Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Villes > Rennes, en avant la musique !
Rennes, en avant la musique !

Rennes, en avant la musique !

Mis à jour le 26 novembre 2018 | ,
Publié le 15 septembre 2011

Par Pierre, auteur

Il n’y a pas que les Festnoz et les Transmusicales. Punk celtique, synthé eighties, reggae psyché, chanson française… D’un quartier à l’autre, Rennes offre une large gamme de styles musicaux et d’ambiances, pour tous les goûts, toutes les couleurs et toutes les écoutilles. Demandez le programme !

Crêpes, galettes et disques rayés

Samedi matin, marché des Lices. Un petit orchestre yiddish dénote avec une fanfare bruyante de l’autre côté de la place. Les marchands de galettes saucisses, véritable institution rennaise, sont déjà pris d’assaut ! Autre gamme, autre ambiance, la crêperie Saint-Georges, rue du chapitre, propose crêpes et galettes conceptuelles aux noms de célébrités, dans un cadre design et contemporain. J’ai opté pour la « George Boy » (raclette, gingembre, pommes vertes), délicieusement kitsch.

Balade en vélo (rock) star

Place de Bretagne, je loue un vélo STARet branche mon Ipod sur un vieux hit de Niagara pour emprunter le chemin de la Vilaine, dans un paysage mi-ville mi-campagne. Direction la zone industrielle de Lorient, à la rencontre de ceux qui feront la scène rennaise de demain. Au début des années 80, avec des groupes comme Sloy, Marquis de Sade ou Ubik, Rennes a donné le « la » de trente ans de pop-rock français et autres musiques émergentes, consacrées par le festival des Transmusicales (1er -3 décembre 2011).

Le Jardin Moderne, un lieu de création ouvert à tous

Situé non loin du stade de la route de Lorient, le Jardin Moderne est un havre de paix pour les musiciens, à la fois salle de concert et lieu de répétitions. Le vaste bar sert de lieu de rencontres pour les différents artistes. C’est ici que palpite la création musicale rennaise. Un guitariste malien en résidence me parle avec frénésie du prochain festival « Ebruitez-vous ! » consacré aux arts graphiques et à la création contemporaine. Démarrage le 21 septembre aux Champs Libres.

Bœuf à l’irlandaise

Rien à voir avec l’Irish Stew : le bœuf à l’irlandaise est une jam session spécifiquement rennaise, pratiquée dans certains pubs, comme le O Connels. Côté bar à concerts, il y en a encore une fois pour tous les goûts. Rendez-vous au Synthi sur les quais, devant un verre de Bonnet Rouge avec un régisseur du TNB qui me raconte le concert de Radiohead en 1993 à la Liberté… L’apéritif se poursuit au Couleur Cafés, bar musical avec sa carte record de 2 700 cocktails pour écouter les Skatalites et Percubaba.

Salles de concerts : « pogos » et « dawa »

Les amateurs de pogos seront servis au Mondo Bizarro, salle de concert excentrée et excentrique, réservée aux « métalleux », gothiques et autres fans des Ramones. Le groupe rennais Banane Metalik, inventeur du gore n’roll (âmes sensibles s’abstenir…), y a fait ses débuts. A lUBU, programmation pointue de musiques actuelles venues du monde entier, nuits électro jusqu’au lever du jour. Au mois d’octobre, Catherine Ringer et les Tête Raides seront à la salle de la Cité. « Tous les goûts sont dans ma nature », chantaient en duo Daho et Dutronc…

Dans les jardins, la musique des fleurs

Dimanche, repos dans l’un des nombreux parcs du centre ville, le Jardin d’Auberthur ou le magnifique Parc du Thabor. Là, entre deux arbres, comme un druide échappé d’une légende, la statue de Glenmor, célèbre poète et chanteur breton. Mon Ipod n’a plus de batterie, mais j’ai fait le plein de décibels pour plusieurs mois. Il n’y a plus qu’à s’allonger sur une pelouse avec le son du vent et le frissonnement des arbres…

Lieu de créations et de rencontres, d’innovation et d’expérimentations, Rennes continue de chercher les sonorités de demain en un savoureux cocktail populaire et pop, breton et british, celtique et ethnique. A suivre prochainement, les Wankin Noodles (garage), Pelot (chanson française), et LYS (trip hop).

Et vous, vous connaissez Rennes ? Vous avez vos coins préférés ? Des bons plans à proposer ? Allez-y !

Retrouvez d’autres idées de balades dans le guide Evasion Bretagne Nord.

Vos commentaires

Et pour trouver et partager encore plus de bons plans et de lieux sur Rennes, découvrez le guide urbain RennesCafé.com et ses 1000 bars/restos dans la ville !
http://www.rennescafe.com

Laissez un commentaire