au patrimoine mondial, Palenque présente de splendides vestiges émergeant de la forêt tropicale du Chiapas. Les ruines blanches de ses temples de calcaire et ses bas-reliefs en stuc content la mythologie maya dans un décor extraordinaire. Couvrant une superficie de 15 hectares, le site est particulièrement émouvant.

bas-relief-palenque

Rey Pakal, Palenque      ©  Carlos Adampol/Photopin

La réserve de Sian Ka’an

Une piste de terre et de sable serpente entre jungle et mer sur 56 km pour descendre jusqu’à Punta Allen, village où l’on vit de la pêche à la langouste. Vous la suivrez en voiture, ou mieux, à vélo, pour découvrir un à un tous les écosystèmes de la région. Un grand bain de nature et de couleurs !

Chichén Itzá

Cité maya toltèque à l’histoire complexe, la plus prestigieuse des zones archéologiques du Yucatán rassemble autour de son cenote sacré des temples et des palais à l’architecture hybride, mélange d’exhubérance et de sévérité. Spectaculaire et grandiose, c’est le site le plus visité du Mexique.

chichen-itza

Chichén Itzá      ©  kyle simourd/Photopin

Campeche

Ancien port espagnol prospère, cette ville fortifiée est un mélange d’architecture civile et militaire. Une partie de la muraille et des huit bastions défensifs d’autrefois composent, avec les demeures colonial, un ensemble original classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Ne manquez pas le museo de la Cultura Maya.

Campeche-centre

Dans le centre historique de Campeche      ©  Malias/Photopin

Le Parque Museo de La Venta

Situé à Villahermosa, ce parc éco-archéologique planté d’essences tropicales est un véritable détour en pays olmèque. Pour une promenade plaisante, suivez le sentier de 1 km qui passe par le forêt et qui est ponctué de 33 sculptures monumentales en basalte, pièce majeures de la culture olmèque.

parque-museo-la-venta

Une des colossales sculptures du parc      ©  Olivier Bruchez/Photopin

Teotihuacán

Teotihuacán, colossale cité antique, est l’un des sites préhispaniques les plus étendus du pays. Ses pyramides comptent parmi les plus grandes jamais réalisées, sa chaussée des Morts dessert un grand nombre de palais et de temples majestueux et son organisation urbaine est exemplaire.

teotihuacan-mexique

Teotihuacán      ©  Hector Garcia/Flickr

San Cristóbal de las Casas

Perchée à 2300 m d’altitude, cette ville qui fut bâtie au 16e s. a conservé son rôle de centre d’échanges pour les villages indiens environnants : ses marchés abondent en produits artisanaux des communautés des Altos. Le dynamisme et le succès touristique de cette jolie ville coloniale en font la capitale culturelle du Chiapas.

Uxmal et la ruta Puuc

Cinq sites majeurs, témoins de la grandeurs de la civilisation maya, jalonnent la ruta Puuc. Uxmal, le plus majestueux d’entre eux est dominé par l’étonnante pyramide elliptique du Devin. Au bout de la ruta Puuc, vous traverserez les vastes plantations d’orangers qui forment la charmante « ceinture d’agrumes ».

Uxmal

Uxmal      ©  Sergio Kasusky/Photopin

La riviera maya

Le sort a gâté la riviera maya : dotée de sites archéologiques, de plages dorées et d’un fabuleux récif corallien, la côte caraïbe a tous les atouts d’un petit paradis. Plongée sur les récifs de Cozumel et vie nocturne à Playa del Carmen plairont à ceux qui aiment bouger. Les amoureux de la nature iront plutôt voir les îles d’Holbox ou de Contoy.

Calakmul

Le site de l’ancienne capitale maya surgit, monumental et majestueux, de plus profond d’une impénétrable forêt, classée Réserve de la biosphère, où vivent félins, singes et tatous. Clou de la ruta Bec et principale zone archéologique du Campeche, la cité fait toujours l’objet de fouilles.

Image à la une : © Photopin
Laissez un commentaire