Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir Amsterdam

Nos destinations > Villes > Dans quel quartier loger à Amsterdam ?
Dans quel quartier loger à Amsterdam ?

Dans quel quartier loger à Amsterdam ?

Mis à jour le 3 décembre 2018 |
Publié le 10 novembre 2015

Par Marion de Allez Gizèle

Réputée pour être l’une des villes les plus agréables d’Europe, Amsterdam accueille chaque année des millions de visiteurs. Il faut dire qu’avec ses interminables canaux, ses façades d’immeubles penchées, ses nombreux musées et son goût (très) prononcé pour le vélo, « Dam’ », comme la surnomment certains voyageurs, a de quoi tenter le visiteur. Du branché Jordaan au sulfureux Quartier rouge, en passant par l’ultramoderne Noord, passage en revue des quartiers où loger à Amsterdam.

Le sulfureux et touristique Quartier rouge

Symbole d’Amsterdam dans le monde entier, le « Red light district » (ou Quartier rouge) est le lieu de tous les possibles de la ville. C’est dans cette zone centrale que l’on peut longer les fameuses vitrines, haut lieu de la prostitution européenne, et s’arrêter dans les innombrables coffee shops qui viennent parfaire le décor de ce coin ultratouristique. Si la zone est plutôt glauque une fois la nuit tombée, elle n’en reste pas moins idéalement située. Elle peut donc constituer un bon point de chute pour ceux et celles qui ne craignent pas le bruit et l’ambiance qui y règnent.

Infos pratiques
Budget : faible à moyen.
Points forts : le Quartier rouge est une zone hypercentrale et animée à toute heure.
Points faibles : le coin est très touristique et l’on peut assister à des situations nocturnes assez surréalistes. Mieux vaut avoir le cœur bien accroché.
Adresse : si vous souhaitez loger au cœur du Quartier rouge et que vous comptez faire la fête, St Christopher’s at the Winston (Warmoesstraat 131, +31 20 623 1380) est l’hôtel-auberge idéal. Clientèle jeune, chambres décorées par des artistes hollandais, bar-discothèque et prix abordables (à partir de 25 € la nuit en dortoirs).

Luxe, art et volupté dans le Quartier des musées

Le Quartier des musées, ou Museumkwartier, fait partie du vieux sud de la ville : Oud-Zuid. Il concentre enseignes luxueuses et musées emblématiques, dans un cadre calme et bucolique : l’endroit idéal pour les amateurs de tranquillité. C’est en effet au cœur du Museumkwartier, autour de la place Museumplein, que se trouvent deux des plus prestigieux musées d’Amsterdam : le Rijksmuseum et le musée Van Gogh. C’est également là que l’on trouve l’un des symboles modernes de la ville, le célèbre écriteau « IAMSTERDAM » où l’on ne compte plus les selfies quotidiens. À quelques ruelles de là, le Vondelpark est quant à lui un véritable poumon vert dans la ville. Les locaux aiment se retrouver dans ce parc de 48 ha pour pique-niquer ou flâner en famille. Les amateurs de shopping ne seront pas en reste : la rue P. C. Hooftstraat concentre un grand nombre de magasins, dont de nombreuses enseignes de luxe (Vuitton, Chanel). De quoi repartir les bras chargés de paquets de votre séjour à Amsterdam.

Infos pratiques
Budget : élevé, on est ici dans l’une des zones les plus bourgeoises de la ville.
Points forts : si la zone accueille beaucoup de touristes en journée, elle se révèle très calme une fois la nuit tombée.
Points faibles : qui dit calme nocturne dit aussi manque d’animation. Soyez prévenus.
Adresse : le Museumzicht (Jan Luijkenstraat 22, +31 20 671 2954) est un micro hôtel (4 chambres) convivial et écolo, situé face au Rijksmuseum. Comptez env. 100 € la nuit.

Nieuwmarkt, l’un des plus anciens quartier de la ville

Situé tout près de la gare centrale, juste à côté du quartier rouge, le Nieuwmarkt est aujourd’hui le quartier chinois d’Amsterdam, comme en témoignent les panneaux bilingues qui indiquent le nom des rues. La proximité de la gare en fait une solution de logement parfaite pour ceux qui souhaitent séjourner dans l’hypercentre et être au plus près des transports. C’est aussi à Nieuwmarkt que l’on peut admirer le Waag, l’une des anciennes portes d’entrée de la ville.

Infos pratiques
Budget : moyen.
Points forts : la quartier est central, proche du quartier rouge et des transports en commun.
Points faibles : mis à part le Waag, la zone est sans réel intérêt d’un point de vue touristique.
Adresse : tout proche de Nieuwmarkt, Misc Eatdrinksleep (Kloveniersburgwal 20, +31 20 330 6241) est une maison de canal reconvertie en mini boutique hôtel (6 chambres, dont 3 avec vue sur le jardin) plein de charme et 100% écolo (on aime les produits fermiers bio servis au petit déjeuner). Tout ceci à tout de même un prix : à partir de 165 € la chambre double.

amsterdam

Amsterdam      © Allez Gizèle

Le dédale des 9 rues et ses nombreuses boutiques

Véritable dédale de ruelles aux immeubles penchés, les 9 rues relient les canaux du centre-ville entre eux. La zone déborde de minuscules boutiques de fringues et de petits cafés où entrer se réchauffer pour déguster un cappuccino. Tout au long de l’année, c’est l’un des coins les plus agréables (quoique très touristique) d’Amsterdam. Les voyageurs qui parviennent à y trouver un hôtel ou un appartement à louer se trouvent ici au cœur de l’un des joyaux de la ville où il fait bon chiner pendant des heures. Un site Internet recense par ailleurs tous les magasins de la zone.

Infos pratiques
Budget : de moyen à élevé. On peut trouver de nombreux appartements à louer.
Points forts : pittoresque et agréable, le quartier des 9 rues pullule de petites adresses à découvrir.
Points faibles : peu d’hébergements, la zone reste quand même minuscule à l’échelle de la ville.
Adresse : pour loger dans le quartier, vous trouverez votre bonheur sur AirBnb.

Jordaan, l’ancien quartier ouvrier devenu so cool

Ancien quartier ouvrier en forme de croissant situé à l’ouest du centre-ville, Jordaan est devenu en quelques années un haut lieu de la branchitude locale. Aujourd’hui, c’est l’un des quartiers les plus agréables de la ville et l’on y trouve une multitude de restos et de boutiques, auxquels s’ajoutent quelques vieux cafés bruns qui résistent encore à l’envahisseur hipster. C’est aussi là qu’a lieu chaque lundi un grand marché aux puces sur la place Noorderkerk et un marché bio le samedi. Avec son atmosphère de village, ses immeubles sans âge et leur petits jardins, baptisés « Hofjes », le Jordaan est très prisé des artistes et des étudiants. C’est aussi, pour l’instant, une zone relativement épargnée par le tourisme de masse, surtout du côté de Westerpark.

Infos pratiques
Budget : moyen, on trouve de nombreux appartements à louer dans le quartier.
Points forts : son atmosphère de village si particulière et ses nombreux restaurants.
Points faibles : Jordaan n’est pas vraiment dans le centre d’Amsterdam. De plus, la zone regorge de gens à barbe et à casquette, à éviter si l’on veut s’éloigner du « total cool ».
Adresse : situé en bordure d’un canal tranquille, l’hôtel Van Onna (Bloemgracht 102, +31 20 626 5801) est un établissement familial réparti dans trois jolies maisons. Les chambres sont claires et agréables et le petit déjeuner compris. À partir de 45 € la chambre simple et 65 € la double.

amsterdam

Amsterdam      © Allez Gizèle

De Pijp, le petit frère à la cool du Jordaan

Situé à l’ouest de Oud-Zuid, De Pijp s’est transformé en quelques années. Aujourd’hui, il est considéré par la jeunesse locale comme l’un des quartiers les plus cools de la ville. Au rayon des choses à voir, De Pipj abrite l’un des marchés les plus connus d’Amsterdam : l’Albert Cuypmarkt, où l’on trouve aussi bien de la viande, des légumes et du fromage que de la vaisselle et des fleurs. Tout autour de la zone ont fleuri des restos et des cafés dans lesquels se poser après s’être promené au milieu des étals. C’est aussi à De Pijp que l’on peut visiter la célèbre brasserie Heineken.

Infos pratiques
Budget : pour l’instant, les prix restent très corrects dans cette zone. On y trouve quelques hôtels, et de nombreux appartements à louer.
Points forts : le quartier à l’ambiance décontractée regorge de petites adresses.
Points faibles : hormis la brasserie Heineken, ce n’est pas ici que vous trouverez nombre d’attractions touristiques.
Adresse : à l’Hotel V Amsterdam (Weteringschans 136, +31 20 662 3233), 3-étoiles culturel et écolo en plein cœur de De Pijp, les maîtres-mots sont confort, design vintage et originalité. Et le tout à des prix raisonnables : à partir de 70 € la nuit.

Le Grand Noord, la vie au-delà des itinéraires touristiques

Entièrement réhabilitée, la partie nord de la ville constitue l’autre visage d’Amsterdam, loin des canaux et des vitrines habituelles. La zone a tout d’un nouveau quartier ultramoderne et agréable mais ne conviendra pas à celles et ceux qui veulent être au plus près des sites touristiques. En effet, bien que proche des principaux quartiers de la ville, le Noord est relativement difficile d’accès, et il faut emprunter un ferry gratuit pour s’y rendre. Une fois sur place, c’est souvent le bâtiment futuriste du musée du Film EYE, à la fois cinéma, musée et fonds d’archives cinématographiques, qui saute aux yeux des visiteurs.

Infos pratiques
Budget : moyen mais très peu d’offre d’hébergement pour l’instant.
Points forts : Noord est un quartier à l’architecture futuriste. C’est là que se trouvent le musée du Film Eye, l’espace culturel le Tolhuistuin et la Tour A’DAM, la plus haute tour d’Amsterdam, qui ouvrira ses portes en 2016.
Points faibles : la zone est très excentrée, il faut emprunter un ferry pour se rendre dans le centre d’Amsterdam (toutefois gratuits et fréquents).
Adresse : L’hôtel NH Amsterdam Noord (Distelkade 21, +31 20 634 8000) est un très bel établissement situé dans le quartier Noord qui propose de vastes chambres décorées avec soin, un bar et un restaurant. À partir de 100 € la nuit.

amsterdam

Amsterdam      © Allez Gizèle

Plantage et Jodenbuurt, l’Est historique

Situés au sud est de la ville, les quartiers de Plantage et de Jodenbuurt regorgent de sites touristiques à visiter. Plus aérés que le district de Centrum (le centre-ville), ils sont réputés pour être plus calmes. Jodenbuurt est l’ancien quartier juif d’Amsterdam situé non loin de la place Rembrandtplein. À deux pas de là se trouvent le zoo de la ville, le musée de l’Ermitage (plus petit que son frère russe) et le jardin botanique. Les amateurs d’histoire et de culture pourront donc y étancher leur soif de savoir avant de s’aérer l’esprit à Oosterpark, l’un des nombreux parcs publics d’Amsterdam.

Infos pratiques
Budget : moyen.
Points forts : bien que située hors du centre-ville, la zone regorge de sites à visiter.
Points faibles : son côté excentré et calme pourra en rebuter plus d’un.
Adresse : Installé dans un ancien orphelinat récemment rénové, Arena (‘s-Gravesandestraat 51, +31 20 850 2400) est un établissement à la déco lounge et aux chambres design, disposant d’un jardin, d’un café restaurant et d’une… boîte de nuit ! Très écolo, il a reçu le label « Green Key » pour sa gestion durable. À partir de 100 € la nuit.

Les docks de l’Est : balade architecturale à Oostelijk

Considéré au XIXe s. comme une zone industrielle florissante, le quartier des docks de l’Est, situé au nord-est du centre-ville, a longtemps été laissé à l’abandon. Réhabilité en 1990, il est aujourd’hui devenu, au fil des rénovations et des reconstructions, un véritable laboratoire urbain et architectural. De Java à KNSM, en passant par Borneo (passé colonial oblige), les presqu’îles entièrement réaménagées regorgent de promenades architecturales à faire en solo, à deux ou en famille. Outre ses cafés et ses très nombreuses galeries d’art, Oostelijk accueille également une salle de concerts de jazz et de musique contemporaine : le Muziekgebouw aan ‘t IJ.

Infos pratiques
Budget : moyen. On trouve quelques hôtels et de nombreux appartements à louer dans ce coin-là de la ville.
Points forts : Oostelijk est une véritable pépite architecturale et un quartier très agréable pour se balader.
Points faibles : malgré son réseau de ponts et de canaux, le quartier des docks de l’Est reste loin du centre-ville pour certains voyageurs.
Adresse : l’énigmatique et imposant Hôtel Lloyd (Oostelijke Handelskade 34, +31 20 561 3636) est situé dans une ancienne prison pour jeunes entièrement réaménagée.

amsterdam

Amsterdam      © Allez Gizèle

Pratique

Comment se rendre à Amsterdam ? Le plus simple et le plus rapide est d’embarquer à bord du Thalys. Comptez environ 3h20 de trajet entre Paris et Amsterdam.

Image à la Une : ©Allez Gizèle
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage