Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir Rome

Nos destinations > Villes > Les plus beaux parcs et jardins de Rome
Les plus beaux parcs et jardins de Rome

Les plus beaux parcs et jardins de Rome

19 février 2018 | ,

Par Lucie Tournebize de L’occhio di Lucie

Dès l’Antiquité, Rome est surnommée l’Urbs, la Ville. Immense, monumentale, elle est l’incarnation d’un urbanisme à grande échelle avec ses vastes forums, ses places, et plus tard, ses églises aux dômes volumineux. Pourtant, Rome est aussi la ville des sept collines et des jardins. Rome est luxuriante, pas seulement pour ses fastes baroques mais pour la générosité de ses gigantesques parcs et le foisonnement de sa végétation.

En vacances dans la ville éternelle, c’est un bonheur de s’accorder une parenthèse bucolique dans ses jardins aux parfums méditerranéens. Petite revue de mes préférés.

Le cœur vert de la Villa Borghese

Le plus central des parcs de Rome dessine un cœur vert sur le plan de la ville. De la Piazza di Spagna, de la villa Médicis ou de la Piazza del Popolo, on y accède tout naturellement en visitant le centre historique. Assez vaste pour s’y sentir un peu seul malgré l’affluence, c’est l’endroit idéal pour se reposer entre deux visites ou pour pique-niquer à l’ombre des pins parasol. Des vélos rosalie, sortes de tuk-tuk pour quatre pédaleurs, sont à louer dans le parc : un bon moyen d’explorer ses longues allées rythmées de fontaines ou de petits temples.

Une visite nature à coupler avec une visite culture : le parc abrite la fameuse Galleria Borghese et sa richissime collection d’œuvres d’arts. On y admire notamment les sculptures de marbre du Bernini, puissantes et délicates, ou encore les toiles de Raphaël et du Caravage.

Villa Borghese Rome parc

Parc de la Villa Borghese      © xlizziexx/Pixabay

Grands espaces à la Villa Doria Pamphilj

Le plus vaste des parcs romains et aussi le lieu favori des citadins pour pique-niquer en famille ou entre amis le dimanche. De vastes étendues d’herbe où s’étendre au soleil et des sentiers à parcourir jusqu’au lac artificiel et ses petites grottes. Venez-y pour un footing ou une promenade et laissez-vous surprendre par la belle architecture de style Renaissance de sa Villa, dite Casino del Bel Respiro, entourée de jardins à la française. En été, on l’apprécie particulièrement au soleil couchant, quand la chaleur se fait moins étouffante.

rome jardin Casino del Bel Respiro

Casino del Bel Respiro      © ValerioMei/Shutterstock

Les monstres de la Villa Sciarra

Plus petit et discret que son voisin gigantesque le parc de la Villa Doria Pamphilj, le jardin de la Villa Sciarra est un havre peuplé de statues mi-hommes, mi-monstres. Son territoire, qui faisait partie des jardins de César durant l’Antiquité, est aujourd’hui public après être passé entre les mains de plusieurs familles influentes. Fontaines, sculptures et allées boisées entourent agréablement la Villa, à flanc de colline. En vous y promenant, vous aurez l’impression de jouer à cache-cache avec les statues mangées de végétation.

Villa Sciarra rome

le jardin de la Villa Sciarra      © Nicoletta/Flickr

Du haut du Gianicolo

Le Janicule est l’une des sept collines de Rome, celles sur lesquelles les jumeaux Romulus et Rémus fondèrent la ville il y a plus de 2500 ans. Dressée au dessus du charmant quartier de Trastevere, plusieurs chemins y grimpent en zigzaguant voluptueusement sur ses flancs. On passe d’abord devant la Fontana dell’Acqua Paola, bassin monumental surnommé « Er Fontanone » par les romains, pour entrer sur la Passeggiata del Gianicolo et son belvédère sur Rome. Amusez-vous à reconnaître les principaux monuments : la Villa Médicis, la Villa Borghese, le Panthéon, le Vittoriano… La promenade se conclut parfaitement en redescendant de l’autre côté de la colline, par la via del Gianicolo qui conduit au quartier du Vatican.

Rome panorama

Vue sur Rome depuis la Passeggiata del Gianicolo      © TarasZheplinskyi/Shutterstock

En plein centre de Rome, la Villa Aldobrandini

Encastré entre le quartier hype de Monti et la via Nazionale au trafic tonitruant, ce petit jardin reste méconnu. Un escalier se faufile entre les ruines d’un vieux mur d’enceinte pour entrer dans ces jardins qui semblent suspendus au dessus de la ville. Surplombant la via Nazionale, on s’y sent comme dans un perchoir caché à l’abri de l’agitation de Rome. Le bon plan pour se poser au calme et déguster une part de pizza al pezzo*, par exemple.

* pizza vendue au poids, pliée en forme de rectangle, typique des habitudes romaines. On trouve de nombreuses adresses autour du parc.

Le crépuscule des amoureux au Giardino degli aranci

Romantique à souhait, parfumé d’orange, ce jardin au sommet de l’Aventin offre une vue à couper le souffle sur le dôme de l’église Saint Pierre au Vatican. De petite taille, on y vient surtout pour sa terrasse panoramique. Bien connu des couples, les romains comme les touristes y viennent surtout au crépuscule pour voir Rome dans les dernières lueurs rose-orangées. C’est aussi là que chaque dimanche, les mariés viennent se faire tirer le portrait !

En montant les pentes de l’Aventin, n’oubliez pas de jeter un œil par le trou de la serrure de la porte du Prieuré de l’Ordre de Malte : une vision surprenante et enchanteresse vous attend…

jardin panorama rome romantique Giardino degli aranci

Le Giardino degli aranci      © Vincenzo/Flickr

Photo de couverture : parc de la Villa Borghese ©luciali/Flickr
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage