Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir la Toscane

Nos destinations > Pays/régions > Toscane : où faire de la randonnée ?
Toscane : où faire de la randonnée ?

Toscane : où faire de la randonnée ?

Mis à jour le 20 juin 2019 | ,
Publié le 17 juin 2019

Par Lucie Tournebize de L’occhio di Lucie

Entre une église Renaissance, une assiette de charcuterie locale, un verre de chianti et une visite de musée, la Toscane permet aussi de belles échappées nature. Lors d’un road trip le long de ses routes sinueuses aux allures de carte postale, il est bon de prendre le temps de s’arrêter pour parcourir à pied ses sentiers. D’autant plus que la randonnée ne vous fera renoncer à aucun des plaisirs toscans ! Au bord de la route, vous trouverez aussi bien des haltes culturelles que gourmandes. Nous avons sélectionné quelques itinéraires de randonnée adaptés aux goûts de chacun.

Retrouvez notre article pour tout savoir sur la Toscane avant de partir.

Randonnée thermale : Bagni San Filippo

La Toscane est célèbre pour ses thermes depuis l’Antiquité. Nombreux sont les établissements qui proposent des cures de soin ou de loisir. Mais on trouve aussi de nombreuses sources naturelles d’eau thermales où prendre un bain en pleine nature. Celles de San Filippo, dans la région du Val d’Orcia, peuvent être rejointes à pied. L’occasion d’une randonnée en pleine nature entre collines et bois. Les pas portent d’abord au torrent du Fosso Bianco puis à la Balena Bianca, un paysage créé par l’accumulation de calcaire blanc d’une forme étrangement similaire à celle d’une baleine bouche ouverte ! Avec une température à la source de 48° C, on peut s’y baigner toute l’année et en famille, car les bassins sont peu profonds.
Infos pratiques : l’accès aux thermes et la baignade sont entièrement libres.

Fosso Bianco, San Filippo, toscane randonnée

Fosso Bianco, San Filippo      © Drevs/shutterstock

Randonnée culturelle : l’annello del Rinascimento

Surplombée par le dôme de Brunelleschi, qui coiffe l’église de Santa Maria del Fiore, Florence est le symbole de la Renaissance. Ses trésors se concentrent dans le centre-ville mais se disséminent également dans toute la campagne alentours. Une randonnée circulaire de 100 km de long a été tracé pour les relier tous. On peut le diviser en étapes de 5 à 20 km, bien connectées au centre de Florence en transports. Entre oliviers et vignes, sur l’antique via Maremma, l’itinéraire conduit aussi bien à travers les plus classiques des paysages toscans qu’à la découverte de son patrimoine artistique et historique.
Durée : à ceux qui voudraient faire la randonnée complète, il est conseillé de partir du Castello di Calenzano et de prévoir 4 à 5 jours de randonnée.

Randonnée spirituelle : le chemin d’Assise

Si vous n’avez pas le temps de parcourir les 300 km de cette randonnée spirituelle qui mène de la Toscane jusqu’au centre de l’Ombrie et la ville de saint François, vous pouvez l’emprunter le temps d’une journée. En gagnant par exemple le sanctuaire de Verna, agrippé à la roche au cœur des Apennins. La tradition veut que saint François y ait reçu les stigmates. Le sentier part alors du village de Biforco pour grimper jusqu’au sanctuaire.
Difficulté : une randonnée de 7 km aller, plutôt accessible.

sanctuaire de Verna Toscane randonnée

Vue aérienne du sanctuaire de Verna,      ©  Michal Szymanski/shutterstock

Randonnée littéraire : le chemin de Dante

Dante, exilé, quitte la Toscane à pied pour rallier Ravenne, en Émilie-Romagne. En chemin, il écrit la Divine Comédie, s’inspirant parfois des cascades et des bois qu’il traverse. Un chemin balisé retrace son parcours, partant de Florence en longeant l’Arno avant de s’escarper vers les montagnes. On peut aussi se diriger vers l’autre branche de la boucle, en prenant le train pour Dicomano. De là part un sentier assez raide qui conduit, à travers les châtaigneraies, aux confins de la région dans le village de San Godenzo.
Difficulté : une randonnée d’un niveau plutôt intermédiaire car elle comprend 800 m de dénivelé positif.

Randonnée insulaire : Monte Capanne sur l’île d’Elbe

Merveilleuse île d’Elbe ! Pour changer de ses plages de rêves et des eaux claires de la Méditerranée, prenons de la hauteur. Départ de cette randonnée au village de Marcianna, à 400 m d’altitude, pour gagner le sommet de l’île, Monte Capanne, à 1 000 m. Le sentier se déroule dans la châtaigneraie semée de genêts, avant d’atteindre le point de panorama final. On peut alors faire demi-tour ou continuer en descendant vers la mer. La descente porte au bourg des Mure, village de pierre datant de l’âge de bronze, pour terminer par le hameau de Pomonte, avec ses quelques maisons sur la mer.
Difficulté : la randonnée complète de 16 km est d’une difficulté moyenne.

Monte Capanne, île d’Elbe toscane randonnée

Monte Capanne, île d’Elbe      ©  Mor65_Mauro Piccardi/shutterstock

Randonnée gourmande : marcher sur la route du vin

Autre plaisir incontournable de la Toscane, celui de la dive bouteille. Les étiquettes déclinent des noms célèbres : Chianti, Montepulciano, San Giovese… La route des vins sillonne la Toscane et peut aussi se parcourir à pied. La région du Chianti s’y prête à merveille. Vins délicieux, vignes à perte de vue, peu de dénivelé : l’expérience est accessible et agréable. On part ainsi du village de Greve in Chianti pour rejoindre Castellina in Chianti. Sur le chemin, d’une cave à l’autre, on s’interrompt pour déguster vins, huile ou fromages directement chez les producteurs.
Durée : la randonnée de Greve in Chianti à Castellina in Chianti s’étend sur 20 km.

Vous êtes très gourmands ? Voici 10 spécialités à goûter absolument en Toscane !

 

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage