Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Villes > Berlin : balade dans le quartier de Kreuzberg
Berlin : balade dans le quartier de Kreuzberg

Berlin : balade dans le quartier de Kreuzberg

Mis à jour le 3 décembre 2018 | , ,
Publié le 11 avril 2011

Par Christèle, auteure du guide Evasion Berlin

A « l’Ouest de l’ancien Est », ce quartier – et son prolongement verdoyant, le parc de Treptow –, compose l’un des tissus urbains les plus orignaux de la capitale. La partie Nord, si profondément marquée par le IIIe Reich et la Guerre froide, s’offre comme une authentique initiation. Au Sud, le quartier joue les contrastes : paisible et écolo à l’Ouest, il se veut frondeur et rugueux à l’Est, avant de devenir furieusement festif de l’autre côté du Mur. Un concentré de Berlin !

Kreuzberg Nord, dans le miroir de l’Histoire

500 mètres séparent l’austère Niederkirchnerstraße de l’effervescente Friedrichstraße, mais tous les événements de l’Histoire s’y sont donnés rendez-vous. Après le Parlement berlinois, où naquit le PC allemand, s’élève le centre de documentation « Topographie de la terreur » érigé sur les « cendres » de la SS et de la Gestapo. Il est suivi d’un grand tronçon du Mur et du ministère de l’Air du IIIe Reich (actuel ministère des Finances). A quelques pas, enfin, se profile l’ancien poste-frontière Checkpoint Charlie qui opposa chars soviétiques et américains. Après cette page d’histoire, une pause s’impose ? Méditez sur les aléas du XXe siècle au Café Tazpresso, situé dans les locaux du grand quotidien Tageszeitung.

Le long du Landwehrkanal, place au rêve !

A quelques encablures au nord du quartier serpente le Landwehrkanal, le « canal historique » au tracé inchangé depuis 1850. Cygnes, amoureux alanguis, enfants à trottinette vous tiendront compagnie sous les saules pleureurs qui caressent la Spree. Si vous êtes d’humeur rêveuse, l’oasis verdoyante du petit Böckler Park vous invite à scruter le ballet des péniches sur fond de panorama urbain. Et pour vous tirer de cette torpeur, rien de mieux que la clameur enjouée du marché turc – « Oliven, Baklava, Gurken (cornichons) ! » – qui retentit le mardi et le vendredi sur le quai Maybachufer, de l’autre côté du pont Kottbusser. De quoi remplir votre panier à pique-nique de « sucuk » (saucisse hallal) !

Kreuzberg Sud : beau + bio = bobo

Cap au sud-ouest du quartier : « Es hatte geschmeckt ? » (ça vous a plu ? ) : c’est par cette question immuable que les serveurs des cafés de la très conviviale Bergmannstraße viendront débarrasser votre table. Ici, tout est bio : du marchand de glaces au yaourt, au restaurant certifié « neutre en carbone » qui produit du biogaz à partir d’épluchures de légumes , en passant par le supermarché de quartier écolo. Et parce qu’à Berlin tout se recycle, y compris les jouets d’enfants, une ravissante brocante égaie chaque samedi la Marheinkeplatz. Le must ? Faire son shopping en famille, le nez au vent, en admirant les jolies façades en stuc qui bordent la rue.

Le Club der Visionaere

Le Club der Visionaere      © Jean Tiffon

Au cœur du courant alternatif, un autre Kreuzberg

Aux environs du métro Kottbusser Tor débute le mythique « SO 36 » (Südost 36), un lieu où anarchistes, immigrés, et étudiants fraternisent dans un univers coloré de graffitis, d’antennes paraboliques et de kiosques à kebab. Il y a aussi la Neu Kreuzberger Zentrum, galerie aérienne très 70’s qui enjambe l’Adalbertstraße, et recèle quantité d’ateliers underground à l’existence volatile : n’hésitez pas à en gravir les marches en béton pour contempler le quartier. Plus au nord, la très remuante Oranienstraße fourmille d’échoppes turques, de cafés branchés et de petites boutiques mi-fashion mi-récup’. Pour voir les derniers hippies (ou punks) de l’Europe continentale, poussez jusqu’au vaste parc Görlitzer qui longe la Wiener Straße.

De l’autre côté du Mur

Et pour une plongée dans le Berlin « hype » et juvénile, direction le grand Est ! De l’autre côté du parc Görlitzer, à l’endroit même où s’élevait le Mur, les docks de la Spree se sont transformés en bars de plage et night clubs. Véritable drogue dès les premiers beaux jours : la piscine à ciel ouvert du Badeschiff dont le rectangle turquoise fait face à l’un des plus beaux panoramas de la capitale. Et parce que vous êtes ici dans un ancien bastion de la RDA, promenez-vous dans le parc de Treptow, l’ex aire de pique-nique des familles est-allemandes, où trône la statue d’un soldat soviétique de 13 m de haut brisant la croix nazie. Les textes gravés sur les bas-reliefs seraient de Staline.

Badeschiff, la piscine sur le Spree

Badeschiff, la piscine sur le Spree      © Jean Tiffon

Tour à tour frivole et bouleversant, solennel et libertaire, manucuré et bouillonnant… Kreuzberg l’éclectique est tout entier le reflet de la capitale allemande : une sentinelle de l’Histoire résolument ancrée dans le présent. A vous d’en apprécier le tempo !

Et vous, vous êtes déjà allé dans le quartier du Kreuzberg ? Donnez vos bons plans ! A moins que vous n’ayez d’autres coins à conseiller… !

Retrouvez les autres quartiers de Berlin et des idées de balades en pagaille dans le guide Evasion Berlin.

Vos commentaires

coucou
il y a un cafe nul a kreuzberg (Marx Kafe)on a ete servis en une heure pour un petit dejeuner et c etait froid et il y a de la moisissure dans le gateau

Bonjour Lolita,

Merci pour votre témoignage !
Hélas, il arrive d’être déçu…
N’hésitez pas à suivre les conseils de notre guide pour votre prochain voyage !

Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage
Vos commentaires

Bonjour Lolita,

Merci pour votre témoignage !
Hélas, il arrive d’être déçu…
N’hésitez pas à suivre les conseils de notre guide pour votre prochain voyage !

coucou
il y a un cafe nul a kreuzberg (Marx Kafe)on a ete servis en une heure pour un petit dejeuner et c etait froid et il y a de la moisissure dans le gateau

Laissez un commentaire