Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir Londres

Nos destinations > Villes > Voyager à Londres : ce qu’il faut savoir
Découvrir Londres

Voyager à Londres : ce qu’il faut savoir

Mis à jour le 31 décembre 2019 | ,
Publié le 16 mai 2016

Extrait du guide Évasion Londres

Préparez votre prochain voyage à Londres avec ces renseignements pratiques. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin de plus de conseils.

Quand partir ?

Mai et juin sont les mois les plus ensoleillés. Septembre et octobre sont agréables, l’affluence touristique est moindre. La période des fêtes de fin d’année s’avère très sympathique, lorsque les boutiques et les rues sont décorées. Janvier marque le début des soldes. Attention, en juillet et en août, les prix grimpent ! Et le ciel bleu n’est jamais garanti à Londres, quelle que soit la saison.

Comment y aller ?

En avion (Air France, British Airways, Easyjet, Ryanair). Londres possède 4 aéroports depuis lesquels on peut rejoindre la ville en métro, train, bus ou taxi : Heathrow (21 km O de Londres), Gatwick (41 km S de Londres), London City Airport (10 km E de Londres), Luton (51 km N de Londres).
En train. L’Eurotunnel (rens. et rés. 0.810.630.304) héberge l’Eurostar, qui relie Paris-Gare du Nord et Londres-St Pancras en 2 h 15. Arrivez avec au moins 30 min d’avance à la gare pour les formalités.
En voiture. Il est possible de rejoindre Londres en voiture depuis la France, via l’Eurotunnel ou le ferry. Attention, on conduit à gauche en Angleterre et les embouteillages paralysent régulièrement la ville de Londres. En plus, il faut payer une taxe pour entrer dans le centre (Congestion Charge). Bref, pas la meilleure option.

Quel budget ?

La vie à Londres est plus chère qu’en France, attention donc à prévoir un certain budget pour les dépenses touristiques.

Y aller. À partir de 89 € l’A/R en Eurostar.
Une nuit à l’hôtel. À partir de 80 £.
Un café. 2-3 livres ; Une pinte. 3-4 £.
Un fish & chips. 9-12 £.

Argent

Devise. L’unité monétaire est la livre sterling ou le pound (£), divisée en 100 pence. Mai 2016, 1 £ = env. 1,26 €
Carte bancaire. La plupart des cartes bancaires internationales passent partout et permettent de retirer de l’argent dans les distributeurs automatiques (ATM). Vous pouvez payer de petits montants avec votre carte, cependant, une commission est prélevée à chaque fois. Renseignez-vous des conditions auprès de votre banque.

Se déplacer à Londres

Londres est très bien desservie par les transports en commun, avec le métro souterrain, les voies ferroviaires extérieures, le métro aérien… L’autobus reste néanmoins le moyen de transport le plus agréable.

En métro. Vérifiez les terminus sur les panneaux d’affichage lumineux car des rames aux destinations différentes peuvent s’arrêter sur le même quai. Ouv. 5 h 30/6 h, fermeture 23 h 30/1 h. Le réseau se divise en 6 zones et la tarification change en fonction de la distance parcourue. Le billet à l’unité étant onéreux (4,80 £ pour la zone 1-2), il est conseillé de se procurer l’Oyster Card ou un forfait Travelcard (One Day Travelcard pour les lignes de métro, bus et DLR sur les zones 1-2, forfaits familiaux…). Les enfants de moins de 11 ans voyagent gratuitement. Rens. www.tfl.gov.uk

En bus. Les arrêts sont indiqués par une plaque frappée du sigle des transports londoniens : rouge, l’arrêt est facultatif, blanche, il est obligatoire. Procurez-vous absolument une Oyster Card avant de monter car il n’est plus possible d’acheter des tickets auprès du conducteur. Aux arrêts, la lettre N indique le service de nuit. Attention, les bus ne prennent qu’une poussette à la fois.

En vélo. La circulation est dense à Londres, et le vélo n’y est pas toujours pratique. Si de nombreuses pistes cyclables ont été mises en place, préférez quand même les parcs royaux, les bords de la Tamise ou le week-end. Des vélos sont disponibles en libre service (2 £/j. ; au-delà de 30 min, 2 £ par demi-heure supplémentaire ; paiement par CB possible aux bornes).

Taxi. Il existe deux sortes de taxis à Londres. Les Black cabs sont des taxis noirs, vastes et confortables, signalés par une enseigne jaune. Ce sont les seuls à pouvoir être hélés dans la rue ou aux stations de taxis, et les tarifs sont comparables à ceux des taxis parisiens (env. 14 £ pour 20 min de course). On peut y monter à 4 et garder bagages et poussettes avec soi. Les Mini-cabs, eux, sont des opérateurs privés (nom affiché sur les portières) à réserver (méfiez-vous de ceux qui vous abordent directement, car la plupart ne sont pas licenciés et donc illégaux).

En voiture. Évitez la voiture le plus possible, à cause de la taxe de circulation en vigueur depuis 2003. Pour circuler dans le centre du lun. au ven. de 7 h à 18 h, vous devrez payer la congestion charge (11,50 £/j.). La conduite en état d’ivresse mène au retrait du permis, et les contrôles sont fréquents (surtout après 23 h).

Formalités

Passeport en cours de validité ou carte d’identité.

Santé

Carte européenne d’assurance maladie à se procurer sur le site ameli.fr. Aucun vaccin n’est exigé.

Informations utiles

Informations touristiques. www.visitbritain.com ; www.visitlondon.com ; www.tfl.gov.uk
Téléphone. Depuis la France. Composez le 00, le 44, le code régional entre parenthèses sans le 0 (pour Londres, le 20), et le numéro de votre correspondant. Depuis Londres. Composez le 00, puis l’indicatif du pays (33 pour la France), puis composez le numéro sans le 0.
Décalage horaire. Londres a une 1 h de décalage par rapport à la France (il est 9 h à Londres quand il est 10 h à Paris).
Électricité. Emportez un adaptateur pour vos appareils électriques. Vous pouvez aussi en acheter sur place. À savoir, les prises ont  des mini-interrupteurs à actionner pour que le courant passe.

Image à la Une : © Iakov /shutterstock
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage