Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Pays/régions > Petit tour en Savoie : la Vanoise en famille
Petit tour en Savoie : la Vanoise en famille

Petit tour en Savoie : la Vanoise en famille

Mis à jour le 27 novembre 2018 | ,
Publié le 18 juillet 2011

Par Marie-Hélène, auteure du Guide Evasion Savoie-Mont-Blanc

Un bon bol d’air frais, un immense espace protégé, 600 km de sentiers de randonnée et de nombreuses activités pour tous les âges dans les stations qui bordent le parc national… bienvenue en Vanoise ! Entre Haute Tarentaise et Haute Maurienne, cette région de pure montagne est un petit paradis où il fait bon naviguer avec ses enfants en plein été.

Camp de base au « petit Chamonix »

Pralognan la Vanoise, c’est une station-village pleine de charme et l’une des portes d’accès au parc de la Vanoise. On y croise de nombreux randonneurs et alpinistes qui viennent se renseigner à la Maison du parc, située dans les mêmes locaux que l’office de tourisme. On s’y plaît pour l’ambiance bon enfant du village : tous les jours sauf le week-end de la mi-juillet à la mi-août, les enfants jouent des coudes place de la Mairie ou dans la salle polyvalente (s’il pleut…) pour participer au festival des Marmottons qui propose ateliers de cirque et de magie et spectacle le soir à partir de 18h. Et c’est gratuit, il faut juste passer s’inscrire à l’office !

Marche au bois de la Glière… et touche !

Prêts pour une mise en jambe en douceur ? Sur les hauteurs de Pralognan, le sentier de découverte du bois de la Glière est facile, pas trop long (environ 1h de marche) et suffisamment ludique pour les enfants. La voiture posée au parking des Fontanettes (1km du centre de Pralognan, direction col de la Vanoise), il suffit ensuite de suivre la main peinte en jaune qui jalonne le sentier. La balade, bien ombragée, est très amusante : on passe entre deux rochers, on traverse un cadre en bois fixé entre deux arbres, on franchit un petit ponton, on marche sur des rondins ou des brindilles, on avance à l’aveugle en tenant une corde… comme Indiana Jones, ou presque ! Seul mot d’ordre : « Touchez dans la main » en plaçant ses doigts à l’endroit indiqué pour mieux sentir la mousse, l’écorce, les racines ou le rocher.

Ca glisse à la patinoire !

A Pralognan, le complexe sportif créé pour les Jeux Olympiques de 92 est ouvert tout l’été. Le top, c’est la patinoire, olympique elle aussi, qui fonctionne tous les jours de 16h à 18h et en nocturne les mardi et jeudi de 21h à 23h. Il faut voir tous ces bambins « casse-cou » grimpés sur leurs patins : à partir de la pointure 24 (environ 2 ans), un pack « sécurité » comprenant déambulateur, casque et genouillères les protège en cas de chute… malin et très efficace ! (04 79 08 74 88)

Nager en plein délire à Val d’Isère

Jour de pluie… et si l’on testait le centre aquasportif de Val d’Isère ? La route est un peu longue (1h30) depuis Pralognan mais on a tous envie de jouer dans l’eau : des bulles, des jets d’eau, une douche-champignon avec son chapeau rouge, un couloir réservé à la nage à contre courant et aussi un bassin « classique » pour ceux qui veulent faire des longueurs, c’est plus qu’il n’en faut. Malheureusement, nous n’avons pas le temps de tester les autres activités du centre, j’ai promis un dessert « maison » à la pâtisserie « les Clarines » et comme il ne pleut plus, on en profite pour flâner devant les vitrines de la rue principale.

Une nuit en refuge

D’accord, 150 m de dénivelé et à peine 500 m de marche, c’est « petit joueur » pour passer une nuit en refuge. Mais avec des enfants en bas âge, c’est déjà un début ! Sacs à dos bouclés, on rejoint le Roc de la Pêche en moins d’une heure et l’on découvre avec étonnement un refuge qui a tout d’un hôtel. Les chambres familiales ont chacune leur salle de bain, la déco n’est plus spartiate mais « montagne » et, surprenant dans un refuge, il y a même un jacuzzi et un hammam (payant tout de même !). Fini les ronflements des voisins, le repos est total et permet de se lever d’un bon pied pour partir à l’assaut du glacier du Génépy, ducirque des Nants, du chalet du Clou… ou de l’alpage du Ritord qui a le grand avantage d’être situé à proximité du refuge (à peine 3/4 d’ heure de marche) et de vendre du Beaufort !

En route pour la vallée des Belleville

La dernière semaine de juillet à Saint-Martin de Belleville, il y a du théâtre, des ateliers, une vraie chasse au trésor et même une balade sous les étoiles pour les « croés » (enfants). Et tous les soirs à partir de 17h, ceux qui participent au stage de théâtre donnent un petit spectacle place de la mairie. En attendant l’heure, on file aux Menuires pour grimper jusqu’au lac du Lou, jolie randonnée facilement accessible. Mais il faut batailler ferme pour inciter les enfants à continuer la promenade après s’être arrêté à l’alpage « à la Chasse », situé à côté du parking : des chèvres sur le toit de la ferme, des cochons à l’air libre, des lapins et des canards, c’est autrement plus séduisant qu’un petit effort pédestre !

« On revient quand ? ». Très perspicaces, les enfants ont bien compris qu’il y a des tonnes d’autres choses à faire en Vanoise !

Et vous, vous connaissez la Vanoise ? Partagez vos coups de coeur !

Retrouvez d’autres idées d’itinéraires et des bons plans dans le guide Evasion Savoie-Mont Blanc.

Laissez un commentaire