Pixel Facebook

Le meilleur de nos guides
Les conseils des blogueurs voyage
Votre itinéraire et votre voyage sur mesure

Nos destinations > Villes > Road trip ensoleillé de Porto à Lisbonne (1/5)
Road trip ensoleillé de Porto à Lisbonne (1/5)

Road trip ensoleillé de Porto à Lisbonne (1/5)

Mis à jour le 30 novembre 2018 |
Publié le 8 septembre 2014

Par Laure Didry

Laure est partie cet été au Portugal faire un road trip de Lisbonne à Porto. En 5 étapes, elle nous raconte ce voyage haut en couleurs et généreux en saveurs.

Étape 1 : Porto

Baignée par les eaux du Douro, l’historique Porto conserve un charme désuet, presque hors du temps, avec ses ruelles pavées (laissez vos talons aiguille au placard), ses façades de maison décrépies, ses terrasses de café où il fait bon s’attarder et son linge qui sèche aux fenêtres. Plutôt que de m’enfermer dans un musée, j’ai passé deux jours à arpenter les rues, là où tout se passe !

Pique-nique au Palacio de Cristal

Pour me faire une première idée de la ville, je visite en premier lieu la superbe gare de Sao Bento décorée d’azulejos, avant de faire une première pause au Mc Do « Imperial » (non je ne rigole pas !)  (praça da Liberdade), à l’étonnant intérieur Art déco (si si, ça vaut vraiment le coup d’œil !). Je déambule ensuite dans la très commerçante rua de Santa Catarina et remplis mon sac à provisions au Marché Bolhao dont la belle halle intérieure abrite ribambelles d’étals en tout genre. Pour déguster mon pique-nique, direction le parc du Palacio de Cristal à l’ouest du centre-ville. Certes, je crapahute, mais le jeu en vaut la chandelle. Au milieu des paons et des bosquets, je savoure mon casse-croûte bien mérité en admirant la ville qui s’étend à mes pieds. Ragaillardie, je redescends vers le Douro que je longe jusqu’au pont Luis I, croisant au passage un ancestral tramway bien garni de touristes.

Marché Bolhao

Marché Bolhao      ©  Laure Didry

Un verre de porto à Vila Nova de Gaia

Sur les conseils avisés de mon hôte originaire de la ville, je traverse sans hésiter le pont pour rejoindre Vila Nova de Gaia, d’où je découvre l’une des plus belles vues d’ensemble de Porto. Mais mon intérêt n’est pas qu’esthétique. Je ne partirai pas d’ici sans avoir visiter l’une des caves où l’on produit le vin de Porto. On recense pas moins de 80 marques et une quinzaine de caves se disputent les faveurs des visiteurs curieux. Un peu en retrait, la cave Taylor’s a ma préférence. À l’issue de la visite commentée, je déguste un verre de Porto rouge, puis un verre de Porto blanc dans l’agréable jardin où une famille de paons évolue en liberté.

De retour à Porto, je ne renonce pas devant les marches et les côtes qui serpentent jusqu’à la cathédrale. D’autant qu’à l’issue de mon ascension m’attend un bon dîner dans le quartier de la Ribeira.

Porto depuis Villa Nova

Porto depuis Villa Nova      ©  Laure Didry

Flâneries dans Porto

Le lendemain, je me laisse guider par mes envies. Je commence par la visite de la très touristique mais néanmoins somptueuse librairie Lello el Irmao (rua Carmelitas, tlj sf dim. 10h-19h), j’enchaîne avec l’amusant Centro português de Fotografia (campo Martires da Patria, mar-ven 10h-12h30 et 14h-18h) qui abrite une impressionnante collection d’appareils argentiques avant de me perdre dans les ruelles de la Ribeira. Il me reste tout juste le temps d’avaler un café à la terrasse du Majestic Café, une institution, avant d’écouter un concert de fado (il faut aimer… le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas gai).

Le bon plan Guide Évasion : prenez au moins une fois votre petit-déjeuner dans l’une des nombreuses pastelaria de la ville, attablé au milieu des papis et employés de bureau. Une expérience authentique et bon marché.

—-> Prochaine étape : Nazaré et ses plages

Image à la Une : Palacio de Cristal © Laure Didry
Laissez un commentaire
Pour construire votre voyage