Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir le Québec

Nos destinations > Pays/régions > Québec : où observer les baleines ?
Québec : où observer les baleines ?

Québec : où observer les baleines ?

Mis à jour le 18 juillet 2018 | ,
Publié le 21 mai 2018

Par Annie Crouzet, auteure Évasion

En été, les baleines font du tourisme dans le golfe et l’estuaire du Saint-Laurent au Québec. Rendez-vous à Tadoussac pour observer ces géants des mers et leurs galipettes. Vous serez aux oiseaux, heureux, aux anges, selon la savoureuse expression québécoise !

Le long du Saint-Laurent

S’il est bien un endroit au monde où vous avez 99,99 % de chances de croiser une baleine, c’est dans le golfe et l’estuaire du Saint-Laurent au Québec. Ici, entre marées et courants, il y a une concentration phénoménale de krill, composé de mini-crevettes et autres animaux microscopiques, dont nos cétacés se régalent. Bref, c’est open bar, un buffet à ciel ouvert.

Info utile : il existe même une route des baleines, qui s’étire sur 1 250 km entre Tadoussac et Blanc-Sablon, côté nord du fleuve.

➤ Après celle des baleines, partez à la découverte de la route des phares.

baleine quebec tadoussac forillon saint laurent observation

Observation des baleines dans le parc national Forillon, golfe du Saint-Laurent      © MarcLoiselle/QuébecMaritime

Depuis la rive même

Entre mai et octobre, vous pouvez aller à la rencontre de ces géants des mers à bord d’un bateau de croisière (entre 250 et 700 passagers), d’un zodiac (24 ou 60 passagers), voire d’un kayak. À vous de choisir selon votre intrépidité. Et cela peut être très « mouillant » comme disent nos amis du Québec ! En plusieurs endroits, l’observation peut se faire de la rive même, notamment au cap de Bon-Désir (au nord de Tadoussac) ou en face de Tadoussac depuis le sentier de la pointe de l’Islet.

Notre armateur préféré à Tadoussac : AML Croisières. Pour le kayak, rendez-vous aux Bergeronnes, un peu plus au nord, avec Mer et Monde.

quebec baleine parc forillon tadoussac saint laurent nature

Observation des baleines dans le parc national Forillon, golfe du Saint-Laurent      © MathieuDupuis/QuébecMaritime

Treize à la douzaine

En saison, treize espèces de baleines patrouillent dans le golfe et l’estuaire du Saint-Laurent au Québec. La plus imposante est évidemment la baleine bleue (dit aussi rorqual bleu), qui peut faire exploser les compteurs à 135 tonnes. Le marsouin, lui, est un poids plume : 45 à 50 kilos. Facétieux et d’un blanc neige, le béluga affiche son fameux « sourire ».

Info utile : la liste de ces visiteurs de l’été est sur Baleines en direct.

quebec tadoussac baleine beluga observation decouverte

Un béluga dans les eaux du Saint-Laurent      © JeanPierreSylvestre/QuébecMaritime

Ça ne manque pas de souffle

De la rive ou sur l’eau, c’est un souffle qui vous alerte. Une espèce de panache vaporeux, qui peut s’élever haut, jusqu’à plus de 6 m. Une baleine se trahit par sa respiration, quand elle expulse à grande vitesse presque tout l’air contenu (90 %) dans ses poumons. Et cet air chaud (37 °) se condense au contact de l’air extérieur plus froid. La forme, la hauteur du panache donnent des indications précieuses sur l’identité du mammifère marin aperçu. : cachalot ? rorqual à bosse ?

Info utile : à Tadoussac, une visite s’impose au Centre d’interprétation des mammifères marins. Vous pouvez aussi découvrir celui de Longue-Pointe-de-Mingan.

quebec observation baleine nature tadoussac

Centre d’interprétation de la Station de recherche des îles Mingan, Longue-Pointe-de-Mingan      © EricMarchand/LeQuébecMaritime

Vis ma vie de baleine

Les baleines bleues bâfrent littéralement : elles peuvent ingurgiter dans leur journée près de 4 tonnes de krill. Elles avalent tout rond, eau de mer et krill, leurs fanons leur servant ensuite de filtre et leur langue… de piston. Mais saviez-vous que certaines baleines, comme les baleines à bosses, étaient capables de chanter ? Ce chant, qui ressemble à un curieux feulement, est en principe perceptible par l’oreille humaine. Il ne faut pas confondre ces vocalises avec l’écholocation, qui permet aux baleines en quelque sorte de voir avec les oreilles. Car, dans le noir des profondeurs, la seule façon pour ces mammifères de se repérer et d’identifier d’éventuels obstacles est d’envoyer des sons à très haute ou très basse fréquence.

Insolite : trois fois par jour, il y a des cours de chants de baleines au Centre d’Interprétation des mammifères marins à Tadoussac !

 Amoureux de la nature ? Voici 10 activités pour découvrir les plus beaux paysages du Québec.

quebec baleine saint laurent saguenay

Baleine en plein repas, dans le parc marin du Saguenay      © UrsulaTscherter/QubécMaritime

Caïman, U2 et les autres

Le Saint-Laurent a ses habitués, qu’on revoit régulièrement. Et qu’on identifie artisanalement grâce à la photo ! Coloration, cicatrices, nageoire caudale… Tout y passe. Chaque photo est scrutée à la loupe. On a fini par attribuer aux baleines de cette région du Québec des petits noms affectueux, comme U2, pour l’un de ces rorquals communs : « Depuis 1984, chaque été à une ou deux exceptions près, il était là ». Hélas, on ne l’a pas revu depuis 2011. Il avait également des sosies, comme Caïman.

Info utile : pour faire leur connaissance, allez sur Baleines en direct.

quebec saint laurent tadoussac baleine observation

Baleine dans les eaux du Saint-Laurent      © UrsulaTscherter/QuébecMaritime

Un si joli village

Tadoussac a d’autres charmes. Comptant 850 à 900 âmes, c’est un village, mignon comme un cœur, où il faut apprendre « à vivre avec le vent ». Dès 1600, Pierre de Chauvin y établit un comptoir pour la traite (commerce des fourrures). Une réplique de ce postes de traite, construit selon les plans de Samuel de Champlain, peut être visitée.

Notre camp de base : l’adorable hôtel Tadoussac et son restaurant le Coverdale, offrant des fresques de toute beauté.

tadoussac quebec baleine observation nature

L’hôtel Tadoussac      © AnnieCrouzet

Photo de couverture : l’observation des baleines à Tadoussac ©MarcLoiselle/QuébecMaritime

par La Rédaction

Vos commentaires

Dommage d’encourager la grosse compagnie qui a le monopole de la croisière aux baleines et qui achète toute la publicité, plutôt que les locaux qui offrent un bien meilleur service et qui permettent à la Haute-Côte-Nord de survivre (j’entend ici les compagnies entre Tadoussac, Sacré-Coeur et les Escoumins) !

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage
Vos commentaires

Dommage d’encourager la grosse compagnie qui a le monopole de la croisière aux baleines et qui achète toute la publicité, plutôt que les locaux qui offrent un bien meilleur service et qui permettent à la Haute-Côte-Nord de survivre (j’entend ici les compagnies entre Tadoussac, Sacré-Coeur et les Escoumins) !

Laissez un commentaire

Bannière Adserver