Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Villes > J’ai visité le musée Guggenheim de Bilbao
J’ai visité le musée Guggenheim de Bilbao

J’ai visité le musée Guggenheim de Bilbao

Mis à jour le 27 novembre 2018 | , ,
Publié le 29 mai 2012

Par Jean, éditeur au Guide Évasion et fan d’architecture

De la science-fiction. Quand je suis arrivé à Bilbao pour la première fois, le musée Guggenheim m’est apparu sans crier gare, au creux du dernier virage avant de pénétrer dans la ville. À la manière d’un vaisseau spatial futuriste, il flottait sur la ville, arrimé au bord de la rivière Nervion.

Bilbao : le temps de l’industrie

Bilbao est une ville industrieuse. Longtemps fief des chantiers navals, de l’industrie lourde et environnée de mines, elle a subi de plein fouet le ralentissement industriel de la vieille Europe. Un pari fou est alors lancé : créer une antenne du musée Guggenheim (alors installé à New York et Venise) dans cette ville peu touristique de la côte basque.

L’architecte Frank Gehry à l’œuvre

Le projet est alors confié à l’architecte Franck Gehry, comme il avait été confié 50 ans plus tôt à Frank Lloyd Wright pour réaliser le Guggenheim de New York. Gehry signe là l’œuvre qui fera de lui un architecte star, aujourd’hui courtisé par le monde entier. Le musée ouvre dès 1997.

Le Guggenheim de Bilbao, un musée œuvre d'art

Le Guggenheim de Bilbao, un musée œuvre d’art      © Creative Commons

 

Musée géant de titane et d’acier

De l’extérieur le bâtiment fait plus penser à une gigantesque sculpture qu’à un musée. Ses parois de métal, formes variées constituant une carapace aérodynamique, reflètent la lumière dans toutes ses nuances, par tous les temps.

Louise Bourgeois, Jeff Koons : bienvenue au musée

Un curieux attelage s’ébroue sur les terrasses, le long du fleuve et autour du musée. Je tombe nez-à-nez avec une araignée filiforme — crée par Louise Bourgeois — avant de rencontrer un grand cabot de 10 m de haut composé de fleurs — imaginé par Jeff Koons. Mais il est temps d’entrer dans le musée.

L'arraignée de Louise Bourgeois devant le musée de titane

L’araignée de Louise Bourgeois devant le musée de titane      © Creative Commons MykReeve

 

Guggenheim Bilbao : une œuvre d’art en soi

L’intérieur est, là encore, d’une grande audace et radicalité : un vaste atrium me permet d’appréhender la dimension générale du bâtiment : quel espace ! De nombreuses pièces se répartissent autour de ce point central, mais chacune semble pouvoir exister seule, avec son univers, ses œuvres et ses collections.

Des collections impermanentes

Les collections exposées sont rarement les mêmes d’une année sur l’autre : elles tournent entre les différents Guggenheim du monde. Aujourd’hui l’aile du rez-de-chaussée, massive et oblongue, présente les gigantesques œuvres de Richard Serra. Je joue à cache-cache dans ses imposantes plaques courbées rouille, qui me placent face à ma petitesse et à mes questionnements.

les œuvres de Richard Serra au Guggenheim de Bilbao

les œuvres de Richard Serra au Guggenheim de Bilbao      © Josemere

 

Ascenseurs de verre pour vision futuriste

Des ascenseurs de verre permettent d’accéder au reste du musée en se propulsant au milieu des volumes impressionnants du musée. Arrivé au dernier étage je domine la ville, avec ses nouveaux quartiers futuristes, ses bâtiments industriels du XIXe et, au loin, son centre ancien (casco viejo).

Bilbao a réussi sa mue, et le Guggenheim en a été le point de départ. Une belle découverte et un musée exceptionnel, dans la forme comme dans le fond.

Jeff Koons sur la terrasse du Guggenheim à Bilbao

Jeff Koons sur la terrasse du Guggenheim à Bilbao      © Jean Tiffon

Vous avez déjà visité le Guggenheim ? Racontez-nous dans la partie commentaires.

Vos commentaires

Bilbao est une très jolie ville du nord de l’Espagne que j’ai eu la chance de visiter à plusieurs reprises. Le musée Guggenheim qui donne à la ville une reconnaissance mondiale est fantastique, mais ce n’est pas tout. Il faut aussi visiter le Casco Viejo, se promener dans la ville moderne appelée « l’Ensanche », pour les amateurs de shopping, vous serez au paradis et les amoureux de bonne cuisine ne seront pas en reste non plus.
Si vous me permettez, voici deux liens vers deux articles que j’ai écrit sur Bilbao en complément des informations présentées dans ce site :
http://www.vacancesespagne.fr/Bilbao/articles/un-weekend-a-bilbao
http://www.vacancesespagne.fr/Bilbao/articles/guide-touristique-de-bilbao
J’espère que vous apprécierez…

Bonjour,

Combien de temps est-il nécessaire pour visiter le musée?

Tout dépend de ce qui vous intéresse en termes de visite. Si vous souhaitez concentrer votre programme sur les expositions temporaires, la visite peut se dérouler en 1h environ, jusqu’à 5h si vous voulez véritablement partir à la découverte de toutes les collections du musée. Pour plus de détails, je vous invite à suivre ce lien : http://www.guggenheim-bilbao.es/fr/informations-pratiques/routes/ En espérant que cela puisse vous aider.

Noter qu’il faut arriver au bon de commande final pour qu’on vous dise que le billet est valable toute la journée, même si on sort, à partir de l’heure indiquée.

Laissez un commentaire
Vos commentaires

Noter qu’il faut arriver au bon de commande final pour qu’on vous dise que le billet est valable toute la journée, même si on sort, à partir de l’heure indiquée.

Tout dépend de ce qui vous intéresse en termes de visite. Si vous souhaitez concentrer votre programme sur les expositions temporaires, la visite peut se dérouler en 1h environ, jusqu’à 5h si vous voulez véritablement partir à la découverte de toutes les collections du musée. Pour plus de détails, je vous invite à suivre ce lien : http://www.guggenheim-bilbao.es/fr/informations-pratiques/routes/ En espérant que cela puisse vous aider.

Bonjour,

Combien de temps est-il nécessaire pour visiter le musée?

Laissez un commentaire

Les articles les plus lus