Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir Venise

Nos destinations > Villes > Où sortir à Venise ?
Où sortir à Venise ?

Où sortir à Venise ?

Mis à jour le 20 juin 2019 | ,
Publié le 3 mai 2019

Par Lucie Tournebize, de L’occhio di Lucie

La nuit tombe sur Venise, et avec elle, la douceur du soir ou la brume, selon la saison. Après une journée de visite, vous avez envie de découvrir la ville côté nocturne ? Venise n’est certes pas particulièrement réputée pour ses soirées clubbing, mais on peut tout de même y faire la fête dans des ambiances originales et différentes. Un verre dans un bar à cocktails, un concert de jazz en bord de canal, une soirée sur le marché ou avec des étudiants vénitiens : les lieux où sortir ne manquent pas, pour peu qu’on sache où aller !

Où loger à Venise ? Choisissez le quartier idéal selon votre budget et vos envies.

Ode à la nuit vénitienne

Mise en contexte : Venise, le jour, peut être saturée de monde dans ses quartiers les plus fréquentés. Vers le Rialto, entre le marché et les touristes venus admirer la Sérénissime, on se marche dessus, c’est vrai. La nuit vénitienne n’en est alors que plus surprenante. Soudain, comme balayées par l’obscurité, les foules disparaissent. Plus une ombre dans les rues, ou presque. L’effet est saisissant. Avec un éclairage public faible (pas de voitures, pas de gros réverbères), Venise rend à la nuit sa dimension envoûtante, magique. Sur les canaux, les eaux se font d’un noir d’encre, d’une épaisseur veloutée. Les étoiles, pas dérangées par la pollution lumineuse, percent le ciel. Le silence envahit la ville. Sortir la nuit à Venise, c’est aussi faire l’expérience d’une cité vidée de son agitation et rendue à ses mystères. Pourtant, il n’est pas dit que la nuit vénitienne n’est que silence et rues désertes ! Il suffit de savoir où chercher.

venise nuit sortir place saint-marc

Place Saint-Marc, la nuit      ©  aaron90311/Adobe Stock

Se mettre à l’heure locale

Commencer par prendre le rythme vénitien. Ici, les soirées débutent tôt. En sortant du travail, les gens s’arrêtent volontiers en terrasse pour un verre de prosecco ou un spritz entre amis. À 18h, c’est l’heure de pointe au bar, et certains établissements ferment leurs portes dès 20h ! On grignote quelques cicchetti, amuse-bouches locaux similaires (dans leur concept) aux tapas. D’un bar à l’autre, l’aperitivo se prolonge, allant rarement au-delà de 22h. Il est volontiers suivi d’un dîner, d’un concert ou d’une balade. On marche beaucoup à Venise, et on n’hésite pas à traverser la ville pour rejoindre un bar qui ferme plus tard où boire un énième cocktail. Cependant, ne cherchez pas de discothèque ou de club, il n’y en a pour ainsi dire pas. Le seul en ville, le Piccolo Mondo, est un local minuscule réputé pour sa clientèle très touristique, ses tarifs élevés et son ambiance pas franchement terrible. À éviter.

Les quartiers où sortir

En début de soirée

Puisqu’on commence par l’aperitivo, voici l’alternative qui s’offre à vous : la version jeune, dans le quartier de Cannaregio, et l’expérience unique, à San Marco. Dans le premier cas, rendez-vous sur la Fondamenta della Misericordia. Ce quai et sa myriade de petits bars est le spot idéal pour profiter de la belle lumière du soir en sirotant un verre. Tout le monde se retrouve généralement dehors sur le quai, debout, à discuter. Deuxième option, mémorable : choisir une terrasse sur le Grand Canal et admirer le spectacle grandiose des barques sur fond de palais. Notre bon plan : L’Ombra del Leone, le bar de la Biennale, situé Ca’ Giustinian, dispose d’une grande terrasse avec une vue à faire perdre la tête. Enfin, la troisième option, ce sont les Zattere, ce quai qui borde le Canal de la Giudecca et qui mélange un peu les deux. Vue grandiose, bars chics des hôtels ou plus abordables comme le Chioschetto, où les étudiants de la bibliothèque voisine ont l’habitude de sortir.

venise nuit sortir fondamenta misericordia

Bars en enfilade sur la Fondamenta della Misericordia      ©  Géraldine Péron

Pour continuer

Une fois dans l’ambiance, l’aperitivo vous ayant mis en jambe, ce serait dommage de s’arrêter là ! Encore une fois, Venise a plusieurs cœurs qui battent dans sa nuit silencieuse. Pour une ambiance étudiante, cap sur le Campo Santa Margherita, proche de l’université. Ici, les bars portent des noms de couleurs, et restent ouverts tard. Al Rosso, à l’Orange ou au Noir, les nuits sont colorées et vivantes. Dans le quartier de Castello, la via Garibaldi, large, aérée et moderne, propose avec son enfilade de terrasses une ambiance bien-vivante pour tous les âges. En terrasse, ça descend des spritz avec brio (les Vénitiens ne conduisent pas), tandis que chez Giorgione, côté restaurant, il n’est pas rare que le patron sorte guitare et micro pour une session de chanson populaire improvisée, reprises en chœur par les clients.

Pas sommeil ?

Les couche-tard seront un peu frustrés à Venise : difficile de sortir au-delà de 2h du matin, car tous les bars ferment. Voici toutefois nos conseils et nos adresses pour pousser jusqu’au plus tard de la nuit.
Sur le marché du Rialto, le soir, les bars remplacent les étals. Campo Bella Vienna, dit aussi Erberia, il y a du monde qui vient pour un dernier verre le week-end. Lors du Carnaval, c’est aussi là que s’installe généralement une scène avec DJ pour faire danser les costumes un peu moins historiques que ceux de la place Saint Marc.
Pour une ambiance plus feutrée, on pourra choisir de gagner le Venice Jazz Club ou le Laguna Libre, restaurant qui organise aussi des soirées musicales de qualité.
À ceux qui veulent vivre une nuit blanche vénitienne, il reste la possibilité de prendre un bus pour Mestre ou Marghera. Sur la terre ferme, les soirées sont tout aussi intéressantes. Chez Al Vapore, on trouvera une programmation musicale variée et un cadre moderne. À Rivolta, centre social installé dans un vaste entrepôt, les soirées reggae ou drum and bass s’étirent jusqu’au petit matin. Enfin, à la belle saison, le Forte Marghera ouvre ses portes dans un ancien fort où une scène est dressée pour les concerts, tandis qu’un bar et une pizzeria assurent le ravitaillement.

Pour des soirées vénitiennes animées, il faut donc suivre le rythme local et sortir au bon endroit au bon moment. En se laissant porter de bar en place, de concert en dernier verre, on découvrira le visage nocturne de Venise, qui n’est décidément jamais tel qu’on se l’imaginait.

 Nos activités à Venise : 7 façons de vivre la ville différemment.

Image à la une : © Aperitivo venétien © rh2010/Adobe Stock
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage