Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Villes > Montréal, ville créative et communautaire
Montréal, ville créative et communautaire

Montréal, ville créative et communautaire

Mis à jour le 9 janvier 2020 | , ,
Publié le 7 octobre 2013

Par Élise, expatriée à Montréal

 

Je vous emmène à la découverte de Montréal, ville créative, dont l’attractivité est souvent comparée à celle de Berlin ou de Barcelone. Je vous propose une promenade guidée originale dans l’Est de la ville francophone, dans les ruelles non-passantes (et pourtant si charmantes !), caractéristique des quartiers nord américains. Mes bonnes adresses et balades vous donneront un bon aperçu des dessous de Ville-Marie (premier nom français donné à Montréal).

Montréal, mes premières impressions

Montréal est une métropole exceptionnelle dans le paysage nord américain, par son histoire et son identité multiculturelle. C’est la porte d’entrée du Canada et la terre d’accueil de nombreux immigrants qui viennent de tous les horizons. Cette volonté  du « vivre ensemble » m’a frappé en arrivant ici. Elle est palpable à la fois dans la manière d’être des Québécois et l’aménagement de leurs quartiers.

Promenade loin des sentiers touristiques. © Elise Rubin

Promenade loin des sentiers touristiques.
     ©  Elise Rubin

Montréal, tendance green

En vous  promenant à travers la ville, vous découvrirez les nombreuses initiatives des habitants qui investissent activement leur rue. La Ville de Montréal soutient et encourage ce type d’actions. Des espaces sont ainsi offerts aux habitants de chaque arrondissement pour développer des « jardins communautaires » ou « jardins partagés». Ces jardins  sont le plus souvent privés, mais en discutant avec les jardiniers vous pourrez facilement vous faire inviter à prendre le thé et jaser, comme ici au jardin communautaire du croisement Rue Saint-Jospeh – Avenue De Lorimier.

Le jardin communautaire Saint-Jospeh – De Lorimier © Elise Rubin

Le jardin communautaire Saint-Jospeh – De Lorimier
     ©  Elise Rubin

Au gré de vos promenades vous pourrez aussi apprécier les « carrés d’herbe » fleuris ou décorés. Au niveau du 1330 rue Garnier, Nicole, armée de son balai, entretient depuis plusieurs années ces petits carrés sur le trottoir aménagés pour le plaisir des yeux. Les habitants sont ainsi invités à « adopter » un arbre et le carré de terre qui l’entoure. Nicole m’a appris que la Ville de Montréal publie dans les journaux de quartier, au début du printemps, des annonces invitant les résidents à venir chercher du compost et des semis pour décorer leur carré d’herbe. Vous serez quelques fois bien étonnés de voir la manière très originale dont ces espaces sont aménagés. Au niveau du 1860 avenue Desjardins et 4560 rue des Érables, on cultive les livres ou la poésie.

Un carré d'herbe pour les livres. © Elise Rubin

Un carré d’herbe pour les livres.
     ©  Elise Rubin

Un autre pour la poésie. © Elise Rubin

Un autre pour la poésie.
     ©  Elise Rubin

Montréal arty : à la découverte les ateliers d’artistes du Mile End

De nombreux artistes montréalais s’engagent dans leur quartier pour tisser des liens entre les habitants. Rien de mieux qu’une balade dans le Mile End, le quartier bohème de Montréal, pour découvrir de nombreuses galeries et ateliers d’artiste publics comme le Bain Saint-Michel ou des projets autonomes, comme ceux de Patsy Van Roost. Cette dernière s’inscrit depuis deux ans dans la vie de la communauté de son quartier à travers diverses installations et happenings.
 J’ai rencontré cette artiste multidisciplinaire d’origine belge au cours de l’une de ses installations urbaines. Elle investit principalement l’espace public en suivant la trame du calendrier des fêtes commerciales — Noël, la Saint-Valentin, la fête des Mères, la fête des Pères, Halloween, etc. Vous la croiserez peut-être dans les rues du Mile End, un pochoir à la main, brandissant une pancarte ou installant une de ses nouvelles créations.

L'atelier de Patsy © Elise Rubin

L’atelier de Patsy
     ©  Elise Rubin

Montréal en mode pause café, à Hochelaga

A l’origine, Hochelaga était une bourgade iroquoise. Elle a servi de fondement à la création de la ville de Montréal au XVIe siècle. Ce quartier, devenu un village ouvrier francophone important à partir de l’industrialisation, a conservé son ambiance populaire. C’est un quartier incontournable pour se plonger dans les romans du célèbre auteur québécois Michel Tremblay.

Michel Tremblay. Pour aller plus loin, écoutez une série de chroniques, crée par Radio Canada, en hommage à l’écrivain. Ce cours en accéléré est une belle introduction pour qui veut comprendre les quarante dernières années de l’évolution culturelle québécoise et avoir un bel aperçu de l’ambiance d’un quartier populaire de l’Est de la métropole. Cerise sur le gâteau, ces chroniques vous permettront de vous familiariser avec le québécois et  le «joual» — langue parlée des milieux populaires.

La promenade Ontario, très commerçante, a su préserver son cachet ouvrier. Dans cette charmante rue, poussez la porte du Touski, un café coopératif convivial. Cette coopérative de travail, autogérée par une équipe dynamique, développe l’idée du « vivre ensemble » depuis 10 ans. Une pancarte placée au-dessus de la porte annonce fièrement « Pas de patron depuis 2003 ». C’est un excellent lieu de restauration, chaleureux et familial, qui propose des plats végétariens biologiques, dont les aromates sont cultivés dans la cour arrière, ouverte au public. Vous y découvrirez également diverses activités annoncées dans un programme mensuel en ligne, selon les initiatives des membres de l’équipe.

Le café Touski, un vrai concept. © Elise Rubin

Le café Touski, un vrai concept.      ©  Elise Rubin

Pratique

Vols : de nombreuses compagnies desservent la ville. Air Transat, Air Canada ou Air France proposent des vols directs.
Séjours : organisez votre voyage à Montréal avec Voyageurs du Monde.

Image à la une : © Elise Rubin
Vos commentaires

Ca donne envie d’y retourner rien que pour le jardin !

Merci Caroline !

On ne peut passer à Montréal sans prendre le temps de découvrir les activités noctures : http://www.avenuecanada.net/montreal/
Au plaisir

Merci Jules pour l’info.
Nous avons publié récemment un autre article sur les activités à faire à Montréal (mais plutôt diurnes !) : http://www.guide-evasion.fr/quand-partir/printemps/montreal-10-choses-a-faire-au-printemps/

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage
Vos commentaires

Merci Jules pour l’info.
Nous avons publié récemment un autre article sur les activités à faire à Montréal (mais plutôt diurnes !) : http://www.guide-evasion.fr/quand-partir/printemps/montreal-10-choses-a-faire-au-printemps/

On ne peut passer à Montréal sans prendre le temps de découvrir les activités noctures : http://www.avenuecanada.net/montreal/
Au plaisir

Merci Caroline !

Laissez un commentaire

Les articles les plus lus