Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Pays/régions > Le Vietnam au fil de l’eau
Le Vietnam au fil de l’eau

Le Vietnam au fil de l’eau

Mis à jour le 20 juin 2019 | ,
Publié le 21 mars 2011

Par Cécile Petiau, éditrice baroudeuse

Deux semaines au Vietnam en janvier, c’est fantastique mais très court… Après de longues discussions, nous avons choisi un itinéraire qui permet de découvrir le Vietnam au quotidien, la vie sur et autour de l’eau : mythique baie d’Along, villages et marchés flottants, balades en sampans et paysages de carte postale…

La Baie d’Along, mystère, rêve et poésie !

C’est vrai, la baie d’Along est unique, mais elle est aussi très touristique. Aussi, cela vaut vraiment la peine de prendre deux, voire trois jours, pour s’éloigner du circuit classique et découvrir le côté moins connu de la baie, depuis l’île de Cat Ba. L’idéal est de louer à plusieurs une jonque, pour une mini croisière. Bien sûr c’est un peu plus cher, mais reste abordable, et exceptionnel… On navigue sur une eau vert turquoise au travers des quelques 3 000 îlots, vers les baies de Tulong et Lan ha. Les paysages sont saisissants, les lumières irréelles et la vie à bord très conviviale… L’équipage se fait un point d’honneur à nous servir des repas « maison », toujours à base de fruits de mer frais. Le bateau fait halte pour la nuit au cœur de la baie. Dîner arrosé d’alcool de riz… c’est magique ! Le meilleur reste à venir, au petit matin, lorsqu’on se réveille entouré de ces rochers aux formes fantasmagoriques… Et si c’était à refaire, nous n’y passerions pas 3 jours, mais une semaine… Plusieurs agences proposent ce type d’excursions depuis Hanoi. Attention, pendant la haute saison, il vaut mieux s’y prendre à l’avance.

Hué et la rivière des parfums

Après un courte étape dans Hanoi, et un vol d’une heure, nous voici à Hué, capitale historique du pays. Dans le dédale des cours de la cité impériale, nous revivons les rites et fastes de la cour, avant de nous balader au hasard des petites rues de l’ancienne ville coloniale. Hué est aussi réputée pour sa cuisine et nous ne manquerons pas de goûter toutes ses spécialités au restaurant Paradise Garden. Le lendemain, balade en sampan, sur la rivière des parfums, jusqu’à la pagode de la Vieille Dame céleste. C’est un des sanctuaires bouddhiques les plus vénérés de Hué.

L’après-midi, découverte des spectaculaires mausolées impériaux, manifestations démesurées du culte des ancêtres. Selon la tradition chinoise, les empereurs vietnamiens se préoccupaient de leur vivant de faire construire « des royaumes pour l’au-delà ». Intégré à la nature, le mausolée devait être placé au centre d’un parc aux essences rares, avec un enclos pour protéger le défunt, un pavillon pour évoquer son existence, un temple pour le repos de son âme. Ce sont aujourd’hui de véritables havres de paix, parfaits pour une petite pause « verte ».

Hoi An, les plaisirs de la mer

Encore une heure de route pour rejoindre Hoi An, par la fameuse route mandarine (sous une pluie battante, nous ne verrons donc rien). Hoi An, ou « le port aux passants lointains »… Il y a trois siècles, les marchands y déposaient leurs cargaisons de porcelaines et d’épices. Puis le port s’ensabla et tomba dans l’oubli. Hoi An est devenue une ville musée, le centre ayant été miraculeusement épargné par les destructions et les bombardements. Les environs sont charmants, on se balade à vélo, jusqu’à la très belle plage où il est possible de se baigner (mais attention, les courants sont très violents). Question shopping, Hoi An est l’endroit idoine pour se faire confectionner des vêtements sur mesure chez le célèbre Yali (un costume en 24h, qualité parfaite !).

Le delta du Mékong

Un dernier vol entre Danang et Ho Chi Minh, avant de rejoindre Sadec, pour un périple au travers du delta du Mekong. Le delta regroupe 9 provinces, reliées par des routes, des chemins de terre, des voies d’eau sillonnées de barges gorgées de nourriture et de bateaux aux proues décorées d’yeux destinées à chasser les mauvais esprits. La meilleure façon de découvrir la région est de louer une moto et de rouler au hasard, suivre les petits sentiers entre les vergers et emprunter une petite barque pour se mêler aux marchés flottants. Idéal pour passer la nuit, la maison ancienne de l’île de Cai Be, restaurée dans le style traditionnel. On nous reçoit en famille et la maîtresse de maison nous servira un festin pantagruélique…

Et vous, qu’avez-vous préféré au Vietnam ? Racontez vos souvenirs !

Retrouvez nos plus beaux itinéraires et nos meilleures adresses dans le guide Evasion Vietnam.

Si vous voulez en savoir plus sur ce pays, consultez nos articles :

Comment préparer les rouleaux de printemps ?
Idées de randonnées au Vietnam


Vos commentaires

Nous aussi, nous avons fait un circuit de 2 semaines au Vietnam. Nous avons particulièrement aimé les dégradés de vert dans les rizières, la région de Sapa où l’on a l’impression d’être dans un autre monde, la Baie d’Halong, bien sûr, et SURTOUT, SURTOUT, la gentilesse des habitants !

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Vos commentaires

Nous aussi, nous avons fait un circuit de 2 semaines au Vietnam. Nous avons particulièrement aimé les dégradés de vert dans les rizières, la région de Sapa où l’on a l’impression d’être dans un autre monde, la Baie d’Halong, bien sûr, et SURTOUT, SURTOUT, la gentilesse des habitants !

Laissez un commentaire