Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Découvrir le Portugal

Nos destinations > Villes > Road trip ensoleillé de Porto à Lisbonne (3/5)
Road trip ensoleillé de Porto à Lisbonne (3/5)

Road trip ensoleillé de Porto à Lisbonne (3/5)

Mis à jour le 2 janvier 2020 |
Publié le 10 septembre 2014

Par Laure Didry

 

Laure est partie cet été au Portugal faire un road trip de Lisbonne à Porto. En 5 étapes, elle nous raconte ce voyage haut en couleurs et généreux en saveurs.

Étape 3 : Alcobaça, Batalha et Tomar    

Attention, vous allez en prendre plein les yeux ! À une quinzaine de kilomètres de Nazaré, le monastère d’Alcobaça (billet groupé Alcobaça, Batalha, Tomar à 20 euros) est sans conteste l’un des plus beaux sites du Portugal. Construit sous l’égide des moines cisterciens, le bâtiment est une reproduction quasi à l’identique de l’abbaye de Clairvaux ! Je suis saisie par l’atmosphère qui se dégage du lieu. Je me sens bien peu de choses en déambulant sous ses voûtes élancées et épurées. Dans l’église Santa Maria, la plus grande du Portugal, je découvre les deux somptueux tombeaux du roi Pedro et de la reine Inès de Castro. La légende raconte que le roi, fou de rage en découvrant que sa femme avait été assassinée, exhuma son corps. Puis, il contraignit ses sujets à venir baiser la main de sa « reine morte »…

Monastère d'Alcobaça

Monastère d’Alcobaça      ©  Laure Didry

En route pour le monastère de Batalha

24 km au N-E d’Alcobaça.

Si le centre-ville d’Alcobaça est agréable, on ne se rend à Batalha que pour une seule raison : le monastère Sainte-Marie de la Victoire de Batalha, pur chef d’œuvre de l’art gothique enrichi de quelques variations plus locales. On doit ce bijou architectural au roi Jean Ier qui promit à la Vierge de lui construire une église s’il remportait la bataille qui l’opposait à Jean de Castille (1385). En voyant le résultat, je ne peux que me réjouir qu’il ait gagné ! Je commence la visite par l’élégante église de 32 m de hauteur. Je poursuis avec les deux cloîtres, la salle capitulaire, et enfin, merveille absolue, les capelas imperfeitas. Organisées autour d’un bel espace octogonal, ces sept chapelles à ciel ouvert sont inachevées et c’est leur plus grand charme.

Batalha, chapelle inachevée

Batalha, chapelle inachevée      ©  Laure Didry

La forteresse de Tomar

À 45 km à l’est de Batalha.

Surplombant la charmante ville de Tomar, le convento do Cristo (Patrimoine mondial de l’Unesco) passionnera tout particulièrement les amateurs d’architecture tant les styles sont variés. Construite au XIIe siècle, cette forteresse a d’abord appartenu aux Templiers puis à l’ordre du Christ ou « milice du Christ » qui aida grandement le souverain de l’époque à reconquérir le pays occupé par les Maures. Prévoyez au minimum deux heures pour découvrir les 7 cloîtres, le couvent et ses ribambelles de chambres, les cuisines, le réfectoire et la célèbre fenêtre de Tomar, summum de l’art manuélin que l’on reconnaît entre mille à sa passion délirante pour les ornements végétaux.

Le bon plan Guide Evasion : après cette journée harassante, posez vos valises au vert, dans la belle propriété de la Quinta da Anunciada Velha, perdue au milieu des pins (mieux vaut appeler avant votre arrivée pour qu’on vous indique le chemin, c’est vraiment paumé). Petite piscine pour se rafraîchir, vue sur les vignes, tonnelles et petit-déjeuner servi au salon, sous le regard bienveillant des 5 toutous de la propriétaire !

La forteresse de Tomar

La forteresse de Tomar      ©  Laure Didry

—-> Prochaine étape du road trip : Évora

Image à la Une : Monastère d’Alcobaça, vue du cloître © Laure Didry
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage
Pour construire votre voyage

Portugal

15.90 €