Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir Venise

Nos destinations > Villes > Nos 10 incontournables de Venise
Découvrir Venise

Nos 10 incontournables de Venise

Mis à jour le 14 juin 2017 | ,
Publié le 13 janvier 2016

Un petit week-end en amoureux à Venise ou une semaine en famille de prévu ? Suivez nous sur le chemin des incontournables de la magnifique ville de Venise en Italie.

Basilique Saint-Marc

Un édifice étonnant et déroutant à la fois, qui symbolise à merveille les fastes volontiers ostentatoires de la puissante Venise. L’intérieur est à l’avenant, avec une profusion de marbre, d’ors, d’œuvres d’art et de mosaïques.

Basilique Saint-Marc, Venise, Italie

Basilique Saint-Marc, Venise, Italie      © Andrey Starostin/Shutterstock

Accademia

L’un des plus grands musées d’Italie et du monde. Avec des Bellini, des Carpaccio, des Giogione, des Titien, des Tintoret et des Véronèse comme s’il en pleuvait. Le vertige se poursuit au XVIIIe s., devant les toiles du dernier géant de l’école vénitienne : Tiepolo.

Ca’d’Oro

Le nec plus ultra des palais du Grand Canal, avec sa façade à la délicatesse et à la grâce infinies. L’intérieur abrite un grand musée vénitien et des oeuvres d’artistes majeurs, comme Mantegna (Saint-Sébastien), ainsi qu’une merveilleuse collection de bronzes.

Palais des Doges

L’autre grande vedette de la Piazza San Marco, qui forme un prestigieux trait d’union entre la place et la lagune. Tout a été dit sur la suprême élégance de sa façade de marbre rose et blanc et sur le pont des Soupirs, qui enjambe un petit canal à l’arrière du monument.

Palais des Doges, Venise, ItaliePalais des Doges, Venise, Italie

Palais des Doges, Venise, Italie      © Andrei Nekrassov/Shutterstock

Pointe de la Douane

De la « douane de la Mer », l’extrémité d’un isthme, Venise s’offre, splendide, comme tendue vers la mer que l’on sent toute proche. L’édifice, surmonté d’une girouette, accueille les collections d’art contemporain de François Pinault.

Île de San Giorgio Maggiore

Un lieu poétique mais imposant, idéal pour se reposer des foules ici assez peu nombreuses. L’église compte parmi les chefs-d’œuvre de Palladio. Le cloître des Cyprès, d’une suprême élégance, est un bijou de la première Renaissance à Venise.

île de San Giorgio Maggiore, Venise, Italie

île de San Giorgio Maggiore, Venise, Italie      © KONDRATEV ALEXEY/Shutterstock

Église dei Frari

Aux Frari, la plus grande église de Venise après la basilique Saint-Marc, parler de gigantisme relève de l’euphémisme. Sépulture de personnages les plus illustres, elle abrite notamment une bouleversante Assomption réalisée par Titien à l’intention des Franciscains.

Scuola Grande di San Rocco

Pour la confrérie de Saint Roch, saint protecteur de la peste dont Venise fut régulièrement victime, le Tintoret a peint un ensemble éblouissant de toiles. L’artistes y déploie des mises en scène d’une modernité qui laisse sans voix.

Santi Giovanni e Paolo

La statue équestre d’un condottiere par Verrochio donne le ton : les amateurs de sculptures seront à la fête à « San Zanipolo ». À l’intérieur du « panthéon des doges » se dessine un panorama fascinant de l’art funéraire au Moyen Âge et à la Renaissance.

Eglise Santi Giovanni e Paolo, Venise, Italie

Eglise Santi Giovanni e Paolo, Venise, Italie      © Vadim Petrakov/Shutterstock

Torcello

Une île pour rêveurs, dominée par une grande basilique dressant son campanile dans une glorieuse solitude. Torcello, puissante et peuplée jusqu’au début du Moyen Âge, fut peu à peu abandonnée par ses habitants, qui emportèrent même les pierres des maisons…

Photo en une : Grand Canal, Venise, Italie ©unknown1861/Shutterstock
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage