Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Villes > 10 idées pour découvrir Séville autrement
10 idées pour découvrir Séville autrement

10 idées pour découvrir Séville autrement

Mis à jour le 2 janvier 2020 | , ,
Publié le 6 octobre 2014

Par Natasha Penot, auteur pour le blog Évasion

Bijoux cachés, balades au calme, expériences insolites et bons plans pour partager un moment authentique avec les Sévillans… Dix bonnes idées pour découvrir Séville autrement et s’enticher, loin des foules, de pépites oubliées des routes touristiques.

Grimper sur les toits de la cathédrale

Les toits de la plus grande cathédrale gothique au monde rien que pour vous (ou presque) ? Les visites guidées de Las Cubiertas vous ouvrent les portes d’un monde fascinant de pinacles, coupoles sculptées et gargouilles étranges. Culminant à 30 m de hauteur, les terrasses en disent long sur l’histoire de ce joyau universel et offrent des points de vue inédits : vous n’aurez jamais été aussi proche de la Giralda !
Le conseil du Guide Évasion : Attention, la réservation est obligatoire et le nombre de places limité.

Déambuler dans le romantique jardin des Délices

Le Jardín de las Delicias porte bien son nom car oui, c’est avec délice que l’on flâne dans ce petit coin de verdure blotti entre le très couru parc María Luisa et le fleuve Guadalquivir. Créé au XVIIIe s. et réaménagé au XIXe s., ce jardin presque secret vous plonge au cœur de la Séville romantique, entre fontaines et essences exotiques. En foulant les petits sentiers, on est loin, très loin, du brouhaha du centre-ville… et c’est tant mieux !
Le conseil du Guide Évasion : Admirez les gloriettes, monuments à la gloire des grands écrivains espagnols !

Jardín de las Delicias

Jardín de las Delicias
     ©  Natasha Penot

Voyager dans les années 20 au cœur du Barrio d’El Porvenir

Étonnement, peu de touristes s’aventurent dans le quartier de l’Avenir aménagé aux abords du parc María Luisa pour l’Exposition ibéro-américaine de 1929. Dessinées par les plus grands architectes sévillans de l’époque, dont le génial Aníbal González, les villas régionalistes, Art nouveau ou modernistes rivalisent de coquetterie le long de rues plantées d’orangers et de bougainvillées.
Le conseil du Guide Évasion : Pendant la balade, payez-vous une tranche de vie locale au comptoir de la Casa Palacios (C. Progreso, 7 et C. Porvenir, 4), un bar-épicerie de 1926 encore dans son jus : l’ambiance y est aussi authentique que le jambon est fameux !

Surplomber la ville du haut de la Torre de los Perdigones

Si vous passez par la Macarena, grimpez dans la Torre de los Perdigones, dernier vestige d’une ancienne fabrique de munitions en plomb. Une chambre noire aménagée au sommet de cette tour de 45 m livre une vue fascinante de la ville projetée sur une table concave, grâce à un jeu de miroirs réfléchissants. Espionner les passants sans être vu ? Inutile de dire que les enfants adorent !
Le conseil du Guide Évasion : Moitié moins haut que celui de la Giralda, le mirador livre l’un des panoramas les plus spectaculaires sur Séville, la foule en moins.

Torre de las Perdigones

Torre de los Perdigones
     ©  Natasha Penot

Chiner des souvenirs poétiques sur les pas de Carmen

Marre des bazars à touristes remplis de made in China ? Poussez la porte des Secrets de Carmen, une ravissante petite échoppe de souvenirs, installée dans la rue même où la célèbre gitane rencontrait ses amants. Affiches d’opéra rétro, vinyles sous cadres, bibelots nostalgiques, savons à l’orange… on respire ici le parfum désuet et romantique de la Séville d’antan avec des pièces vintage, artisanales ou issues de la création locale.
Le conseil du Guide Évasion : Cette adresse secrète ne se souffle qu’aux bon(ne)s copin(e)s…

Les Secrets de Carmen séville

Les Secrets de Carmen
     ©  Natasha Penot

Vivre une épopée high-tech au Pavillon de la Navigation

Cap sur la Cartuja, site de l’Expo’92, où le Pabellón de la Navegación embarque les petits comme les grands dans l’aventure maritime sévillane. Le parcours est interactif, truffé d’animations sonores et de jeux vidéo sur grand écran pour jouer au pirate… ici on s’instruit en s’amusant !
Le conseil du Guide Évasion : En bonus, le billet d’entrée donne accès à la Torre Schindler adjacente : du haut de ses 65 m, l’Isla de la Cartuja et ses pavillons futuristes sont à vos pieds.

Pabellon de la Navegacíon séville

Pabellón de la Navegación
     ©  Natasha Penot

Pister l’art contemporain dans le monastère de la Cartuja (CAAC)

Entre les vestiges insolites de l’Expo’92, le musée d’art le plus décoiffant de la ville ! Fondé en 1400, le monastère de la Cartuja a troqué ses frères chartreux pour les trublions de l’art contemporain andalou et international. Dans ce havre silencieux et riche d’histoire (Christophe Colomb et les troupes de Napoléon sont passés par là avant que la faïencerie Pickman n’y plante ses fours et cheminées), sur fond d’architecture gothique, les expos du CAAC (Centro Andaluz de Arte Contemporáneo) n’en sont que plus décapantes !
Le conseil du Guide Évasion : Aventurez-vous dans le jardin-potager, une merveille qui mérite à elle seule le détour…

Monasterio de la Cartuja séville

Monastère de la Cartuja
     ©  Natasha Penot

Siroter une bière 100 % sévillane

Dans les bars de Séville, on sert invariablement la célèbre Cruzcampo et, à la longue, on peut trouver ça un brin monotone. Pour débusquer des saveurs plus confidentielles, il faut arpenter les allées du marché couvert de Triana, où se cache la seule micro-brasserie artisanale de la ville. Fondée par deux copains, Taïfa distille de belles blondes naturelles aussi rafraichissantes que dépaysantes !
Le conseil du Guide Évasion : Taïfa est le point de chute idéal pour l’aperitivo : accompagnez votre bière de tapas de charcuterie ou de fromage piochés sur les étals du marché.

Danser le Flamenco traditionnel dans une peña flamenca…

Les spectacles des tablaos (cabarets andalous) sont en général d’excellente qualité, mais côté ambiance, le public composé d’étrangers est décidément un peu trop frileux… Une alternative plus authentique et 100 % locale ? Les peñas flamenca, des associations de quartier où amis et familles se réunissent autour de la passion du flamenco. Spectacles amateurs ou chants et danses spontanés, vous partagerez un moment inoubliable avec les Sévillans dans ces lieux sans chichis mais follement conviviaux ! Et en plus, c’est gratuit ou presque.
Le conseil du Guide Évasion : Pour s’informer des soirées, consultez l’agenda culturel El Giraldillo.

…ou assister à un opéra intimiste au marché d’El Arenal

Carmen, Les Noces de Figaro, Don Giovanni, Le Barbier de Séville… Séville a inspiré une centaine d’œuvres d’opéra et a été désignée à ce titre première ville de la musique par l’Unesco en 2006. Si le Teatro de la Maestranza est le haut lieu de l’opéra à Séville, on aime aussi l’intimité de Sevilla de Ópera, une petite salle façon tablao nichée dans le marché d’El Arenal.
Le conseil du Guide Évasion : La Sevilla de Ópera propose non pas des opéras complets mais des grands airs tirés d’opéras célèbres en relation avec Séville.

Entrée du marché de l'Arenal séville

Entrée du marché d’El Arenal
     ©  Natasha Penot

Envie d’encore plus de Séville originale ? Découvrez de ce pas la movida sévillane.

Image à la Une : Vue des toits de la cathédrale © Natasha Penot
Vos commentaires

Je reviens d’un séjour en Andalousie, et je voudrai vous signaler que contrairement à ce qui est indiqué dans votre guide, l’entrée de la cathédrale à Cadix n’est pas libre, mais de 5 euros, et il faut savoir que la dite cathédrale est en travaux, donc peu de choses à voir en raison des filets de protection.
D’autre part l’accès du sommet de Gibraltar peut se faire jusqu’à 19 h 45 et non 17 h 15.
Enfin votre guide ne fait pas mention du village certes petit, mais intéressant, de Zuheros.
Voilà vous souhaitiez que nous vous communiquions nos éventuelles infos.
Sincère considération.

Merci beaucoup pour ces informations ! Notre auteur part très bientôt sur le terrain pour la mise à jour et il tiendra compte de vos remarques…

Super conseils pour passer du bon temps dans Séville!! Je pars dans deux semaines et j’aimerais avoir quelques conseils sur les logements : avez vous deja entendu parler de Genteel Home? https://www.genteel-home.com/ Merci d’avance pour vos réponses

Bonjour nous ne connaissons pas cet hébergement…

Le jardin des délices est à l’état d’abandon.Dommage il devait être joli dans le passé mais aujourd’hui certains lampadaires sont cassés, des mauvaises herbes ont pris le pas sur le jardin.Beaucoup de détritus jonchent sur le sol.
L’avenue à coté est bruyante.

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Vos commentaires

Le jardin des délices est à l’état d’abandon.Dommage il devait être joli dans le passé mais aujourd’hui certains lampadaires sont cassés, des mauvaises herbes ont pris le pas sur le jardin.Beaucoup de détritus jonchent sur le sol.
L’avenue à coté est bruyante.

Bonjour nous ne connaissons pas cet hébergement…

Super conseils pour passer du bon temps dans Séville!! Je pars dans deux semaines et j’aimerais avoir quelques conseils sur les logements : avez vous deja entendu parler de Genteel Home? https://www.genteel-home.com/ Merci d’avance pour vos réponses

Laissez un commentaire

Les articles les plus lus