Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Villes > Marseille : mes calanques à moi
Marseille : mes calanques à moi

Marseille : mes calanques à moi

Mis à jour le 26 novembre 2018 | ,
Publié le 6 juin 2012

Par Annie Crouzet, auteur du Guide Évasion Provence

Officiel. Aux portes de Marseille, le parc national des Calanques vient d’être créé. Si vous voulez connaître les « vraies » calanques des Marseillais et ne pas passer pour un pacoulin (quelqu’un à qui il faut tout expliquer), en route.

Les Goudes, Cap Croisette : on a marché sur la lune

Il n’est même pas besoin de sortir de Marseille pour être déjà au bout du monde. Moi, il me suffit de prendre direction les Goudes, puis Cap Croisette, encore inclus dans le 8e arrondissement de la ville. Ici, je ne me lasse pas de redécouvrir ce paysage lunaire, crayeux, sur fond de grand bleu. Un vrai opéra minéral. Quelques minutes de marche à pied. J’ai « mon » rocher. C’est la meilleure adresse bain de soleil que je connaisse. Il n’y a pas foule.

Baie des Singes

Sur place, il y a même un restaurant (www.la-baie-des-singes.fr), pieds dans l’eau, caché aux yeux de tous, mais très couru des Marseillais. Quand il y a une table de libre, pour moi, c’est Byzance. De la terrasse, on a une vue plein cadre sur l’île Maïre, où les chèvres sauvages ont disparu depuis peu. Le petit confetti juste à côté ? C’est  Tiboulen de Maïre (dit aussi la Tortue). Dans le chenal, je suis, amusée, le ballet des petits bateaux et des kayaks.

Il y a un loup

Au restaurant, la pêche du jour, c’est pas un mot en l’air. Jérémy, le patron des lieux, vient vous présenter solennellement pageot, loup, daurade, pagre, chapon…  Aïe. Ici, on ne fait pas de détail. C’est à prendre entier ou à laisser. Á 9,50 euros les 100 g, même en couple, on y réfléchit à deux fois avant de jeter son dévolu sur un loup, qui pèse 1 kg 400. Il vous sera servi grillé « simplement » et partagé entre chaque convive.  Heureusement, la carte a d’autres propositions savoureuses, plus abordables : poêlée de seiche, risotto…

Belle pêche dans les Calanques

Belle pêche dans les Calanques      © Annie Crouzet

GR 51-38 : le sentier du vertige

En principe, je pousse ensuite jusqu’à Callelongue. C’est toujours Marseille. Ici, démarre, juste en face du restaurant de la Grotte, un sentier de grande randonnée  (le GR 51-98), en balcon sur la mer. Entre genévrier et chèvrefeuille, ce sentier caillouteux comporte un petit passage acrobatique, trois cents mètres « difficiles », pas plus, dont même les familles viennent à bout. Les pierres sont lustrées, glissantes. Derrière moi, j’entends : « J’ai peur de tomber ». C’est Elias, haut comme trois pommes. Je ne dis rien, mais je compatis.

Terminus Marseilleveyre

Le dimanche, c’est la promenade de santé des Marseillais, qui poussent, sur ce GR, jusqu’à la calanque de Marseilleveyre. Une heure aller, une heure retour, avec des vues prodigieuses sur tout l’archipel de Riou. Au bout, une petite plage de sable et de galets. Et une buvette mythique, Chez le Belge. Pas de téléphone, pas d’Internet, pas de route. Le bout du monde, toujours. Marseilleveyre et sa poignée de cabanons, ça se mérite.

Plan B : une balade en kayak

J’ai un autre plan. Un plan B comme Bonheur dans mon sac à dos : une balade en kayak, dans les calanques, pour la demi-journée, en petit groupe, avec un pro comme Karl ou Xavier. Débriefing au départ.  « Bleu » ou pas, tout le monde y a droit. Maniement de la pagaïe (c’est pas sorcier). Attitude à suivre en cas de dessalage ou chavirage (rien de dramatique !) Puis… la grande aventure. Des paysages d’une beauté à couper le souffle. Des criques secrètes. Et les goélands et les fous de Bassan pour compagnons de route.

Vue sur l'archipel de Riou

Vue sur l’archipel de Riou      © Annie Crouzet

Le Parc National des Calanques : côté pratique

S’informer sur le parc national des Calanques. www.gipcalanques.fr. Entre Marseille et Cassis, c’est le dixième parc national français, le premier parc périurbain d’Europe. Et c’est un parc essentiellement marin (158 100 ha dont 141 500 ha en mer).

Accès. Pour Callelongue, en bus, ligne n° 20 (www.rtm.fr) ; en vélo ; en voiture. Attention, l’été, en raison des risques d’incendie, du 1er juin au 30 septembre, l’accès aux massifs forestiers peut être interdit toute la journée, autorisé de 6 h à 11 h du matin seulement. Tél : 0811.20.13.13. Ou application pour mobiles MyProvence Envie de balade (www.visitprovence.com).

Dormir. Chez Starck ? Marseille a son Mama Shelter (www.mamashelter.com), niché dans un quartier perdu, populaire. Payer 99 euros sa chambrette griffée Starck, petit déj’ et WiFi compris, c’est d’un bon rapport qualité/prix/plaisir. Au-delà, c’est du snobisme.

À la belle étoile ? Rectifions : dans une bulle. C’est à Allauch avec Attrap’Rêves (http://www.attrap-reves.com), aux portes de Marseille, à portée d’une sortie d’autoroute. La bulle est plantée dans une pinède. J’ai passé une nuit émiettée à contempler la Grande Ourse en me promettant à chaque réveil de me lever… au prochain pour observer la Voie lactée au télescope, présent sur le site.

Pagayer. Á l’heure, à la journée, à la semaine. Vous trouverez à louer des kayaks à l’heure au port de la Pointe Rouge (www.123kayak.fr), mais vous ne pourrez pas sortir du périmètre de sécurité, inclus dans les bouées jaunes (300 m). Faites quand même attention au « vent de terre », qui peut vous pousser au large. Pour une rando à la demi-journée ou à la journée, départ de Marseille ou Cassis, assurez-vous le concours d’un pro (www.provencekayakmer.fr). Pour un stage ? Voyez avec l’UCPA (www.ucpa-vacances.com), qui a deux centres au cap Croisette et à Sormiou.

Pratiquer le kayak dans les calanques, un rêve

Pratiquer le kayak dans les calanques, un rêve      © Stephane Cervos UCPA

Vos commentaires

Bonjour.
ET félicitations pour cet article, qui fait vraiment envie.
(je suis déjà converti j’habite sur la colline des Goudes depuis 15 ans…)
SI cela vous intéresse ma maison aux portes des calanques fait gite et a un franc succès auprès des marcheurs, kayakistes et autres plongeurs. Si vous souhaitez en parler c’est la
latelier.estsurinternet.com
J’ai fais aussi pas mal de dessins sur le coin (les goudes, callelongue, le cap croisette,…) visibles en partie ici:
http://www.wix.com/didierdeleglise/dessins#!dessins
…Vous pouvez annuler ce commentaire si vous le trouvez importun. Bonne continuation
Amicalement,
Didier

Laissez un commentaire
Vos commentaires

Bonjour.
ET félicitations pour cet article, qui fait vraiment envie.
(je suis déjà converti j’habite sur la colline des Goudes depuis 15 ans…)
SI cela vous intéresse ma maison aux portes des calanques fait gite et a un franc succès auprès des marcheurs, kayakistes et autres plongeurs. Si vous souhaitez en parler c’est la
latelier.estsurinternet.com
J’ai fais aussi pas mal de dessins sur le coin (les goudes, callelongue, le cap croisette,…) visibles en partie ici:
http://www.wix.com/didierdeleglise/dessins#!dessins
…Vous pouvez annuler ce commentaire si vous le trouvez importun. Bonne continuation
Amicalement,
Didier

Laissez un commentaire

Les articles les plus lus